3e victoire pour le Suédois Johnie Berntsson

Le skipper suédois Johnie Berntsson a remporté ce dimanche la King Edward VII Gold Cup, le trophée de championnat de la Bermuda Gold Cup, pour la troisième fois depuis 2008. Organisée par le Royal Bermuda Yacht Club, la Bermuda Gold Cup est une épreuve du championnat du monde du World Match Racing Tour.

L’équipe Berntsson Racing, composée de Herman Andersson à la tactique, Björn Lundgren au réglage de la grand-voile et Patrik Sturesson au réglage de la voile d’avant, a terminé la régate avec un score parfait de 11-0 et a remporté 25 000 dollars sur les 75 000 dollars de prix.

« Je me souviens d’avoir été aux anges la première fois que j’ai remporté ce trophée. Je n’avais jamais pensé que cela arriverait. Aujourd’hui, c’est la troisième fois et je suis très reconnaissant », a déclaré Berntsson, 51 ans, originaire de Stenungsund (Suède) et consultant en informatique médicale. « En naviguant avec Patrik, Herman et Björn, ils m’ont poussé tout au long du parcours. Les tactiques étaient excellentes, les réglages aussi, et tout cela m’a aidé à progresser en tant que barreur et à renforcer notre confiance ».

Pour Berntsson, c’est la troisième fois qu’il remporte le trophée d’or tant convoité, qui a été décerné pour la première fois en 1907, après l’avoir remporté en 2008 et en 14. Il a également été finaliste à quatre reprises (2011, 12, 18, 19) et compte le deuxième plus grand nombre de participations à la finale derrière le vainqueur de tous les temps, le Néo-Zélandais Russell Coutts, qui a remporté le trophée à sept reprises entre 1990 et 2004 et a été finaliste à deux reprises.

« Je suis très fier de faire partie de l’histoire de la King Edward VII Gold Cup », a déclaré Berntsson. « Il y a eu tellement de grands marins qui ont régaté et gagné ici. Je suis vraiment fier de faire partie de ce beau groupe de marins qui ont réussi. C’est un sentiment très agréable.

La King Edward VII Gold Cup date de 1907 et est le plus ancien trophée de match racing au monde pour une compétition impliquant des voiliers monotypes. C’est l’un des championnats les plus convoités en match racing. La régate est organisée dans son format actuel depuis 1985, sous la forme d’un tournoi en échelle dans le port d’Hamilton.

Le Berntsson Racing Team a remporté le titre aussi bien pour son travail dans les qualifications que dans les éliminatoires. Après deux jours de régates, mardi 3 et mercredi 4 octobre, qui ont vu la fin des qualifications et des quarts de finale, la régate a été reportée jeudi 5 et vendredi 6 octobre en raison du passage de la tempête tropicale Philippe. Aujourd’hui, des vents forts de 25 à 35 nœuds dans le port d’Hamilton (ci-dessous) ont forcé l’annulation des demi-finales et des finales.

« Nous sommes passionnés de voile et nous aurions aimé être sur l’eau », a déclaré Berntsson. « C’est frustrant, mais gagner la Gold Cup, c’est tout ce qu’il y a de plus normal.

Berntsson a remporté ses 11 courses mais n’aurait dû en disputer que 10. Une pénalité dans la course 3 des quarts de finale pour avoir causé des dommages lors d’une collision a entraîné une course supplémentaire pour marquer les 3 points nécessaires à l’avancement. Même avec un score de 10-0, il aurait gagné la régate.

L’équipe Stars+Stripes USA de Taylor Canfield (USA) – Robby Bisi, Mike Buckley, Ian Liberty, Erik Shampain – a terminé deuxième avec un score de 9-2 et a remporté 12 000 dollars.

« La Bermuda Gold Cup est l’un des meilleurs événements de match racing au monde », a déclaré Canfield, trois fois vainqueur (2012, 18, 20). « C’est décevant de ne pas avoir pu courir aujourd’hui. Nous sommes venus ici pour gagner, et je pense que nous avions l’équipage pour faire le travail.

L’équipe Chinaone.Ningbo de Ian Williams (GBR) – Jon Gunderson, Gerard Mitchell, Richard Sydenham – a terminé troisième à 8-2 et a remporté 10 000 dollars. Williams a remporté le trophée à deux reprises (2006, 19) et a été finaliste (2020).

