Le très rapide Team Oman Air remporte la GC32 Villasimius Cup

  • GC32 RACING TOUR 2019, Villasimius Cup, first event of the 2019 season 26 May, 2019.
  • @ Jesus Renedo / Sailing Energy
  • @ Jesus Renedo / Sailing Energy
  • @ Jesus Renedo / Sailing Energy26 May, 2019.
  • @ Jesus Renedo / Sailing Energy
  • @ Jesus Renedo / Sailing Energy

La GC32 Villasimius Cup célèbre un très grand vainqueur ce soir, le Team Oman Air soutenu par EFG Private Bank Monaco ; mais lors du retour des 10 catamarans volants dans la Marina di Villasimius cet après-midi, leur avance de neuf points ne reflète en rien la compétition très serrée qui s’est tenue sur l’eau. Les Omanais ont certes marqué le moins de point aujourd’hui, Alinghi et INEOS Rebels UK ne figurent cependant qu’à un et deux points derrière. La situation aurait également été nettement différente si ces deux équipes n’avaient pas pris un départ prématuré (OCS) sur la dernière manche, les reléguant respectivement septième et huitième.

« Ça a été une bonne journée de navigation engagée et nous sommes revenus à quatre points d’Oman Air avant la dernière course », a commenté Nicolas Charbonnier, médaillé de bronze olympique en 470 et quatre fois Champion du Monde, désormais principal régleur de grand-voile et tacticien d’Alinghi.

La journée a été marquée par un ciel très couvert et des pluies torrentielles, combinées à d’intenses rafales de vent de nord soufflant sur les montagnes du sud-est de la Sardaigne. Sur une manche, la vitesse du vent variait aisément de 9 à 23 nœuds. C’était en revanche une journée intense et remplie d’adrénaline sur les procédures de départ au reaching.

INEOS Rebels UK de Ben Ainslie a clairement démontré que la météo britannique inhabituelle de Villasimius lui convenait parfaitement, libérant Argo de Jason Carroll de la tête de la manche 1 et devançant par là-même Alinghi et Oman Air, donnant ainsi le ton de la journée.

« C’était une journée très amusante : avec le Code Zéro hissé, puis affalé, avec des hésitations sur le bon choix de foc sur chaque manche », commente Giles Scott, le tacticien et régleur de grand-voile d’INEOS Rebels UK.

En fait, INEOS Team UK était OCS sur les deux dernières manches, mais sur l’avant-dernière, tandis que Red Bull Sailing Team était également pénalisé, les deux équipages ont fait une superbe remontée pour terminer respectivement en troisième et deuxième position. « C’est dommage de ne pas avoir fini sur une bonne note » poursuit Giles Scott. « Sinon, nous sommes contents de la manière dont nous avons navigué. C’était une course très serrée contre de très bonnes équipes. Cela justifie vraiment notre décision d’avoir intégré ce circuit. »

INEOS menait le premier tour de la deuxième manche aujourd’hui, mais fut dépassé par Alinghi sur le premier bord de près, avec Argo réussissant à prendre de nouveau la troisième place. Alinghi remporte cette manche, ainsi que la quatrième, après avoir pris le meilleur départ et pointant en tête à la première bouée. « Les conditions n’étaient pas faciles pour naviguer, mais c’était pareil pour tout le monde », a déclaré Nicolas Charbonnier. « Nous nous sommes bien amusés, mais nous avons encore quelques petites choses à améliorer. »

Après un bon début sur l’épreuve, Franck Cammas et NORAUTO ont vécu une journée de samedi que le vainqueur de la Volvo Ocean Race et de la Route du Rhum préfère certainement oublier et un dimanche décidément contrasté, remportant la victoire sur la troisième et cinquième manche mais plombé par des mauvais résultats sur les autres manches. Franck Cammas explique : « Nous avons réalisé de bonnes manches qui prouvent que, en vitesse et manœuvres, nous avons la capacité de gagner mais nous sommes trop inconstants avec des petits détails à optimiser et des erreurs à éviter. Aujourd’hui, nous n’avons pas été très bons sur les départs sauf à deux reprises et, dans ce cas, on gagne la manche. Ça allait bien sur les départs au près mais on peut faire mieux, on le sait, sur les départs au reaching. »

