Chronique d’une régate annoncée

© Pierrick Contin

Comme chaque année, fin d’été rime avec Open Mach Trophy à la Trinité-sur-Mer. Les 25 et 26 août, seize sportboats (8 MACH 6.5 et 8 OPEN 7.50) ont rendez-vous dans la baie de Quiberon pour deux jours de régate le couteau entre les dents. Si le dynamisme et la convivialité sont indissociables des classes Mach 6.5 et Open 7.50, l’ambiance en mer est à l’image des équipages : passionnée et affutée. La 10e édition de cette régate organisée par les classes Mach 6.5 et Open 7.50, avec le soutien logistique de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, promet d’être exaltante grâce à un plateau relevé et des nouveaux venus qui pourraient faire des étincelles au milieu des as de la discipline.

L’écume des Mach 6.5

Les têtes d’affiche des Mach 6.5 seront bien évidemment présentes avec le team Alternative Sailing mené par Mathieu Jones, vainqueur des deux dernières éditions. Ce dernier devra comme toujours compter sur Manu Guedon (West Paysages – Le Carré 56) pour lui mettre des bâtons dans les roues. Toujours présent sur les podiums et double vainqueur de l’épreuve, Manu Guedon, accompagné de son équipage fétiche, Frédéric Baratay, Anne Geoffroy et Eric Flageul, se verrait bien détrôner le phénomène Alternative Sailing. Ils auront fort à faire face à Yves le Blevec (Actual), très régulier cette année et actuellement leader du Championnat Atlantique Sportboat UNCL Mach 6.5. Troisième étape de ce championnat, l’Open Mach Trophy sera l’occasion de prendre le pouls de l’équipage carantécois de L’Ankou, skippé par Yann Sassy. Très inspiré lors du Spi Ouest-France Destination Morbihan 2018 auquel il termine 2e, Yann Sassy compte bien réitérer cette belle performance.
Yves Gouron (KMA3), qui avait pris la 2e place en 2017, sera également présent et jouera des coudes pour s’imposer face à ces âpres concurrents. Autre adversaire de taille, Laurent le Ponner (Tar’Mach), qui possède déjà une bonne maîtrise de son engin planant pour sa première saison en Mach 6.5. Avec pour objectif de continuer sur la lancée de sa 2e place au Grand Prix de l’École Navale en mai, il ne compte pas se laisser impressionner. Quant à Yves Pelpel de plus en plus à l’aise à la barre de Sharp, il pourrait bien en surprendre plus d’un.
Nouvellement baptisé Exocet, l’ancien MACH2SD revient en force avec un nouvel équipage et un skipper riche d’expériences. En effet, Pier Launay, marin de profession, a non seulement parcouru de nombreux milles pour son métier, mais il a également passé une année à arpenter l’Atlantique et ses côtes pour le plaisir de l’aventure. L’Open Mach Trophy sera le baptême en Mach 6.5 de ce Normand toujours en quête de sensations.

Open 7.50 le Magnifique

Même constat en Open 7.50 : le match va être serré parmi les nombreux prétendants au titre, dont le vainqueur 2017, Antoine Gautier sur Open Game. Toujours aux avant-postes, ce marin d’exception aura fort à faire face à Nicolas Groleau (Bretagne Télécom), cador de la classe mais qui n’a pas remporté cette régate depuis 2010. Open Bar Kermancy, skippé par Sébastien Thetiot et Antoine Mermod, fera évidemment partie des équipages à suivre. Après une belle 2e place au Spi 2018, le président de la classe IMOCA compte bien remonter sur la plus haute marche du podium de l’Open Mach Trophy comme en 2016.
Les Brestois de Qualiconfort, menés par Matthieu Leys, seront également de la partie et ne compteront pas faire de la figuration. Équipage incontournable de la série, Qualiconfort vise le podium afin de se refaire après un début de saison qui n’a pas été à la hauteur de leurs espérances.
Les infatigables Daniel Poisson (Open Your Eyes) et Dominique Goubault (Trez Open) tenteront de se faire une place au soleil. Gageons que la ténacité et la détermination dont ils font preuve régate après régate, auront raison de leurs adversaires.
Lopamael, l’Open 7.50 de Xavier Dagault, sera skippé par Jean-François Nevo. Il sera accompagné de Didier le Moal, président du chantier J Composites, aux côtés duquel il a été sacré champion d’Europe IRC 2018 en juin dernier. A bord, on retrouvera également Manu le Roch, président de Nautic Sport, qui profitera de l’Open Mach Trophy pour faire une petite pause bien méritée pendant sa préparation pour la Route du Rhum en CLASS40.
Fraîchement embarqué, Jean-Marc Blancho fera son entrée sur Flying Doctor, Open 7.50 entièrement remis en état. Secrétaire général du 1000 Sabords pendant de très nombreuses années, directeur général du Club Nautique du Rohu, Jean-Marc a choisi cette monotypie incomparable pour un retour aux affaires, dix ans après sa participation à la Transquadra.

Seize équipages, seize profils différents, seize occasions de briller dans la baie de Quiberon les 25 et 26 août à l’occasion du 10e Open Mach Trophy.

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 21 août 2018

Matossé sous: Class6.5, Mach 6.5, Monotypie, Sport Boat

Vues: 144

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : Mach 6.5