L’équipage Down Under Racing de Harry Price (AUS) – Taylor Balogh, Julia Lines, Connor Mashlan – s’est classé quatrième avec un score de 8-4 et a remporté 8 000 dollars. L’équipage de Price comprenait la Bermudienne Lines, qui s’occupait de l’étrave. Price avait déjà terminé troisième en 2019.

Lors de la cérémonie de remise des prix, deux trophées spéciaux ont été remis. Le Trophée Jordy Walker, présenté en l’honneur de l’ancien commodore B. W. « Jordy » Walker, est décerné au jeune marin de match race qui s’est le plus amélioré lors de la Bermuda Gold Cup. Le lauréat de cette année est Jeffrey Petersen, 21 ans, de Santa Ana (Californie).

Le Wedgwood Heritage Trophy, décerné en l’honneur de Lord Piers Wedgwood, est remis au marin ou au personnel de soutien qui représente le mieux les valeurs traditionnelles et l’histoire de la voile. Cette année, le trophée a été décerné à Nicole Butterworth, responsable des régates de la Bermuda Gold Cup et secrétaire du Royal Bermuda Yacht Club, qui a joué un rôle moteur dans le retour de la Bermuda Gold Cup sur l’eau après deux ans d’absence.

71ème BERMUDA GOLD CUP – RÉSULTATS DE LA FINALE

1. Johnie Berntsson (51, Stenungsund, Suède) Berntsson Sailing Team – 11-0, 25 000 $ Équipage : Herman Andersson, Björn Lundgren, Patrik Sturesson

2. Taylor Canfield (34 ans, Miami, USA) Stars+Stripes USA – 9-2, 12 000 $ Équipage : Robby Bisi, Mike Buckley, Ian Liberty, Erik Shampain

3. Ian Williams (46, Lymington, Angleterre) Chinaone.Ningbo – 8-2, 10 000 $ Équipage : Jon Gunderson, Gerard Mitchell, Richard Sydenham

4. Harry Price (28, Sydney, Australie) Down Under Racing – 8-4, 8 000 $ Équipage : Taylor Balogh, Julia Lines, Connor Mashlan

5. Eric Monnin (47, Immensee, Suisse) Capvis Swiss Match Racing Teamn – 8-4, 5 000 $ Équipage : Simon Brügger, Hugo Feydit, Marc Monnin, Ute Monnin-Wagner

6. Gavin Brady (49, Annapolis, Md., USA) True Blue Racing – 6-5, 5 000 $ Équipage : Chris Cullen, Tom Powrie, Dave Sweete

7. Jeppe Borch (25, Copenhague, Danemark) Borch Racing – 5-5, 5 000 $ Équipage : Thor Malthe Andersen, Sebastian Pieters, Gustav Wantzin

8. Nick Egnot-Johnson (25 ans, Auckland, Nouvelle-Zélande) KNOTS Racing – 4-7, 5 000 $ Équipage : Sam Barnett, Bradley McLaughlin, Zak Merton

9. Anna Östling (39, Lerum, Suède) WINGS – 3-4 Equipage : Annika Carlunger, Anna Holmdahl White, Elisabeth Nilsson, Linnéa Wennergren

10. Chris Poole (34, Cold Spring Harbor, NY, USA) Riptide Racing – 2-5 Equipage : Joachim Aschenbrenner, Matt Cornwell, Mal Parker, Luke Payne

11. Pauline Courtois (34, Brest, France) Match in Pink by Normandy Elite Team – 2-5 Equipage : Louis Acker, Clara Bayol, Maelenn Lemaitre, Laurane Mettraux

12. David Hood (Long Beach, Calif., USA) DH3 Racing – 2-5 Equipage : Ricky McGarvie, Chris Steele, Will Tiller

13. Jeffrey Petersen (21, Santa Ana, Calif., USA) Golden State Match Racing – 2-5 Equipage : Will Birch-Tomlinson, Tyler Walk, Josh Wijohn

14. Celia Willison (25, Auckland, Nouvelle-Zélande) Edge Racing New Zealand – 1-6 Equipage : Alison Kent, Charlotte Porter, Rosie Rowell, Ruby Scholten

15. Peter Holz (30, Chicago, Ill., USA) Windy City Match Racing – 1-6 Equipage : Sam Gilmour, John Hammond, Ellis Tonissi

16. Joshua Greenslade (32, Pembroke, Bermudes) 0-7 Equipage : Dale Brangman, Ruairi Brown, Peter Dill

Source

World Match Racing Tour

Liens

Texte

Gilles Morelle pour Adonnante.com

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : World Match Racing Tour