SAP Extreme Sailing Team triomphe à San Diego

  • © Llyod Images
  • © Llyod Images
  • The Extreme Sailing Series, Sailing, Stadium Sailing, Yacht Racing, San Diego, Act 8, Multihull, Foiling Yachts, Oman Air, Phill Robertson, Pete Greenhalgh, Ed Smyth, James Wierzbowski, Nasser Al Mashari
    © Llyod Images
  • © Llyod Images
  • © Llyod Images
  • The Extreme Sailing Series, Sailing, Stadium Sailing, Yacht Racing, San Diego, Act 8, Multihull, Foiling Yachts, Rob Bunce, Land Rover BAR Academy, Sir Ben Ainslie, Elliot Hanson, Will Alloway, Oli Greber, Adam Kay
    © Llyod Images
  • © Llyod Images

Il flottait comme un air de déjà vu pour SAP Extreme Sailing Team et Alinghi, qui se sont retrouvés en finale pour désigner le vainqueur de l’avant-dernier Act des Extreme Sailing Series™ 2017 à San Diego, mais les Danois ont tenu bon et repartent en champions.

Avec la tension qui montait et des équipages poussant jusqu’à la limite, les deux dernières courses ont été témoins de deux collisions. A l’image de SAP Extreme Sailing Team et d’Alinghi se battant pour la pole position, une autre bataille a fait rage pour la troisième place entre Oman Air et Red Bull Sailing Team. Le syndicat omanais, victime d’une pénalité, a vu le Red Bull Sailing Team se frayer un chemin sur le podium.

“Nous sommes ravis. C’était génial de terminer la course à deux points avec une victoire impressionnante et cela confirme cette bonne semaine, ” a déclaré Adam Minoprio, qui a navigué aux côtés de Rasmus Køstner, Pierluigi de Felice, Mads Emil Stephensen et Richard Mason, avec Jes Gram- Hansen en tant qu’entraîneur.

” Nous avons bien navigué ces trois derniers jours. Aujourd’hui nous avons eu quelques soubresauts. Nous nous sommes mis un peu de pression, mais avec une avance de huit points avant la dernière course, tout s’est bien terminé “, a ajouté Minoprio, dont l’équipe compte cinq points d’avance avant le dernier Act.

Bien que ses chances de défendre son titre des Series 2016 soient désormais plus minces, les Suisses d’Alinghi, actuellement troisième au classement général, revient sur Oman Air pour la deuxième place et n’est plus qu’à un point de retard.

” Malheureusement, nous n’avons pas pu rattraper SAP Extreme Sailing Team, mais nous nous sommes bien bagarrés avec eux sur l’eau, alors félicitations à toute l’équipe. Nous attendons avec impatience Los Cabos ; ça va être encore plus compliqué là-bas mais nous avons toujours une main sur le trophée, donc ça s’annonce bien amusant”, a déclaré Arnaud Psarofaghis, le co-skipper et directeur du syndicat suisse.

Red Bull Sailing Team a dominé Oman Air dès le départ, terminant en tête des quatre courses d’ouverture et entamant la finale à égalité de points. L’équipe autrichienne a tenté sa chance lorsque Oman Air a été pénalisé, ne laissant aucune possibilité à Phil Robertson et ses hommes. Red Bull Sailing Team reste quatrième au classement général.

” Nous sommes évidemment un peu déçus de sortir du podium mais c’est la régate ! “, a déclaré le skipper d’Oman Air, Phil Robertson, qui a remporté le trophée Zhik Speed Machine pour avoir atteint la vitesse maximum de 29,3 nœuds, un résultat fourni par SAP.

” Nous n’avons pas très bien navigué, et probablement tout au long de l’Act pour être honnête, donc nous avons quelques marches à franchir pour Los Cabos. C’est un événement comptant double en termes de points, donc tout peut arriver “, a-t-il ajouté.

Josh Junior, barreur de NZ Extreme Sailing Team, a fait preuve de belles performances, menant par deux fois la flotte avant d’être dépassé sur les dernières bords. L’équipe Kiwi termine l’Acte en cinquième position et reste cinquième des Séries.

Un problème sur le bateau empêchait Land Rover BAR Academy de participer aux deux premières courses. Rejoignant la flotte dans la course 22, le syndicat britannique – barré par Sir Ben Ainslie, quadruple médaillé d’or olympique – n’a pas réussi à retrouver sa forme de la journée d’ouverture. Il termine l’Acte en sixième position et reste sixième au classement provisoire de la saison.