Adam Minoprio, humide et frigorifié à son retour à terre, était cependant ravi. Même s’il avait déjà remporté de nombreuses épreuves du GC32 Racing Tour – y compris le premier sur le lac Traunsee en 2013, comme lorsqu’il avait contribué à la Victoire de Norauto en GC32 en 2016, il s’agissait ici de sa première à la barre d’Oman Air. « Nous sommes enchantés d’avoir réussi à battre des équipages très forts et ayant beaucoup navigué ensemble. Nous avons été très réguliers et sommes allés au bout de l’effort. », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la compétition aujourd’hui, Adam Minoprio déclare : « Ce fut une nouvelle journée difficile. Nous espérions que le vent se stabilise, mais les nuages pluvieux créaient d’importantes rafales et de grosses rotations sur le parcours. Nous avons eu beaucoup de changements de voiles entre le J1 et le J2 et des rotations de 60°. C’était vraiment instable donc il fallait faire de bons départs, puis veiller aux rotations, car les leaders devenaient facilement derniers avec toutes ces difficultés. »

L’ancien champion du monde néo-zélandais de Match Racing ajoute qu’avec son avance de huit points aujourd’hui, la prudence était de mise. « Nous voulions nous assurer que Ineos et Alinghi n’aient aucun levier sur nous, nous ne les avons pas lâchés des deux dernières manches. »

Erik Maris et Zoulou ont vécu une semaine mitigée, mais suffisante en termes de résultats, leur permettant de terminer quatre points devant Argo de Jason Carroll et remporter ainsi le titre de ‘propriétaire-pilote’ de la GC32 Villasimius Cup.

Cette épreuve était la première du GC32 Racing Tour pour l’équipage Suisse de Black Star Sailing Team. Malgré sa dernière place, le propriétaire Christian Zuerrer explique avoir énormément apprécié : « Nous avons suivi une courbe d’apprentissage assez importante. Nous nous sommes rapprochés en tant qu’équipe. Nous avons pu jouer avec les concurrents et sommes heureux pour l’instant. Nous sommes un peu déçus d’avoir perdu, mais ce fut un grand événement. »

La GC32 Villasimius Cup se déroule grâce au soutien de la Commune di Villasimius, de la Zone Marina protegée de Capo Carbonara Villasimius, de la Lega Navale Italiana Sezione Villasimius et de la Region Sardaigne.

La deuxième épreuve du GC32 Racing Tour 2019 sera le Championnat du Monde GC32, qui se déroulera à Lagos, au Portugal, du 26 au 30 juin.

Résultats du jour – général

Pos Equipe R12 R13 R14 R15 R16 Tot

  1. Oman Air 3 3 2 5 2 44
  2. Alinghi 2 1 5 1 7 53
  3. INEOS Rebels UK 1 2 3 3 8 60
  4. NORAUTO 6 6 1 8 1 67
  5. Red Bull Sailing Team 4 8 6 2 9 88
  6. Zoulou 7 10 4 4 4 100
  7. Argo 5 5 10 10 6 104
  8. Código Rojo Racing 10 9 7 6 3 114
  9. CHINAone NINGBO 8 4 9 9 5 120
  10. Black Star Sailing Team 9 7 8 7 10 131

Résultats du jour – “propriétaire-barreur”

Pos Equipe R 12 R 13 R 14 R 15 R 16 Tot

  1. Zoulou 7 10 4 4 4 100
  2. Argo 5 5 10 10 6 104
  3. Alinghi 10 10 10 10 10 126

Equipages engagés sur la GC32 Villasimius Cup

  • Alinghi (SUI) Ernesto Bertarelli
  • Argo (USA) Jason Carroll
  • Black Star Sailing Team (SUI) Christian Zuerrer
  • CHINAone NINGBO (CHN) Phil Robertson
  • Codigo Rojo Racing (ARG) Lucas González Smith
  • INEOS Rebels UK (GBR) Ben Ainslie
  • NORAUTO (FRA) Franck Cammas
  • Team Oman Air (OMA) Adam Minoprio
  • Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara
  • Zoulou (FRA) Erik Maris

Programme du GC32 Racing Tour 2019

  • 22.-26 Mai : GC32 Villasimius Cup / Villasimius, Sardaigne, Italie
  • 26-30 Juin : GC32 World Championship / Lagos, Portugal
  • 31 Juillet-4 Août : 38 Copa del Rey MAPFRE / Palma de Mallorca, Espagne
  • 11-15 Septembre: GC32 Riva Cup / Riva del Garda, Italie
  • 6-10 Nov: TBA

Source

GC32 Racing Tour

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : GC32