Premières victoires françaises des America’s Cup World Series !

© Gilles Martin-Raget / America's Cup

Grand soleil, ciel dégagé et vent d’Ouest de 6 à 8 nœuds, les quatre dernières courses en flotte du Port Cities Challenge ce dimanche à San Diego se sont jouées dans des conditions idéales. La foule s’est massée cet après-midi dans l’AC Village installé sur les jetées de Broadway et Navy Pier qui offrent une vue unique sur les régates.

Les Kiwis, toujours diaboliques !

Emirates Team New Zealand a beau être la dernière équipe arrivée à San Diego vendredi et Dean Baker, son barreur, n’avoir jamais navigué avant dans la baie californienne, les « blacks » n’en n’ont pas perdu leurs moyens pour autant ! Les Néo-zélandais sortent vainqueurs de ces premières épreuves des America’s Cup World Series – San Diego et remportent le trophée du Port Cities Challenge.

« Les équipes naviguent de plus en plus donc le niveau moyen est, logiquement, de plus en plus haut, » commente Barker. « Je pense que sur ce plan d’eau semé d’embuches, nous assisterons à beaucoup de changements de classements et il faudra surtout réussir à rester consistant. »

Et c’est exactement comme cela que l’équipage de « Deano » vient de s’imposer ces deux derniers jours : en rempotant une seule manche mais en cumulant cinq podiums sur six courses et en s’adjugeant une confortable avance de sept points au tableau final sur son dauphin ORACLE Racing Spithill. Les Suédois d’Artemis Racing terminent en troisième position, à un point de Spithill.

Cocorico !

Samedi, China Team empochait sa première victoire sur le circuit. Dimanche, c’est au tour des deux « Frenchies » de se démarquer en remportant chacun leur toute première course depuis leurs débuts en AC45.

ALEPH gagne la manche 4 et Energy Team termine ce week-end d’ouverture en tête de la dernière régate. Le métier rentre donc vite pour ces nouveaux barreurs qui découvrent ces parcours et ces catamarans à aile rigide. Néanmoins, Pierre Pennec qui remplace Bertrand Pacé aux commandes d’ALEPH et Yann Guichard qui officie au poste de Loïck Peyron chez Energy Team, baignent dans cette culture du ‘petit’ multicoque sur le circuit Extreme 40 ou en D35. Un atout incontestable pour assimiler la gestuelle, caler la tactique et trouver la bonne vitesse.

Et si Yann doit s’adapter à l’équipage permanent d’Energy Team, Pierre opère à San Diego avec deux de ses équipiers habituels du circuit Extrême 40 (à bord de Groupe Edmond de Rothschild) : Christophe Espagnon et Thierry Fouchier.

Pierre Pennec (FRA), barreur, ALEPH (FRA) :

« C’est une journée fantastique pour Aleph ! Le vent était très variable mais suffisamment fort pour nous faire voler sur une coque. Cette victoire est une combinaison de plusieurs choses : nous avons progressé du point de vue technique, l’équipage commence à valider des manœuvres et la communication générale à bord s’améliore, entre Christophe (Espagnon) et moi notamment. Et puis c’est normal que l’équipage commence à se caler au bout de trois/quatre jours de navigation. Je pense que nous avons encore une bonne marge de progression. »

Yann Guichard (FR), barreur, Energy Team (FR) :

« Nous avons abordé la journée sur des bonnes bases en étant à l’attaque, l’esprit était là à bord et les gars étaient à fond tout au long de la régate. Même si l’équipage était fatigué de la journée, nous prenons aussi un super départ sur cette dernière manche et nous restons désormais dans le match jusqu’à la fin du parcours avec une très bonne vitesse. Je pense que nous pouvons maintenant rivaliser en vitesse avec tous nos concurrents, au près comme au portant. Je suis vraiment satisfait, nous avons bien navigué. »

Après deux jours sans régate, les hostilités reprennent mercredi avec le début du championnat des America’s Cup World Series – San Diego.

Source

America's Cup Media

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 15 novembre 2011

Matossé sous: 34th America's Cup, AC World Series, America's Cup, Match Racing

Vues: 1344

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series