De nouvelles voiles pour le CER ?

© Christophe Launay

Du Grand Prix Guyader au Tour de France à la Voile, Elodie-Jane Mettraux, responsable du projet “Tour de France” pour le Centre d’Entraînement à la Régate de la ville de Genève, fait le bilan et appelle au soutien pour l’achat de nouvelles voiles!

# Le Grand Prix Guyader : Le bilan ?

« Il nous a fallu un peu de temps pour se caler sur les départs ! C’était les premiers départs en « reaching » que Guillaume Girod faisait donc il a fallu un peu de temps pour se caler. 50/50 pour les départs ! Ensuite il a fallu trouver le bon timing pour dérouler le genaker …Beaucoup beaucoup de découvertes ! C’est un peu frustrant car on se dit qu’on pourrait déjà maîtriser un peu mieux le support, mais je pense qu’on a les compétences à bord pour faire les choses bien ! »

# Tes conseils pour la suite ?

« Faire des choses simples mais bien. Je pense qu’on a réussi à faire cela assez bien !Anticiper les manoeuvres, essayer de pouvoir ressortir au près en étant, tout le monde au rappel avec le genaker qui est affalé, croché … ce sont ces petites choses que nous devons affiner. C’est ce qui nous éloigne des 5 premiers de la flotte ! »

# Ce que tu as appris sur ce Grand Prix Guyader ?

« J’ai appris aujourd’hui que dans du vent, il faut jamais être trop pressé de hisser le genaker …:-)…qu’il faut toujours bien communiquer ! Il faut par exemple, en tant qu’embraque, que je guide le barreur car il a vraiment, beaucoup beaucoup, de choses à faire et c’est important que je communique avec lui sur les modes à avoir, les angles , les virements ! Et aussi que nous communiquions sur nos sensations … »

# Prêts pour le Tour de France à la voile ?

« Je trouve qu’il y a une très bonne énergie autour de ce projet pour le Tour de France à la Voile ! Je pense que l’on est entrain de monter quelque chose de génial pour les trois prochaines années.On a pas encore d’équipe pour le Tour, c’est un choix que nous avons fait, car nous avons essayé d’intégrer beaucoup de monde pour naviguer sur les Diam 24 cet hivers.

On a fait naviguer une vingtaine de jeunes !

Du coup je pense que cela nous pénalise aussi un peu au niveau des performances, mais j’espère qu’on rattrapera ce petit retard au moment des entraînements spécifiques que nous ferons sur le lac avec l’équipe réduite pour le Tour de France à la Voile ! »

# Quel est le programme pour la suite ?

« Après le Grand Prix Guyader on rentre en Suisse, on ramène les bateaux à Genève.

On va s’entraîner sur le lac pendant les week-end et les régates du mardi, on fera également d’autres entrainements dès que les gens seront disponibles.

On profitera aussi d’avoir les bateaux en Suisse pour faire un chantier. Depuis que nous avons les bateaux, nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de les « pimper ». On a besoin de travailler sur pas mal de choses afin d’avoir des bateaux qui soient en mode « course » avant le départ du Tour de France à la Voile ! »

# Et concernant les voiles ?

(Eclats de rire) … « On a besoin de nouvelles voiles ! On a besoin de voiles neuves pour le Tour de France à la Voile ! Avec celles ci, ça ne peut pas le faire, elles sont déjà trop vieilles !

Et j’espère que nous recevrons le soutien de toutes les personnes de l’entourage du CER pour avoir deux beaux jeux de voiles pour ce Tour ! »

Source

Centre d’Entraînement à la Régate

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile