La tension monte à l’approche de l’épreuve finale des Extreme Sailing Series

Dans une semaine, l’étonnante municipalité mexicaine de Los Cabos accueillera la finale des Extreme Sailing Series™ 2017, mettant ainsi fin à une saison palpitante de régates en catamarans ultra performants. L’Act final, présenté par SAP, verra s’affronter huit équipes de huit nations – dont un équipage invité Mexicain – du 30 novembre au 3 décembre. Cependant, avec la victoire de la saison en jeu, sur un Act comptant double en termes de points, la pression est palpable au sein des équipages.

Les leaders de SAP Extreme Sailing Team ont connu une saison exceptionnelle jusqu’à présent et n’ont montré aucun signe de faiblesse, mais la victoire de l’équipe danoise n’est pas garantie à ce stade.

“C’est ma première saison sur le circuit et avoir été capable de rejoindre une équipe aussi fantastique et de mener les Series est incroyable”, a déclaré Adam Minoprio, le barreur néo-zélandais.

“Nous avons affronté des équipages de haut-niveau et c’est une chance de disposer de quelques points d’avance dans la dernière épreuve, mais nous avons encore beaucoup de à faire pour gagner. Nous devons tout parfaitement bien faire à Los Cabos. Une erreur ou une poussière dans l’engrenage pourrait être le point critique nous coûtant la victoire dans les Series.”

” Ce sera difficile pour les équipages de rester concentré avec tous les divertissements de Los Cabos, comme la pêche sportive, le surf ou la plage”, a commenté Minoprio au sujet du site de l’Act 8, nouvelle ville hôte des Séries.

Team Oman Air de Phil Robertson n’est pas encore hors de combat. Si l’équipe omanaise, qui a manqué de justesse la victoire en 2016, est capable de mettre deux bateaux entre elle et l’actuel leader au classement de Los Cabos, elle sera en mesure de revendiquer le titre.

“La saison a été très intense au niveau compétition. Nous avons été assez constants et nous cherchons à terminer de belle manière “, a déclaré le skipper Robertson.

“Ce ne sera pas facile pour nous de gagner, SAP Extreme Sailing Team ayant une bonne marge, mais ils ont tout à perdre. La pression n’est pas sur nous et nous irons là-bas avec des esprits libres à la recherche de la victoire “, a-t-il ajouté.

Robertson a soutenu l’enthousiasme de Minoprio au sujet du nouveau plan d’eau des Stades Nautiques, situé à la pointe sud de la péninsule de Basse-Californie : ” Chez Team Oman Air, nous sommes ravis de visiter Los Cabos, principalement pour la cuisine mexicaine et le surf. Cela a été super sympa de visiter de nouvelles villes cette année sur les Series. San Diego était magique lors du dernier Act ; le Mexique pourrait l’être tout autant. ”

Le champion Suisse en 2016, Alinghi, entamera l’Act 8 en troisième position, à un point de Team Oman Air, le titre étant ainsi tout autant à leur portée, tandis que le Red Bull Sailing Team, actuellement quatrième, cherchera à sécuriser son podium au classement général.

Après avoir été rejoint par Ben Ainslie pour San Diego, Land Rover BAR Academy a demandé le soutien de Giles Scott pour cette épreuve finale, un autre médaillé d’or olympique et équipier de l’America’s Cup. Le syndicat britannique occupe actuellement la sixième place à deux points derrière NZ Extreme Sailing Team.

Les six équipages seront rejoints par deux equipages invités, Lupe Tortilla Demetrio, l’équipage américain déjà présent à San Diego, et l’équipe Team Extreme Mexico. L’équipage national aura trois marins mexicains à bord, y compris le skipper Erik Brockmann. Ce trio sera le premier de cette nationalité à participer aux Séries.

Los Cabos, célèbre pour ses plages magnifiques et son climat idéal toute l’année, semble prêt à délivrer un événement de clôture spectaculaire à l’occasion de son entrée dans les Extreme Sailing Series. Les spectateurs pourront profiter des épreuves, disposant de sièges aux premières loges dans le Village de la Course, dont l’entrée est gratuite pour le public, situé sur la plage de Médano, ou encore dans le confort du VIP Extreme Club. Pour en savoir plus sur l’évènement, le lieu et sur les Forfaits VIP offerts, rendez-vous sur le site officiel de l’événement.

