Premier podium de la saison en Coupe du Monde pour l’équipe suisse de voile

L’année commence bien pour l’équipe suisse de voile : la première Coupe du Monde s’est tenue à Miami, du 22 au 29 janvier, pour les classes Olympiques. Sept navigateurs représentaient la Suisse sur l’événement, le meilleur résultat revient au véliplanchiste Mateo Sanz Lanz qui remporte la médaille de bronze et signe ainsi le meilleur résultat de sa carrière.

La première Coupe du Monde de voile de l’année a réussi au jeune suisse Mateo Sanz Lanz (Surfsegelclub Sempachersee), qui termine troisième en planche à voile. 14ème des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro (BRA), il a repris l’entrainement en vue de Tokyo 2020. Malgré l’absence de certaines délégations et un niveau inférieur à ce que les athlètes ont rencontré en 2016 pendant l’année Olympique, ce premier podium est motivant pour Mateo et tout Swiss Sailing Team SA :

« La régate s’est très bien passée pour moi, je ne pensais pas commencer l’année comme ça », se réjouit l’athlète de 23 ans, entraîné par son fidèle mentor Asier Fernandez. « Cette médaille est une belle récompense, surtout après ma blessure le mois dernier. Cette semaine, les conditions étaient parfaites pour moi, avec des vents instables en force et en direction. Malgré l’absence de certains leaders en RS:X (la Pologne et l’Israël notamment), cela fait du bien de naviguer devant une flotte en Coupe du Monde. »

Mateo a déménagé de Formentera (ESP) et s’entraîne depuis plusieurs mois à Palma de Majorque.

« L’île nous offre d’excellentes conditions d’entrainement, surtout à terre pour faire du vélo et de la course à pied. » Un terrain de jeu qui lui convient bien apparemment, et lui permettra, en parallèle à ses études, de continuer à travailler ses points faibles, notamment dans des airs plus soutenus en conditions de «planning».

Sept athlètes étaient présents à Miami sous le drapeau Suisse.

Maud Jayet (Laser Radial) a réussi à se qualifier pour la Medal Race (finale courue avec les dix meilleurs uniquement), mais subit une pénalité avant le départ qui la fait terminer dixième.

« Ma semaine n’a pas bien commencé, mais j’ai finalement réussi à me hisser dans le TOP 10 pour participer à la Medal Race », explique la navigatrice de la Société Nautique de Genève. « C’était ma première régate avec mon nouveau coach Diego Fructuoso ; nous apprenons à nous connaitre mais allons travailler pour être 100% prêts pour la World Cup de Hyères! »

Soulignons une victoire de manche du jeune duo Wagen/Siegwart (470), de bon augure sachant qu’ils couraient leur première Coupe du monde. Andrea Nordquist termine 28ème/51 en Laser Radial, alors que l’équipage de 49er Schneiter/Cujean termine 14ème. Des résultats dans l’ensemble satisfaisants pour des jeunes équipes, au début du niveau cycle Olympique qui les mènera, pour certaines, jusqu’à Tokyo 2020.
Prochain rendez-vous pour les athlètes Swiss Sailing Team : le Trofeo Princesa Sofia à Palma de Majorque (ESP), du 24 mars au 1er avril, avant la Coupe du Monde de Hyères (FRA), 23-30 avril.

Résultats des suisses à la Sailing World Cup Miami :

  • RS:X : Mateo Sanz Lanz 3/39
  • Laser Radial : Maud Jayet Sailing 10/51
  • Andrea Nordquist 28/51
  • 49er : Lucien Cujean & Sébastien Schneiter 14/26
  • 470 : Kilian Wagen & Grégoire Siegwart 14/26

Source

Maxcomm Communication

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : 49er

Les vidéos associées : Finn

Les vidéos associées : Laser

Les vidéos associées : RS:X