Jimmy Spithill confirmé chez Luna Rossa

© Guilia Caponnetto

Notre confrère italien, La Gazetta, vient d’annoncer que l’Australien James Spithill et l’Italien Francesco Bruni ont resigné chez le Challenger Luna Rossa Prada Pirelli Team. C’est le manager de l’équipe italienne, Max Sirena, qui l’a confirmé ces jours.

Sur les AC75, ce duo avait mis en place une configuration atypique alors que chacun d’eux barrait le monocoque volant sur une amure spécifique. Tribord pour Spithill, bâbord pour Bruni. L’objectif était de limiter les déplacements sur le bateau. Cette configuration a permis au Challenger italien d’accéder à la Finale de la Coupe face à Team New Zealand.

La Gazetta annonce aussi que, lors de la prochaine édition de l’America’s Cup, les navigants n’utiliseront plus des piédestaux pour emmagasiner l’énergie nécessaire à réguler voiles et foils. Dorénavant place aux cyclistes qui avaient fait sensation lors de la victoire des Kiwis en 2017 lors de la 35e édition de la Coupe de l’América. À bord des AC50, la puissance développée par les jambes des cyclistes néo-zélandais avait permis de surpasser celle fournie par les grinders américains Oracle Team Usa.
Le légendaire cycliste italien Mario Cipollini a même été enrôlé dans l’équipe de Luna Rossa.

À noter aussi l’arrivée de Ruggero Tita (ITA) qui a remporté, en Nacra 17, la médaille d’Or aux Jeux Olympiques de Tokyo l’an passé. Il remportait en 2018 le titre de Champion du Monde de la discipline.

Pour l’heure les Italiens ne chôment pas. James Spithill et Francesco Bruni sont déjà à l’œuvre à Cagliari (ITA) sur de longues sessions de simulateur.

Source

Stuff

Liens

Texte

Gilles Morelle

Informations diverses

Mis à l'eau le: 3 mars 2022

Matossé sous: 37th America's Cup, America's Cup, Match Racing

Vues: 339

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent