Luna Rossa a démâté

Alors que le Challenger Luna Rossa naviguait en baie de Cagliari, leur AC72 a perdu son mât. Aucun membre de l’équipage n’a été blessé dans l’incident. Le mât, les voiles et le gréement ont pu être immédiatement récupérés et sécurisés par l’équipage avec l’aide de l’équipe d’assistance à bord des zodiacs suiveurs.

Toute l’équipe italienne est sur le pied de guerre pour pouvoir renaviguer le plus rapidement possible et reprendre les entraînements en vue de la première épreuve des AC World Series qui se tiendront à Cagliari du 23 au 26 avril.

Lors de l’incident, le vent relevé par la proche station météo de Cap Carbonara soufflait aux alentours de 25 nds de SO. Si bon nombre de parties du gréement sont monotypes, il est important de savoir ce qui a pu engendrer le démâtage.
Pour l’heure selon un membre de l’équipe italienne, le mât n’est pas cassé et l’incident provient d’une rupture d’un élément technique de l’étai. Une pièce faite maison par Luna Rossa. Si le mât n’a pas trop subi de dommages, les Italiens pourraient naviguer de nouveau rapidement pour préparer le premier acte des AC World Series qui se tiendra dans deux mois et demi à Cagliari.

Source

Richard Gladwell / Sail World

Liens

Texte

Gilles Morelle

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series