La dernière ligne droite !

  • figaro bénéteau
    © Jean-Dominique Billaud
  • Bénéteau
    © Jean-Dominique Billaud
  • figaro bénéteau
    © Jean-Dominique Billaud
  • figaro bénéteau
    © Jean-Dominique Billaud
  • © DR Bénéteau
  • © DR Bénéteau
  • © DR Bénéteau

C’est d’ici la fin du mois de juillet que devrait être mis à l’eau, le prototype du Figaro Bénéteau 3, dont la construction est en phase de nition au sein de la Bénéteau Racing Division, sur le site de Nantes-Cheviré.Toutes les pièces du puzzle du monocoque de 9,75 mètres dessiné par le cabinet VPLP sont effectivement en train d’arriver au sein du chantier placé sous la responsabilité de Marc Vaillier, responsable du programme au sein du Groupe Bénéteau.

« La coque est entièrement terminée et structurée, explique ce dernier. Nous sortons d’un moment charnière, nouveau pour nous, qui consistait à mettre en place tous l es éléments pour accueillir les foils. Nous avons reçu les pièces des différents sous-traitants, leur calage dans la coque a nécessité du temps et de la minutie. Nous avons désormais posé les tablettes et les rotules qui vont servir à faire coulisser les foils, ces derniers, construits chez Multiplast, arriveront la semaine prochaine. »

Les prochaines étapes

Maintenant que le système de foils est installé et que l’accastillage est posé, la prochaine échéance de taille sera le pontage, qui aura lieu la semaine prochaine.
Les autres éléments du puzzle ? Les safrans sont terminés, la quille et son voile quasiment, le mât est sorti lundi de chez Lorima, à Lorient, pour être équipé chez Sparcraft, à La Rochelle, avant d’être livré vers le 20 juillet, en même temps que le jeu de voiles, fabriqué chez North Sails.

Rappel : Mise à l’eau, tests et lancement de la production

La mise à l’eau est donc programmée n juillet, à St Gilles-croix-de-vie, elle marquera le coup d’envoi d’une période d’essais d’environ deux mois.

« L’objectif est de valider rapidement les éléments clés pour ne pas perdre de temps sur le début de la fabrication des coques. Le lancement de la production en série est prévu en octobre », conclut Marc Vaillier qui dirige sur le site de Nantes-Cheviré une équipe d’une dizaine de personnes.

Source

Bénéteau

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 7 juillet 2017

Matossé sous: Figaro 3, Monotype, Monotypie

Vues: 1361

Tags: ,