Sauter dans le train en marche

Après la vitesse dans l’Atlantique Nord, l’équipage de Spindrift 2 s’arme de patience depuis son entrée dans l’hémisphère Sud. Le royaume de l’anticyclone de Sainte-Hélène offre pourtant des températures rêvées et de douces nuits étoilées mais c’est une toute autre générosité que guettent les chasseurs de record. Le ralentissement le long du Nordeste brésilien était visible sur les prévisions et est désormais dans le sillage du trimaran avec, à la clef, une avance sur Banque Populaire V qui a logiquement fondu. Désormais à la hauteur de Porte Alegre avec une cadence moyenne de 23 nœuds ces dernières 24 heures, le trimaran garde une progression correcte et l’équipage a empanné à la mi-journée pour conserver le vent en bordure de l’anticyclone. A la table à cartes comme sur le pont, les regards se portent sur le front froid, droit devant, qu’il faut attraper dans le bon tempo afin de monter dans le train dépressionnaire actuellement en gare Sud de Buenos Aires. Il permettrait de se caler sur les rails du Cap de Bonne Espérance mais la situation n’est pas simple et l’horloge tourne. Il faut arriver à l’heure…réponse cette nuit.

Jour 9 – 16h00 GMT

  • 65 milles d’avance sur Banque Populaire V
  • Distance parcourue depuis le départ : 5191 milles
  • Vitesse moyenne sur 24 heures : 23,3 nœuds

BULLETIN MÉTÉO – JEAN-YVES BERNOT

Sauter à la volée dans un train en marche n’est jamais dénué de risques : on court sur le quai, encombré de bagages, puis un saut habile doit vous propulser sur le marchepied, en route pour les vacances. Jeu de sale gosse qui, si l’on se rate, peut se terminer à plat-ventre sur le quai sous les lazzis.

C’est à peu près la situation de Spindrift 2 aujourd’hui : le train c’est la jolie dépression L1 qui fait route vers le Sud-Est. Le marchepied est représenté par le front froid FF1 précédé de vent de NW 25 kt. Le bateau essaie de se faufiler sous l’anticyclone vers le front froid et ses promesses.

Réponse cette nuit. Si on croche le front froid, on fait un bout de chemin avec lui (3-4 jours). Sinon, on replonge vers le sud en attendant la prochaine dépression. Voilà pour le court terme. A moyen terme, la situation est encore indécise. L’anticyclone de Sainte-Hélène prend ses aises vers le sud de l’Afrique et pousserait le bateau vers une trajectoire bien Sud.

Source

Spindrift racing

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Trophée Jules Verne