Les fans visitant la région peuvent s’attendre à une variété infinie d’événements sportifs et culturels, ainsi que des divertissements pour toute la famille, comprenant des tournois de golf, de pêche et de surf, ainsi que des festivals gastronomiques et d’art. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web Visit Los Cabos.

Les épreuves se dérouleront de 14h à 17h heure locale (UTC-7) du jeudi 30 novembre au dimanche 3 décembre. Les fans peuvent suivre les régates en direct sur le blog jeudi et vendredi et regarder le flux en direct sur les chaînes officielles YouTube et Facebook le samedi et le dimanche. Les courses seront diffusées en direct sur les chaînes de télévision du monde entier de 15h30 à 17h le dimanche 3 décembre.

Les équipages engagés sur l’Act 8 des Extreme Sailing Series™, Los Cabos, présenté by SAP

  • Alinghi (SUI)
    Co-skipper/barreur : Arnaud Psarofaghis (SUI)
    Tacticien/ Régleur de grand-voile : Nicolas Charbonnier (FRA)
    Régleur de voile d’avant : Nils Frei (SUI)
    Numéro 1 : Yves Detrey (SUI)
    Equipier / Régleur de foils : Timothé Lapauw (FRA)
  • Land Rover BAR Academy (GBR)
    Skipper/ Numéro 1 : Rob Bunce (GBR)
    Barreur : Giles Scott (GBR)
    Régleur de grand-voile : Elliot Hanson (GBR)
    Régleur de voile d’avant : Oli Greber (GBR)/Sam Batten (GBR)
    Equipier : Adam Kay (GBR)/Matt Brushwood (GBR)
  • Lupe Tortilla Demetrio (USA) – équipe invité
    Skipper/ barreur : John Tomko (USA)
    Numéro 1 : Jonathan Atwood (USA)
    Equipier : Matthew Whitehead (USA)
    Equipier : Tripp Burd (USA)
    Equipier : Trevor Burd (USA)
  • NZ Extreme Sailing Team (NZL)
    Co-skipper/barreur : Josh Junior (NZL)
    Co-skipper/ Régleur de grand-voile : Graeme Sutherland (NZL)
    Régleur de voile d’avant : Harry Hull (NZL)
    Régleur de foils : Josh Salthouse (NZL)
    Numéro 1 : Andy Maloney (NZL)
    Reserve : Matt Connolly (NZL)
  • Oman Air (OMA)
    Skipper/barreur : Phil Robertson (NZL)
    Régleur de grand-voile : Pete Greenhalgh (GBR)
    Régleur de voile d’avant : Ed Smyth (NZL/AUS)
    Equipier : James Wierzbowski (AUS)
    Equipier : Nasser Al Mashari (OMA)
  • Red Bull Sailing Team (AUT)
    Skipper/barreur : Roman Hagara (AUT)
    Tacticien : Hans Peter Steinacher (AUT)
    Régleur de grand-voile: Stewart Dodson (NZL)
    Régleur de voile d’avant : Adam Pegot (GBR)
    Numéro 1: Will Tiller (NZL)
  • SAP Extreme Sailing Team (DEN)
    Co-skipper/tacticien/ Régleur de grand-voile : Rasmus Køstner (DEN)
    Co-skipper/coach : Jes Gram-Hansen (DEN)
    Barreur : Adam Minoprio (NZL)
    Régleur de voile d’avant : Pierluigi de Felice (ITA)
    Numéro 1 : Richard Mason (GBR)
    Trim assist/grinder : Mads Emil Stephensen (DEN)
  • Team Extreme Mexico (MEX) – équipe invité
    Skipper/ Régleur de foils : Erik Brockmann (MEX)
    Barreur : Chris Taylor (GBR)
    Régleur de grand-voile : Alex Higby (GBR)
    Régleur de voile d’avant : Tom Buggy (GBR)
    Equipier : Danel Belausteguigoitia (MEX)
    Equipier : Armando Noriega (MEX)
    Reserve : Martin Evans (GBR)

2017 Extreme Sailing Series™. Classement général

Position / Equipe / Points

  1. SAP Extreme Sailing Team (DEN) 78 pts
  2. Oman Air (OMA) 73 points
  3. Alinghi (SUI) 72 pts
  4. Red Bull Sailing Team (AUT) 66 pts
  5. NZ Extreme Sailing Team (NZL) 56 pts
  6. Land Rover BAR Academy (GBR) 54 pts

Source

Extreme Sailing Series

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Extreme Sailing Series

Les vidéos associées : GC32