Arrivée dans la soirée …

© Diego Fructuoso/Team Telefonica

Plus que quelques heures de mer avant la ligne d’arrivée de la première partie de l’Etape 2 de la Volvo Ocean Race, un parcours en deux temps entre Cape Town et Abu Dhabi. Cette Etape 2 est la 4ème manche disputées depuis le départ de la course d’Alicante, le 29 octobre dernier.
Sur les 5 concurrents encore en course, les deux premiers, CAMPER et Telefonica, sont bord à bord, navigant à 100 mètres l’un de l’autre dans des vents molissants. Le suspens reste donc entier pour savoir qui fera main basse sur cette première partie qui s’achève en un point de l’océan Indien tenu secret.

Il est en effet actuellement impossible de savoir lequel des deux équipages enlevera ce premier acte. Un souffle d’air pourrait faire la différence après 15 jours de mer.
La troisème place du podium semble à la portée de PUMA qui a réussi à se défaire des Français de Groupama 4 ces dernières 24 heures. Une grosse déception pour Cammas qui, il y a 3 jours, croyait à une possible victoire.
Le Pot au Noir en a décidé autrement, favorisant les concurrents partis dans l’Est, fuyant la zone de calme dans laquelle était tombé Groupama, alors solide leader de la flotte.
ITV de Cammas cet après midi : “C’est très frustrant pour nous car il y a quelques jours nous pensions sincèrement que nous étions entrain de gagner ce parcours. Maintenant, je pense qu’il n’y a aucune chance pour que nous rattrapions PUMA et nous devons accepter cette sentence. C’est notre première Volvo Ocean Race et nous apprenons en permance. Nous apprenons par nos erreurs. Nous avons donc beaucoup appris sur cette dernière partie de parcours ! Cependant, je pense que nous progressons rapidement et que nous ferons un beau retour dans la 2ème partie de cette étape 2. »
Cette Etape 2 a en effet un profil particulier. Sur les conseils de différentes agences de renseignements sur la piraterie, la Volvo Ocean Race a pris la décision en août dernier de couper cette étape en deux sections. Une première partie, créditée de 80% des points, entre Cape Town et un port secret de l’océan Indien, suivie d’un transport par cargo jusqu’au Golfe persique, sur les rives de Sarjah, à 24 heures de mer d’Abu Dhabi, terme de l’étape.
Cette deuxième partie se disputera dans moins d’une semaine sous forme d’un sprint crédité de 20% des points.
Jack Lloyd, directeur de course de la Volvo Ocean Race : « Ce dispositif n’est rien moins qu’un saut d’obstacle. Nous ne pouvions pas sacrifier l’ouverture de la course à de nouveaux territoires, dont cette escale à Abu Dhabi, qui par ailleurs a un bateau dans la course, sous prétexte qu’il faut traverser une zone dangereuse pour y arriver. Nous avons mis en place un dispositif sûr qui apporte une solution rationnelle à ce cas de figure inédit. »
Dernière info : le vent tombe sur la zone de la ligne d’arrivée. Il est donc possible qu’il y est un petit retard par rapport aux prévisions d’ETA.

ETA des premiers concurrents vers 18h (heure française)

Position à 14h (heure française)

  1. CAMPER à 8,8 noeuds
  2. TELEFONICA à 0.30 milles à 9,5 noeuds
  3. PUMA à 47.40 milles à 9,4 noeuds
  4. GROUPAMA à 69.00 milles à 7,3 noeuds
  5. ABU DHABI à 110.00 milles à 10,5 noeuds

RAPPEL DE L’ATTRIBUTION DES POINTS SUR L’ÉTAPE 2

Acte 1 – Cape Town – port secret :

1. 24 points
2. 20
3. 16
4. 12
5. 8

Acte 2 : Sharjah – Abu Dhabi

1. 6 points
2. 5
3. 4
4. 3
5. 2

Classement général provisoire après 3 manches :

  1. Team Telefónica (Iker Martínez), 37 points
  2. CAMPER with Emirates Team New Zealand (Chris Nicholson), 34 points
  3. Groupama sailing team (Franck Cammas), 24 points
  4. PUMA Ocean Racing powered by BERG (Ken Read), 9 points
  5. Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker), 9 points
  6. Team Sanya (Mike Sanderson), 4 points

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2011-12