Sportivité et convivialité au rendez-vous à Crans

Si vendredi l’entraînement s’est effectué dans des conditions printanières, c’est bien l’hiver qui a cueilli les six concurrents inscrits à ce premier acte des Swiss FP Series 2016. Qu’importe. Avec sept manches parfaitement orchestrées par le Club Nautique de Crans, les équipages ont pu se jauger sur l’eau. Une premier rendez-vous important qui préfigure une saison détonante !

Bonne entrée en matière

Samedi, trois manches ont pu être lancées dans un vent de SO de 8-12 nds. La pluie n’a pas refroidi la détermination des équipages. Les départs au reaching ont été apprivoisés et appréciés par les concurrents et les spectateurs. Rapidement le ton était annoncé en tête de flotte avec Bruno Barbarin/Cédric Schmidt (Realteam #1) qui ont donné le bon tempo, imités par Olivier de Cocatrix et Jérôme Clerc (Nickel).

Derrière, la bonne surprise venait de Tristan Trébaol (19 ans) qui remplaçait au pied levé Bernard Vananty (61 ans) – blessé à la main – à la barre de Tixwave. La fougue de la jeunesse était au rendez-vous avec des podiums de manche presque coup sur coup.

« C’était une première journée géniale pour découvrir le lac Léman, » avoue Tristan. « Sur la 2e manche, nous nous sommes fait un bord de reaching d’enfer. C’était incroyable ! » Double champion du Monde de SL16, Tristan Trébaol s’est fait remarquer pour sa première apparition en public sur le Léman ! Il est à parier qu’il sera de retour sur le circuit des Flying Phantim cette saison…

Et c’est avec de grands sourires et les muscles fourbus que les concurrents sont rentrés à terre après une longue première journée sur l’eau. Des équipages accueillis avec un grand goûter offert par les bénévoles du Club Nautique de Crans. Comme quoi convivialité et sportivité peuvent faire bon ménage.

En net progrès

Dimanche, c’est la pluie, et même quelques flocons de neige, qui accueillait les concurrents en début de matinée. Le temps que les équipages gréent leur catamaran et se retrouvent sur l’eau, la bise de 15 nds établie chassait les nuages et quatre manches toniques ont pu être envoyées les unes après les autres.

Si la bataille pour le podium a été féroce, derrière la concurrence était au rendez-vous. L’expérience de la veille, les bons conseils échangés en fin de journée autour d’une table lors du repas du Club Nautique de Crans et la nuit ont porté conseil. Il n’est pas rare de voir les outsiders pointer le bout de leurs étraves en tête aux premières bouées, mais encore faudrait-il qu’ils puissent soutenir la pression des leaders sur toute une manche!

« C’est ma première épreuve et mes premières navigations sur le Flying Phantom », avoue Philippe Cardis – barreur de Southeby’s. « Si samedi nous avions du mal à finir les parcours, dimanche nous coupons à chaque fois la ligne d’arrivée. Après 13 ans de D35 j’ai souhaité apprendre à voler. Ce n’est pas simple, mais il suffit de comprendre comment cela marche. Samedi soir nous avons énormément échangé avec les autres équipages. Du coup ce dimanche nous étions plus dans le match et nous nous sommes fait plaisir. »

Si dimanche Loïc Forestier/Thierry Wasem (Realteam #2) jouaient de malchance avec du matériel récalcitrant, ils s’offraient une ultime victoire dans la dernière manche pour sécuriser la seconde place du podium à égalité de points avec Jérôme Clerc/Olivier de Cocatrix (Nickel).

« Nous gagnons, mais c’est anecdotique, » conclut Bruno Barbarin (Realteam #1), premier de l’Open de Crans et Président de la Classe suisse des Flying Phantom. « Le principal était de lancer la Série et le Club Nautique de Crans nous a très bien organisé ce premier rendez-vous avec sept manches en deux jours. Je suis agréablement surpris du niveau des concurrents en ce début de saison. Il reste encore un mois à tous pour continuer de progresser et échanger. Les prochains Grands Prix seront très intéressants à suivre… »

L’Open de Crans a démontré qu’il était possible de régater avec intensité sur un parcours technique. Avec les beaux jours à venir, il est à parier que les voiles des Flying Phantom vont fleurir sur les plans d’eau helvétiques. Tous les équipages attendent maintenant avec impatience le prochain rendez-vous genevois qui conjuguera parcours techniques et la Genève-Rolle- Genève. De nombreux étrangers sont prévus de venir participer à ce rendez-vous lémanique incontournable. La révolution du foil est en ordre de marche…

Le classement de l’Open de Crans

Rang-Equipage-Bateau-(C1-2-C2-3-C3-4-C4-5-C5-6-C6-7-C7-8-C8)-Total

  1. BARBARIN/SCHMIDT-REALTEAM (1-1-1-3-0-2-2-1-1-1-1-1-1-2-2-0)-8
  2. FORESTIER/WASEM – REALTEAM (2-4-0-2-2-1-1-2-2-3-3-4-4-1-1-0)-13
  3. DE COCATRIX / CLERC -NICKEL-(2-2-1-1-3-0-3-3-2-2-2-2-3-3-0)-13
  4. TREBAOL/YANDENBERGH-TIXWAVE-(3-3-4-4-4-4-5-0-4-4-3-3-4-4-0)-22
  5. CARDIS/Le Cann – SOUTHEBY’S-(5-5-DNF-7-DNF-0-4-4-5-5-5-5-5-5-0)-31
  6. FEDRIGUCCI / SANIK-SUI 58 -(DNC-7-DNC-7-DNC-7-DNS-7-DNS-7-DNS-7-DNS-0-0)-42

Source

Gilles Morelle

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Flying Phantom