Loïck Peyron prudent !

© Sander van der Borch / Artemis Racing

Après quelques d’entraînements en AC45 pour prendre ses marques avec sa nouvelle équipe, Artemis Racing, Loïck Peyron a aujourd’hui participé à la première sortie de l’AC72 du défi suédois. C’est le quatrième catamaran AC72 au monde mis à l’eau en vue de l’America’s Cup en 2013.

Loïck Peyron

En AC72, on marche encore comme sur des oeufs

A San Francisco, le navigateur baulois explique à son retour à terre :

Une première journée de navigation est toujours importante car il y a une certaine part de stress à gérer. Notamment avec les antécédents vécus par l‘équipe – aile endommagée à Valencia en Espagne, première tentative de mise à l’eau avortée – et ceux des autres concurrents, comme le récent chavirage d’Oracle Team USA.

On sait que ces bateaux sont dotés de technologies extrêmement complexes, qu’ils sont très puissants et que dès qu’on repousse leurs limites, on n’est jamais à l’abri de nouveaux ennuis.

Cette sortie a redonné véritable un élan positif à l’équipe qui a été rassurée de voir son AC72 tirer enfin ses premiers bords. Nous avons donc démarré, en douceur et sans précipitation, dans des conditions parfaites : 7 noeuds de vent et un grand ciel bleu. A bord de l’AC72, on a vraiment la sensation de marcher comme sur des oeufs.

Je suis ravi d’avoir intégré cette équipe, très mixte et sûrement la plus européenne, dans laquelle je retrouve de nombreux contacts de la Coupe ainsi que de nombreux Français.

Source

Jennifer Hall

Liens

Texte

Gilles Morelle pour Adonnante.com

Informations diverses

Sous le vent

Au vent