Les deux Equipages Invités battant pavillon américain, Team Extreme San Diego et Lupe Tortilla Demetrio, ont respectivement pris la septième et huitième place du classement de l’Act. L’équipe texane de Lupe Tortilla Demetrio sera de retour sur le dernier Act de la saison dans moins de six semaines.

” C’était tellement amusant de naviguer toute la semaine avec notre groupe dans ce lieu fantastique. Nous avons bien travaillé, réussi quelques coups et nous commençons à mieux naviguer mais je suppose que nous avons atteint notre maximum, ou du moins personnellement “, a déclaré Morgan Larson, skipper de Team Extreme San Diego et ancien champion des Series.

“Dans l’ensemble, c’est toujours une expérience amusante de naviguer sur les Extreme Sailing Series, c’est une super compétition. Chapeau à SAP Extreme Sailing Team, ils avaient trois longueurs d’avance sur tout le monde et je pense que ce sera difficile pour quiconque de les rattraper à coup sûr “, a-t-il ajouté.

Le kiteboarder français Axel Mazella a remporté la victoire lors de l’Inaugural Extreme San Diego Kiteboarding Invitational, avec neuf victoires en treize courses. Le premier finaliste était le Britannique Oliver Bridge. L’Américain Johnny Heineken termine sur la troisième marche du podium.

La flotte internationale se retrouvera à Los Cabos, du 30 novembre au 3 décembre, pour l’Act final comptant double, présenté par SAP. Les courses se dérouleront face à l’hôtel Breathless Cabo San Lucas Resort. Visitez le site officiel pour plus d’informations.

2017 Extreme Sailing Series™ Act 7, San Diego, résultats après 4 jours, 25 courses (22.10.17)

Position / Equipe / Points

  1. SAP Extreme Sailing Team (DEN) Rasmus Køstner, Adam Minoprio, Mads Emil Stephensen, Pierluigi de Felice, Richard Mason 273 points.
  2. Alinghi (SUI) Arnaud Psarofaghis, Nicolas Charbonnier, Timothé Lapauw, Nils Frei, Yves Detrey 263 points.
  3. Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans Peter Steinacher, Stewart Dodson, Adam Piggott, Will Tiller 239 points.
  4. Oman Air (OMA) Phil Robertson, Pete Greenhalgh, James Wierzbowski, Ed Smyth, Nasser Al Mashari 233 points.
  5. NZ Extreme Sailing Team (NZL) Graeme Sutherland, Josh Junior, Harry Hull, Andy Maloney, Josh Salthouse 212 points.
  6. Land Rover BAR Academy (GBR) Rob Bunce, Ben Ainslie, Oli Greber, Adam Kay, Will Alloway 201 points.
  7. Team Extreme San Diego (USA) Morgan Larson, Andrew Campbell, Matt Cassidy, Mike Kuschner, Cooper Dressler 198 points.
  8. Lupe Tortilla Demetrio (USA) John Tomko, Jonathan Atwood, Matthew Whitehead, Tripp Burd, Trevor Burd 152 points.

2017 Extreme Sailing Series™- classement général provisoire

Position / Equipe / Points

  1. SAP Extreme Sailing Team (DEN) 78 points.
  2. Oman Air (OMA) 73 points.
  3. Alinghi (SUI) 72 points.
  4. Red Bull Sailing Team (AUT) 66 points.
  5. NZ Extreme Sailing Team (NZL) 56 points.
  6. Land Rover BAR Academy (GBR) 54 points.

Extreme San Diego Kiteboarding Invitational, résultats après 4jours, 13 courses (21.10.17)

Position / Athlète / Points

  1. Axel Mazella (FRA) 15 points.
  2. Oliver Bridge (GBR) 32 points.
  3. Johnny Heineken (USA) 42 points.
  4. Joey Pasquali (USA) 49 points.
  5. Riley Gibbs 49.3 points.
  6. Nico Landaur (URU) 61 points.
  7. Julien Kernuer (FRA) 67 points.
  8. Toni Vodisek (SLO) 75 point.
  9. Florian Gruber (GER) 77 points.
  10. Will Cyr (USA) 100 points.
  11. Kai Calder (USA) 104 points.
  12. Daniela Moroz (USA) 109 points.
  13. Bryan Lake (USA) 125 points.
  14. Ty Reed (USA) 150 points.
  15. Stefaans Viljoen (RSA) 176 points.

Source

Extreme Sailing Series

Liens

Informations diverses

Les vidéos associées : Extreme Sailing Series

Les vidéos associées : GC32