Thomas Ruyant dans l’affirmation !

L’été de Thomas Ruyant et de tous les membres de TR Racing s’évacue doucement, au rythme soutenu des entrainements et mises au point de l’IMOCA LinkedOut accéléré par Advens. Reposé après de brèves vacances en famille, c’est avec une froide détermination que le Dunkerquois porte ses regards sur les échéances à venir. Comme à l’accoutumée, il balaie tout faux-fuyant et mauvaises excuses ; une seule place l’intéresse, la première, celle qu’il a déjà connue lors de la Route du Rhum en Class40. Renouveler l’exploit à bord de son 60 pieds, dans le contexte historiquement élitiste du plateau des coureurs et voiliers engagés dans cette Classe, est l’objectif avoué, pour lequel toute son équipe travaille d’arrache-pied, portant le niveau de préparation du bateau à un niveau jamais encore atteint. Quand au bonhomme, c’est avec ce sourire communicatif qu’il lâche : « Je suis prêt ! »

« La Route du Rhum – Destination Guadeloupe est ce qui se fait de plus intense, de plus prestigieux, de plus important en voile, avec le Vendée Globe. » Cette sentence place d’emblée la hauteur du défi que se lance Thomas Ruyant. « Par son histoire, son palmarès, son défi sportif et technique, la Route du Rhum, exercice automnale en solitaire, est l’un des Everest de notre sport. Le conquérir serait un véritable accomplissement. J’en suis pénétré, et cette ambition motive à fond toute l’équipe. J’observe avec intérêt les lancements successifs de nouveaux bateaux. Le dynamisme de la Classe IMOCA est impressionnant. Mais je suis bien placé pour savoir que la maturation de nos engins exige du temps, de l’expérience, de l’expérimentation, de la validation. TR Racing s’est donnée ce temps, et l’heure de LinkedOut est arrivée, j’en suis convaincu. A moi de jouer. Je partirai le 6 novembre sans complexe aucun. »

Le Défi Azimut, du 13 au 18 septembre prochains, avec son harmonieux mélange des genres, solitaire, équipage, runs de vitesse, courses offshores et in shore, sera l’occasion d’une large et belle revue des effectifs en présence à moins de deux mois de la Route du Rhum. « Nos stages, nos sorties d’entrainement se sont remarquablement déroulés » poursuit le dernier vainqueur en date d’une grande course transatlantique, la Transat Jacques Vabre 2021. « Nous abordons les compétitions avec l’envie d’en découdre et de performer. Les courses en IMOCA ne laissent aucune place aux rounds d’observation. Il faut être « dedans », à fond dès les procédures de départ. C’est dans cet état d’esprit que nous abordons cette ô combien importante fin de saison. Celui qui s’imposera à Lorient comme à Pointe-à-Pitre, sera incontestablement le plus fort… »

Programme Défi Azimut :

  • Mercredi 14 septembre : entre Lorient et l’île de Groix, Runs de vitesse Azimut- Bretagne
  • Jeudi 15 septembre : 48h Azimut en solo ; un skipper et un (e) mediaman (woman) pour réaliser un parcours d’au moins 500 milles.
    48h Azimut – The Ocean Race en équipage ; 4 bateaux courront en équipage + un (e) mediaman (woman) sur un parcours d’environ 600 milles pour le warm-up de The Ocean Race, course autour du monde en équipage qui partira d’Alicante en janvier 2023.
  • Dimanche 18 septembre : Tour de l’île de Groix en équipage

L’équipage pour le Défi Azimut :

  • Skipper : Thomas Ruyant
  • Médiaman : Pierre Bouras

Source

TB Press

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 12 septembre 2022

Matossé sous: 2024-25, Course au Large, Défi Azimut, IMOCA, Route du Rhum, Vendée Globe

Vues: 113

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum

Les vidéos associées : Vendée Globe