Une 75e édition au firmament

Zenith Fresh a remporté haut la main le 75ème Bol d’Or Mirabaud, après une régate intense et très disputée. Les Décision 35 Team SUI 9, barré par Christian Wahl, et Alinghi, barré par Ernesto Bertarelli complètent le podium. Chez les monocoques, le hongrois Libera Raffica s’impose pour la seconde année consécutive. Le Luthi 382, Canopus 3, barré par Philippe Matthey remporte la régate en temps compensé. Cette édition-anniversaire, dont le parrain était le navigateur Dominique Wavre, a rassemblé plus de 3’000 participants, 509 bateaux inscrits, dont 336 ont franchi la ligne d’arrivée.

La fête fut belle aussi bien à terre que sur l’eau. Cette 75ème édition du Bol d’Or Mirabaud restera dans les mémoires comme l’une des plus innovantes et des plus réussies. Le départ sous spi et un soleil radieux ont permis d’offrir un superbe spectacle. La régate 2013 a également été très suivie grâce à la plateforme live et au suivi cartographique de la position de tous les concurrents.
«Il nous tenait à cœur de fêter ce trois-quarts de siècle de manière mémorable. La « Fête du Lac » a été au rendez-vous avec une météo estivale, une Régate Surprise du 75ème réunissant de nombreuses célébrités, la présence des Vieux-Grenadiers lors de la cérémonie d’ouverture vendredi soir, des tables rondes avec des skippers de renom et des gloires du Léman » s’est réjoui Michel Glaus, Président du Comité d’organisation du Bol d’Or Mirabaud. « Sur le plan sportif, les conditions météorologiques ont fait de cette édition une régate hors du commun et très disputée. C’est donc un bilan très positif pour tous les participants. »

Le team de Zenith Fresh a remporté cette 75ème édition avec maestria, creusant un écart de près de deux heures sur ses poursuivants, mettant fin à neuf ans d’hégémonie des Décision 35. L’équipage du voilier vainqueur de Jean-Philippe Bucher, barré hier par Christophe Péclard, a fait preuve d’une parfaite maîtrise technique sur toute la durée de la course, profitant aussi d’un bateau plus léger qu’un D35. La deuxième place a fait l’objet d’une lutte acharnée puisque l’arrivée des bateaux du 2ème au 13ème rang s’est faite dans un mouchoir de poche, soit un laps de temps de 8 minutes.

Dans la catégorie des M2, la victoire s’est disputée sur le chemin du retour. Teamwork, barré par Antoine Thorens, s’est imposé en terminant à une magnifique 9ème place au général, après 14 heures et 33 minutes de course. Il est suivi, 38 secondes plus tard, de Safram skippé par Antoine Lauriot Prévost (11ème place au général) et GSMN Genolier avec Michel Vaucher à la barre, après 15 minuscules secondes (12ème place).

Le premier des monocoques à avoir passé la ligne d’arrivée est le bateau hongrois, Libera Raffica (NJ), après 15 heures et une minute de course. Il s’adjuge ainsi le Bol de Vermeil, après sa victoire de l’an passé et celles de 1996, 1997 et 1998, qui lui avaient permis de conserver le trophée. L’équipage hongrois annonce, d’ores et déjà, vouloir participer à une troisième édition du BOM, à bord de Raffica, pour remporter et conserver, à nouveau, le Bol de Vermeil tant recherché.

Dans la classe reine et très compétitive des Surprise, plus de 100 bateaux se disputaient la très convoitée première place qui est revenue à Mirabaud 1, barré par Antonio Palma, devant Luna, qui a franchi la ligne d’arrivée avec un écart de 51 minutes, suivi de La Marieflo et de Teo Jakob.

Chez les Toucans, Passetougrain V s’impose pour la 2ème année consécutive, après 20 heures et 28 minutes de course.

Trophées de ce 75ème BOM

Le Trophée Inter-Clubs a été remporté par le CVSNG 1 (Cercle de la Voile de la Société Nautique de Genève), suivi par le CVL 2 (Cercle de la Voile de Lausanne) et le CNS (Club Nautique de Sciez).
Le Club Nautique de Versoix (CER 3 Aprotec, barré par Benoît Deutsch) a gagné le Trophée des Ecoles de Voile, suivi de la CVSNG (Mirabaud 4) et du CVL (Corto). La première place du Trophée Inter-Entreprises est remportée par Whituba.
La première place du classement général ACVL-SRS en temps compensé, toutes classes SRS confondues, a été remportée par le Luthi 382, Canopus 3, barré par Philippe Matthey.

Une régate Surprise du 75ème qui a tenu ses promesses

La compétition PRO-AM qui a eu lieu jeudi 13 juin, en prélude de cette édition-anniversaire, s’est déroulée sous les meilleurs auspices, un soleil radieux et une légère brise. A bord des Surprise Mirabaud, six équipages composés de deux marins confirmés, d’un journaliste et d’une personnalité ont disputé très sérieusement cette régate très VIP. A bord du Mirabaud 2, Luis Doreste Blanco, double médaillé olympique d’or, et ses co- équipiers Laurent Deshusses (comédien et scénariste), Lucien Cujean (skipper Team Tilt) et Jacques Valente (skipper Uniq ) ont raflé la première place, sous l’œil ému de Michel Glaus, Président du CO. Luis Doreste Blanco a disputé le BOM 2013 sur le même bateau, avec cette fois un équipage 100% espagnol composé de José Manuel Valadès Venys, David Vera San Luis et Juan Luis Wood Valdiviveilso. Ils se sont classés 14ème de la catégorie des Surprise.

Plateforme LIVE

Initiée en mai 2012, la plateforme LIVE (http://news.boldormirabaud.ch) a vibré, cette année, au rythme de nombreux posts textes, photos et vidéos. Elle a ainsi permis aux internautes d’être au plus près de la course. Les chiffres ont dépassé toutes les espérances : 16’993 visiteurs uniques ont parcouru plus de 130’716 pages durant le weekend de la régate. La durée moyenne de visite était de 6 minutes 28, pour 4.5 pages consultées. Le contenu a également été diffusé sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Cette initiative technologique a ainsi permis d’accroître la visibilité de la plus grande régate au monde en bassin fermé.

Source

Dynamics Group

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Bol d'Or

Les vidéos associées : Décision 35