Les Bleus prêts pour un match à domicile

© Jean-Marie Liot / DPPI / FFVoile

La quinzaine des mondiaux de 470 bat son plein à La Rochelle. Les jeunes et les Masters terminent demain et déjà, les seniors préparent leur entrée en scène dès lundi. Chez les garçons, on privilégie la stratégie de « la bulle ». Autrement dit, on laisse les autres faire la fête et célébrer les 50 ans du 470 pendant qu’on se concentre sur l’échéance à venir. « Je trouve la dimension festive super sympa mais pour l’instant, je ne m’y mêle pas beaucoup » explique Pierre Leboucher qui représentait la France sur les derniers Jeux Olympiques. Même discours chez les champions d’Europe en titre Sofian Bouvet et Jérémie Mion. Ils ont beau avoir passé une vingtaine de jours en mer à disséquer le plan d’eau rochelais, ils évitent soigneusement les célébrations organisées à terre. « Nous sommes du côté du pôle, donc on ne voit pas trop ce qui se passe» reconnait le barreur qui préfère « rester à distance ». Camille Lecointre et Mathilde Géron profitent de cette convivialité autant qu’elles s’en méfient. « C’est super sympa mais tu as vite fait de t’éparpiller, tout le monde t’interpelle » dit l’équipière qui mesure le gouffre entre une préparation professionnelle comme la leur et celle d’amateurs, aussi éclairés soient-ils. « On a navigué avec des masters la semaine dernière… on leur tournait autour ! » s’amuse-t-elle. En face, les masters en questions sont pourtant loin d’être des seconds couteaux. Le barreur, François Brenac a tout de même trois préparations olympiques à son actif !

Deux équipages pour un doublé

La rencontre entre ces deux approches du 470 va prendre fin dès ce week-end et les pros vont pouvoir reprendre leurs habitudes. Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre n’ont pas pu s’entraîner comme ils le souhaitaient en raison d’un problème au genou pour l’équipier. Camille Lecointre et Mathilde Géron, deuxièmes à Hyères, championnes d’Europe en titre et vainqueur des Jeux Med sont presque invaincues cette saison. « On veut faire au moins une médaille » annonce prudemment Mathilde. Les jeunes Sofian Bouvet et Jérémie Mion sont eux aussi en mesure de réaliser un doublé. Il n’y a pas si longtemps, ils couraient en junior et avaient déjà tout remporté (deux titres mondiaux junior et deux titres européens junior). Renouveler un tel exploit dans la catégorie des seniors les ferait entrer dans la petite cour très fermée des légendes du 470. Rendez-vous lundi pour la première manche.

Un titre possible chez les jeunes

C’est demain que se terminent les juniors et les Français sont dans le coup. Même si plusieurs manches restent à courir aujourd’hui les Bretonnes Maelenn Lemaitre et Aloïse Retornaz ont une légère avance et ne sont menacées que par les Ukrainiennes Kyselova / Krasko. Chez les garçons, Pierre Quiroga et Clément Péquin sont deuxièmes du général provisoire. La medal race organisée demain sera décisive.

Interview de Sofian Bouvet, champion d’Europe en titre :
« On a fait une régate d’entraînement la semaine dernière et on a terminé 4ème. C’est plutôt rassurant car on tentait des choses. Même s’il n’y a pas d’enjeu, on est content de voir qu’on est dans le coup. Toute l’agitation particulière de ce mondial ne change rien pour nous. Nous sommes du côté du pôle donc on ne voit pas trop ce qui se passe et on reste à distance. On ne veut pas se monter la tête. »

Interview de Pierre Leboucher, Vice-champion du monde en titre :
« Le mondial est en France, c’est les 50 ans du bateau. Beaucoup sont là pour l’aspect festif et d’autres sont là pour la performance. Nicolas était blessé au genou et a repris il y a peu. On n’a pas pu faire la meilleure préparation du monde mais on va essayer de compenser. Je trouve la dimension festive super sympa mais pour l’instant, je ne m’y mêle pas beaucoup. Il faut réussir à rentrer dans la régate et ne pas perdre l’objectif de vue.

Interview de Mathilde Géron, championne d’Europe en titre :
« On profite d’être avec tout le monde, c’est super sympa mais tu as vite fait de t’éparpiller. Tout le monde t’interpelle et tu peux perdre beaucoup de temps mais ils sont contents de nous voir, c’est sympa. On veut au moins faire une médaille. On a fait un bon début de saison mais il ne faut pas s’emballer, c’est de la voile. En plus, il y aura beaucoup de bateaux, il ne faudra pas rater les qualifs ! ».

Interview de Gildas Philippe, coordonateur 470 :
« Avant le début du championnat, nous aurons passé une vingtaine de jours sur le plan d’eau. Pour une fois que c’est à domicile, on en profite ! Nous avons pris le temps de maîtriser le site tout en gardant de la fraîcheur. »

Les Français engagés sur le championnat du monde senior :

  • Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre (ASPTT Nantes / FFVoile)
  • Sofian Bouvet et Jérémie Mion (YC Antibes / SR Havre)
  • Gabriel Skoczek et Achille Nebout (YC Mauguio Carnon / YC Mauguio Carnon)
  • Camille Lecointre et Mathilde Géron (SR Brest – Equipe de France militaire / CMVSB – Equipe de France militaire)
  • Maellen Lemaître et Aloïse Retornaz (EV Locquirec / EV Locquirec)
  • Cassandre Blandin et Charlotte Merry de Bellegarde (SNO Nantes / SNO Nantes)
  • Vianney Guilbaud et Vincent Guillarm (CV St Quentin / USAM Voile)
  • Guillaume Pirouelle et Valentin Sipan (SNPH / SNPH)
  • Kevin Peponnet et Julien Lebrun (SR Rochelaises / SR Rochelaises)

Source

Société des Régates Rochelaises

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 2 août 2013

Matossé sous: 470, Séries Olympiques, Voile Légère

Vues: 1099

Tags:

Au vent