ORACLE Racing Spithill remporte le San Diego Match Racing Championship.

© America's Cup

L’équipage de James Spithill a franchi la ligne d’arrivée devant Energy Team sous les applaudissements de la foule venue se masser sur les jetées de Broadway et Navy Pier cet après-midi pour assister aux finales du San Diego Match Racing Championship. Les Américains ont balayé cette finale en s’imposant face aux Français en deux manches à zéro.

Energy Team, mené par Yann Guichard, grimpe donc sur la deuxième marche du podium. C’est une belle récompense pour les Français qui ont brillé toute cette semaine et réussi à inquiéter les ‘grosses’ écuries. “Je suis très content de finir second de ce Match Racing Championship. C’est une belle surprise,” affirme le skipper. “Nous avons progressé jour après jour jusqu’à arriver en finale. L’équipe a vraiment accompli de l’excellent travail.”

Comme il est de coutume à San Diego, les conditions étaient, à nouveau, très irrégulières cet après-midi sur le plan d’eau avec des vents changeant de direction et variant de 5 à 11 nœuds. Le soleil était présent comme pour mieux accompagner ces finales du San Diego Match Racing Championship.

Retour sur la finale

Au départ du premier duel contre James Spithill, Yann Guichard semble être le match racer le plus expérimenté. Energy Team gagne le côté favorable de la ligne et mène jusqu’à la première porte. Seulement, les ‘Frenchies’ commettent une erreur à mi-parcours, laissant l’Américain prendre l’autre côté du plan d’eau où Spithill trouve une bonne risée et s’envole. En quelques minutes, les coques à la bannière étoilée bénéficient d’une avance suffisante pour ne plus être inquiétées par celles des tricolores. ORACLE Racing coupe la ligne confortablement en tête.

Le second bras de fer se déroule sans équivoque avec un Spithill dominateur. Dans ces conditions légères, ‘Jimmy’ s’est attaché à contrôler ce team français qui s’est montré rapide dans le petit temps et sur mer plate. A la moitié du match, ORACLE Racing creuse l’écart jusqu’à l’arrivée et remporte la finale, par deux manches à zéro.

“Nous sommes très heureux,” déclare Spithill. “Suite à notre dernière régate, nous avons travaillé dur sur notre match race. Avec l’équipe à terre et les voiliers, nous avons vraiment mis un point d’honneur à notre préparation et c’est génial de pouvoir les récompenser par la victoire. Energy Team a une très bonne vitesse et a vraiment bien navigué.”

“C’était très difficile aujourd’hui, le vent était tellement irrégulier,” confirme Yann Guichard, skipper d’Energy Team. “Nous prenons un bon départ sur la première manche mais je fais une erreur par la suite et ils en profitent pour nous doubler. Sur le second duel, nous n’avons aucune opportunité de revenir. Jimmy a été le meilleur aujourd’hui mais je suis content. Nous avons fait du bon travail toute la semaine en restant constants.”

Belle perf’ d’Aleph…en ‘petit finale’

Aleph remporte le match contre le second équipage américain : ORACLE Racing Coutts barré, ici, par Darren Bundock. Les hommes de Pierre Pennec terminent 5ème du San Diego Match Racing Championship.

“C’est une super journée pour Aleph, avec une deuxième victoire contre ORACLE Racing Coutts,” commente le skipper du catamaran français pourtant beaucoup plus expérimenté en flotte qu’en match race. “J’ai réussi à réaliser une bonne entrée dans la zone de départ sur ce match et, grâce à mon équipage, nous avons pu rester devant. Nous avions décidé avec Bertrand Pacé (Directeur sportif et ex-barreur) d’être assez agressifs et cela a payé.”

Sur les autres duels de ces ‘petites finales’, Team Korea bat les Espagnols de Green Comm Racing et Emirates Team New Zealand l’emporte sur Artemis Racing.

Demain dimanche, les neuf AC45 se retrouvent sur le plan d’eau pour courir deux runs de vitesse, les AC500 Speed Trials, avant de disputer la grande course en flotte finale du Fleet Racing Championship qui couronne ces AC World Series – San Diego et révèlera le grand vainqueur.

Commentaires du jour :

James Spithill (AUS), skipper ORACLE Racing (USA) :
“Suite à notre dernière régate, nous avons travaillé dur sur notre match race. Avec l’équipe à terre et les voiliers, nous avons vraiment mis un point d’honneur à notre préparation et c’est génial de pouvoir les récompenser par la victoire. Energy Team a une très bonne vitesse et a vraiment bien navigué. Nous avons su rester denses et très proches et dès qu’une opportunité s’est présentée, nous l’avons saisie sans regarder ensuite en arrière. (…) Il n’y pas de doute, nous voulons le beurre et l’argent du beurre (gagner le Match Racing et la Fleet Race). Nous voulons être les premiers et remporter les deux titres. Et nous allons tout faire pour gagner.”

Yann Guichard (FRA), skipper Energy Team (FRA) :
“C’était vraiment difficile aujourd’hui, le vent était tellement irrégulier. Nous prenons un bon départ sur la première manche mais je fais une erreur par la suite et ils en profitent pour nous doubler. Dans le second duel, nous n’avons aucune opportunité de revenir. Jimmy a été le meilleur aujourd’hui mais je suis content. Nous avons fait du bon travail toute la semaine en restant constants. Je suis très content de finir second de ce Match Racing Championship. C’est une grosse surprise. Nous avons progressé jour après jour jusqu’à arriver en finale aujourd’hui. L’équipe a vraiment accompli de l’excellent travail.”

Pierre Pennec (FRA), skipper Alpeh (FRA) :
“C’est une super journée pour Aleph, avec une deuxième victoire contre ORACLE Racing Coutts. J’ai réussi à réaliser une bonne entrée dans la zone de départ sur ce match et, grâce à une très bonne tactique de Christophe (Espagnon), aux échanges avec Thierry (Fouchier) qui connaît très bien le match race, aux manœuvres impeccables de Nicolas (Heintz) à l’avant et à la bonne vitesse d’Arnaud (Psarofaghis) à l’aile, nous avons gagné une deuxième fois contre ORACLE Racing Coutts. Nous avions aussi décidé avec Bertrand Pacé (Directeur sportif et ex-barreur) d’être assez agressifs et cela a payé.”

Résultats – San Diego Match Racing Championship
Team Korea (7e) bat Green Comm Racing (8e)
Aleph (5e) bat ORACLE Racing Coutts (6e)
Emirates Team New Zealand (3e) bat Artemis Racing (4e)
Finale – ORACLE Racing Spithill bat Energy Team 2-0

Source

America's Cup Media

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series