Les dix ans d’un circuit hors-norme

© Gilles Morelle / www.gillesmorelle.com

En dix ans, les légendaires catamarans du lac ont vu passer les plus grandes stars de la voile : Michel Desjoyaux, Loïck Peyron, Pascal Bidegorry, Alain Gautier, Laurent Bourgnon, les frères Ravussin, Dominique Wavre et bien d’autres. Cette année encore, à l’occasion du Vulcain Trophy, les multicoques monotypes spécialement taillés pour le Léman, ont fait preuve de leur spectaculaire puissance et de leur géniale adaptabilité à toutes les conditions.

Chaque équipe s’accorde sur le fait que le niveau général de la flotte, déjà très haut depuis 10 ans, a encore augmenté d’un cran cette année présageant un Vulcain Trophy 2014 particulièrement passionnant. Nicolas Grange, Président de l’association des multicoques de compétition et skipper d’Okalys-Corum, nous rappelle que « les D35 sont nés d’un défi osé que se sont lancé des propriétaires désireux de relancer la compétition sur le Léman à travers la création d’une série monotype spécifique au lac et qui, dans un esprit sportif, mettrait en avant la qualité des équipages.

La classe a immédiatement attiré les grands noms de la voile. Chaque année, des équipes se constituent et de nouveaux projets voient le jour. Aujourd’hui, après 10 ans la flotte a encore de belles années à vivre. »

Alinghi, barré par Ernesto Bertarelli remporte cette édition-anniversaire suite à une indiscutable domination. Pour l’heureux propriétaire : «Sportivement ce championnat est très exigeant, cette victoire est une vraie reconnaissance de notre travail. Il faut être conscient du niveau de difficulté que représente le Vulcain Trophy, il rassemble des équipages internationaux, talentueux et entrainés. La constance est la clé, nous avons été efficaces dans toutes les conditions, aussi bien par gros que par petit temps.» Guy de Picciotto et Frédéric Le Peutrec montent sur la deuxième marche du podium avec Zen Too et parlent de « concurrence féroce tout au long de la saison ». Jérôme Clerc, skipper de Realstone Sailing, vainqueur la saison dernière et troisième cette année s’avoue « heureux d’être sur le podium d’un championnat toujours plus disputé et ce pour la deuxième année consécutive.»

Dona Bertarelli, skipper et propriétaire de Ladycat powered by Spindrift racing, quatrième au classement général et vainqueur du Grand Prix Grange & Cie, se confie : « les navigateurs sont très engagés et n’ont pas peur de l’affrontement ; le défi est constant et les équipes toujours plus performantes.» La série se porte bien, douze catamarans sont d’ores et déjà engagés sur le prochain championnat et les partenaires-titres sont nombreux à être attiré par le dynamisme et la notoriété du circuit. Ainsi, Christian Wahl, ayant navigué sur plusieurs D35 dès leurs premiers bords en 2003 a lancé cette année son propre projet avec succès, notamment sa magnifique performance lors de la 75ème édition du Bol d’Or. D’autre part, Artemis Racing, occupé cette année par l’America’s Cup, s’alignera au départ du Vulcain Trophy 2014.

Dix ans et pas une ride. La plus grande flotte du monde en matière de multicoques a encore de beaux jours devant elle. Vivement 2014 pour vibrer à nouveau au rythme des D35.

Source

Dynamics Group

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Décision 35