Spectacle grisant des foils en Russie.

The Extreme Sailing Series 2016, St Petersburg, Russia, Multihull, Act5, Foiling, GC32, Catamaran

© Lloyd Images

  • © Lloyd Images
  • © Lloyd Images
  • The Extreme Sailing Series 2016, St Petersburg, Russia, Multihull, Act5
    © Lloyd Images
  • © Lloyd Images
  • The Extreme Sailing Series 2016, St Petersburg, Russia, Multihull, Act5, Foiling, GC32, Catamaran
    © Lloyd Images
  • © Lloyd Images
  • © Rodrigo M Rato

Les Extreme Sailing Series™ ont une fois de plus été à la hauteur de leur réputation avec des courses en stade nautique jubilatoires. L’Act 5, présenté par SAP a débuté aujourd’hui à Saint-Pétersbourg en Russie avec panache! Les hostilités ont repris là où elles s’étaient arrêtées à Hambourg il y a un mois. Sept équipages composés des meilleurs marins du monde ont repris leurs armes foilées au cœur de la deuxième plus grande ville de Russie.

C’est la troisième fois que Saint-Pétersbourg accueille les Extreme Sailing Series après une première en 2014.

Mais c’est la toute première fois que la ville voit les bateaux voler à plus d’un mètre au-dessus de l’eau sur les foils!

Les catamarans GC32 à la pointe de la technologie étaient dans leur élément sur les eaux plates du fleuve Neva et dans une brise allant de 9 à 12 nœuds, des conditions parfaites pour des manches plus rapides que l’éclair!

Bien décidés à faire amende honorable pour une dernière place inhabituelle sur les eaux russes en 2015, l’équipage Danois de SAP Extreme Sailing Team est sorti des starting-blocks en trombe dès la première manche, doublant au passage l’équipage russe Gazprom Team Russia, local de l’étape et empochant la première victoire de la journée.

Dans une démonstration de leurs compétences sur le parcours mouillé sur la rivière, les hommes de Jes Gram-Hansen ont décroché deux autres victoires et une troisième place sur sept manches extrêmement disputées.

Malgré un retour un peu tardif de leurs concurrents Suisses d’Alinghi, qui ont également remporté trois manches, SAP Extreme Sailing Team prend la tête du classement général avec un petit point d’avance. Ils prendront le départ de la deuxième journée en tête, et pour la première fois depuis le début de la saison.

Gram-Hansen, co-skipper de la SAP Extreme Sailing Team, a déclaré :

« Quelle journée formidable pour nous! Nous avons vraiment bien navigué, on a poussé un peu dans les départs, fait quelques bons retours et on a fait de belles manœuvres à bord.

« Il y a eu quelques bonnes rafales qui ont balayé le parcours et bien qu’elles n’étaient pas super puissantes, il fallait être prudent, car la marge de manœuvre était très limitée.

« J’ai vu qu’il y avait eu quelques chavirages possibles, mais nous avons eu une plutôt bonne journée dans son ensemble. Si tu peux éviter les autres, tu peux éviter bien des ennuis et des risques, et je pense que nous avons été assez chanceux de ce côté-là aujourd’hui. Nous sommes bien contents mais la route est encore longue. »

Au classement de ce jour, les leaders des Extreme Sailing Series, Oman Air finissent cette première journée de l’Act 5 en troisième position après trois podiums et ce, malgré des dégâts mineurs sur leur safran dûs à une collision avec une bouée en métal sur la rivière.

Diogo Cayolla de l’équipage Sail Portugal – Visit Madeira a eu bien du mal à apprivoiser son GC32 dans les conditions compliquées de la rivière Neva.

L’équipage dont c’était la première course sur le circuit des Extreme Sailing Series cette année, a malgré tout engendré d’impressionnants résultats dont deux secondes places et une troisième place, terminant la journée en quatrième position au classement général. Il s’en est pourtant fallu de peu à plusieurs reprises quand ils se sont fait piéger par les rafales qui ont balayé le stade nautique.

« C’était très difficile sur le plan d’eau aujourd’hui, » a déclaré Diogo Cayolla. « Nous savions que les courses seraient difficiles, et nous avons vécu quelques situations hasardeuses en raison des rafales. Heureusement nous avons réussi à ne pas faire de dégâts ni à notre bateau ni à notre équipage, et au final; nous avons plutôt bien navigué.

« Nous avons fait quelques podiums ce qui n’est pas mal du tout, mais si les conditions sont les mêmes demain, nous devons être préparés. »

Red Bull Sailing Team de Roman Hagara a terminé cinquième après des résultats irréguliers et malgré un bon départ sur la première manche. Gazprom Team Russia doit se contenter de la sixième place au général, avec un seul point d’avance sur Land Rover BAR Academy.

La compétition reprend demain à 14h00 heures locales et les prévisions météo annoncent des conditions similaires à celles d’aujourd’hui.

Extreme Sailing Series™ Act 5

Classement / Équipe / Points

  1. SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Mads Emil Stephensen, Pierluigi De Felice, Renato Conde 71 points.
  2. Alinghi (SUI) Arnaud Psarofaghis, Nicolas Charbonnier, Timothé Lapauw, Nils Frei, Yves Detrey 70 points.
  3. Oman Air (OMA) Morgan Larson, Pete Greenhalgh, James Wierzbowski, Ed Smyth, Nasser Al Mashari 69 points.
  4. Sail Portugal – Visit Madeira (POR) Diogo Cayolla, Frederico Melo, Nuno Barreto, Luís Brito, João Matos Rosa 62 points.
  5. Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans Peter Steinacher, Stewart Dodson, Adam Piggott, Jérémy Bachelin 60 points.
  6. Gazprom Team Russia (RUS) Phil Robertson, Will Tiller, Shane Diviney, Alexsey Kulakov, Victor Serezhkin 55 points.
  7. Land Rover BAR Academy (GBR) Neil Hunter, Chris Taylor, Will Alloway, Sam Batten, Rob Bunce 54 points.

Source

Extreme Sailing Series

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Extreme Sailing Series

Les vidéos associées : GC32