Fin du suspense, départ samedi

© Christophe Breschi

Amélie Grassi, skipper du Mini 6.50 ACTION ENFANCE, prendra le départ de sa première Mini-Transat La Boulangère samedi 5 octobre à 10h30. La navigatrice revient sur ces derniers jours et la course à venir.

C’est ta première Mini-Transat La Boulangère, comment as-tu vécu ce moment à La Rochelle et les jours qui ont suivi ?

« Comme le bateau était prêt, je n’avais pas beaucoup de travail à faire. Je me suis concentrée sur les briefings, les médias et passer du temps avec mes proches. Et puis il y a eu le baptême du Mini avec ACTION ENFANCE et le parrain Loïck Peyron. J’ai assez bien géré mon planning. J’avais échangé avec des coureurs avant et donc j’étais plutôt bien organisée. »

Le départ a été reporté, puis annoncé quelques jours plus tard et finalement, ce sera samedi 5 octobre à 10h30. Comment as-tu vécu cette attente ?

« Au début, j’étais angoissée, j’attendais l’annonce d’un nouveau départ. Quand c’est arrivé, j’ai eu une certaine pression, j’ai brulé de l’énergie, j’étais un peu déstabilisée. Et puis non, ce n’était pas le bon départ. Alors j’ai repris mon quotidien, je suis rentrée chez moi à Lorient. J’ai fait du sport, j’ai continué à me préparer physiquement. J’ai aussi navigué sur d’autres bateaux, je ne voulais plus monter en pression inutilement, et aujourd’hui je me sens calme et sereine. Je suis prête ! »

Comment as-tu géré la météo pendant cette période d’attente ?

« Je suis en collocation avec un autre navigateur qui fait aussi la Mini, donc tous les matins nous regardions la météo, nous travaillions. Le soir, Christian Dumard, qui fait la météo de la Mini-Transat, nous envoyait des bulletins. Et puis nous échangions aussi beaucoup avec l’équipe de Lorient : notre entraineur Tanguy Leglatin et Karine Fauconnier, qui faisait quelques « updates ». Je suis contente que la course parte, car on a quand même tous envie de naviguer et de faire cette transat ! ».

Samedi, c’est le départ de la première étape vers Las Palmas de Gran Canaria (îles Canaries) avant de rejoindre la Martinique, que souhaiterais-tu dire ?

« Je suis motivée et j’ai envie d’y aller ! Mon bateau est prêt et moi aussi… Alors rendez-vous de l’autre côté de l’Atlantique ! »

Source

Mille & une vagues

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 octobre 2019

Matossé sous: Course au Large, Mini 6.50, Mini Transat

Vues: 251

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat