Demandez le programme !

voiles de st barth 2017

© christophe jouany

Des régates presque tous les jours, un Day Off le jeudi pour découvrir St Barthélemy, une soirée Equipages sur la magnifique plage de Shell Beach… Les fondamentaux seront bien là pour la 9ème édition des Voiles de Saint-Barth ! Parmi les nouveautés, l’organisation propose cette année de guider l’ensemble des équipages dans les restaurants de l’île, afin de leur faire découvrir toute l’offre gastronomique et l’hospitalité de St Barthélemy… On pourra également compter sur un cinquième jour de régate, dès le lundi !

Dix-sept parcours possibles

Pour cette 9ème édition des Voiles de Saint-Barth, Luc Poupon, Directeur de course, et Jean Coadou, Président du comité de course, ont mis au point un panel de 17 parcours possibles pour les concurrents entre 12 et 60 milles. « Nous avons établi différents tracés afin d’être en mesure d’exploiter toutes les orientations du vent, même si le secteur dominant reste l’est à Saint-Barth », explique Jean Coadou dont la priorité est toujours d’offrir les régates les plus adaptées aux conditions et à la taille des bateaux en lice, tout en respectant avant tout la sécurité de tous. « Il est évident que nous ne lancerons pas les Melges 24 sur les mêmes parcours que les Maxi. De même, nous n’enverrons pas les classes dans des sens différents, afin d’éviter des croisements dangereux aux passages de marque », souligne le Président du comité de course.

Point sur la flotte

Catamaran ou trimaran, 30 ou 66 pieds, bateaux vintage ou bateaux dernier-cri : il y en aura pour tous les goûts parmi les multicoques engagés aux Voiles de Saint-Barth cette année.

Parmi les nouveaux inscrits de cette 9ème édition, on compte David Welch et son équipage américain, concourant sur le FHH 66, Flash.

“Flash a été lancé à l’automne et les Voiles de Saint-Barth seront les débuts en course du bateau”, déclare Welch. “Nous allons certainement avoir du pain sur la planche car il y a un grand nombre d’équipages de haute qualité, mais nous sommes impatients de relever le défi et de faire partie de ce qui va devenir un grand événement.”

Côté Maxi, l’équipage brésilien du 65 pieds Camiranga, qui s’est récemment illustré sur la Heineken Regatta, va faire ses premiers pas dans la compétition:

“Notre équipage fait campagne depuis dix ans en Amérique du Sud et en Europe, mais c’est la première saison que nous concourons dans les Caraïbes”, déclare Samuel Albrecht, deux fois olympien et tacticien à bord. “Tout sera nouveau pour nous ici, ce qui rendra la compétition plus difficile mais aussi plus amusante. Nous avons entendu beaucoup de choses sur Les Voiles de Saint-Barth et nous avons hâte de sortir sur l’eau dans quelques jours ! ”

Jeremi Jablonski sur le Hanse 430 Avanti a quant à lui navigué 6 ans dans les Caraibes avant de venir à St Barth pour la première fois : “Après Irma, nous voulions faire tout ce que nous pouvions pour aider les îles cette saison. Je suis venu à Tortola début novembre. Nous étions l’un des premiers bateaux arrivant de la côte Est et la dévastation était déchirante. L’étape d’après, c’ était juste de faire tout ce que nous pouvions, chaque événement, chaque régate. Nous devons revenir et ramener nos amis dans les îles. “

Source

Maguelonne Turcat

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Les Voiles de St Barth