Coup d’envoi aujourd’hui !

voiles de st barth 2015

© Christophe Jouany

La cérémonie d’ouverture du village des Voiles de Saint-Barth a eu lieu ce lundi, à 18 heures, lançant ainsi officiellement l’évènement. Pour l’occasion, Bruno Magras, le Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy, Ken Read, le parrain de l’épreuve et skipper de Comanche ainsi que deux représentants de la Marine Nationale, le Premier Maître Sébastien Pellen, commandant le Maïto et le Lieutenant Pascal Brun, commandant la Violette, ont pris la parole afin de souhaiter la bienvenue aux 1 100 marins de cette 7e édition. Une édition prometteuse avec un plateau d’une qualité exceptionnelle grâce à la présence de bateaux performants et d’équipages de talents, mais également des programmes aussi intenses en mer qu’à terre. D’ailleurs, sur les quais, les animations ont déjà commencé.

Hier, les visiteurs du village de course ont notamment pu assister à la performance de Street Art de Cyril Kongo, artiste graffeur de renommée internationale, à la séance de dédicace de Christophe Jouany, photographe du beau livre des Voiles de Saint-Barth ou encore au concert de The Union. En bref, c’est parti sur les chapeaux de roues et les premières manches, aujourd’hui à partir de 11 heures, ne devraient que le confirmer car chacun est particulièrement impatient d’en découdre et qu’une quinzaine de nœuds de vent est annoncée !

Bruno Magras, Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy :

« Les Voiles de Saint-Barth s’inscrivent aujourd’hui dans le patrimoine de l’île. Nous sommes là pour accompagner cet évènement qui, non seulement fait plaisir aux participants et aux visiteurs, mais aussi à la population de Saint-Barthélemy. Depuis sa création, l’évènement a pris une belle dimension grâce aux talents de François Tolède, de Luc Poupon et de leurs équipes. Cette notoriété est le fruit d’une organisation sans faille qui fidélise les sportifs en leur permettant de pratiquer leur sport dans des conditions optimales. De plus, l’épreuve est une belle occasion de se rassembler autour du nautisme, une discipline ancrée dans la vie de notre île. Je tiens à dire aux marins qui sont parmi nous, “que le meilleur gagne !” Et d’ores et déjà je les félicite d’avoir choisi Saint-Barthélemy pour cette rencontre amicale. »

Ken Read, parrain de la 7e édition des Voiles de Saint-Barth et skipper de Comanche :

« C’est un honneur pour moi d’être le parrain de cette nouvelle édition des Voiles. C’est une belle opportunité de faire la promotion de la course mais aussi de dire à quel point notre sport est fantastique. Naviguer à Saint-Barth est une chance. C’est d’ailleurs le lieu préféré dans le monde de Jim Clark et Kristy Hinze-Clark, les propriétaires de Comanche. Pour ma part, j’ai déjà participé à quatre des sept éditions de l’évènement. Les conditions sont ici comme nulle par ailleurs : idylliques. Le vent souffle entre 15 et 20 nœuds chaque jour, les paysages sont d’une beauté unique, on peut régater en tee-shirt et la concurrence est intéressante, avec une multitude de bateaux extrêmement rapides. C’est vraiment parfait et ce le sera assurément cette semaine encore, même si les prévisions météo sont un peu fragiles, avec notamment une baisse de la brise annoncée en milieu de semaine. Cela étant dit, quelles que soient les conditions, je suis certain que nous allons nous amuser et prendre énormément de plaisir, sur l’eau comme à terre. »

François Tolède, Directeur de l’organisation des Voiles de Saint-Barth:

« Nous lançons officiellement la 7e édition de l’évènement. Nous sommes satisfaits car le plateau est de plus en plus performant. De fait, pour nous, c’est encourageant de recevoir à Saint-Barth des bateaux performants, des skippers de renom et des pointures qui viennent de tous les continents puisque cette année, pas moins d’une trentaine de nations sont représentées. Cette évolution et positive. Elle est la preuve que les gens qui participent aux Voiles ont à la fois une approche technologique et une approche life style, en clair, qu’ils sont là pour prendre autant de plaisir en mer qu’à terre. »

Ian Walker, vainqueur de la Volvo Ocean Race 2014-2015, tacticien à bord de Windfall (Maxi 2) :

« Je suis très heureux de participer aux Voiles de Saint-Barth. Je vais avoir la chance de régater à bord de Windfall, un Southern Wind 94 cruiser racer, dans la classe des Maxi 2, avec un équipage Irlandais. Les conditions météo devraient nous permettre de tirer notre épingle du jeu face à nos concurrents en temps compensé. Des concurrents que je connais très bien puisque SFS n’est autre que Green Dragon, le bateau avec lequel j’ai fait la Volvo Ocean Race en 2008-2009, et que Team Brunel était l’un de mes adversaires lors de la dernière année édition du tour du monde en équipage que j’ai, pour ma part, remporté à bord d’Abu Dhabi Racing. Ca va être excitant. Je suis aussi heureux de naviguer enfin avec Mick Cotter, un vieil ami avec lequel je n’avais encore jamais couru. Son équipe est très compétente et connait bien les Voiles pour y avoir déjà pris part à trois ou quatre reprises. Nous sommes prêts à en découdre même si, ce lundi, nous avons déchiré un spi à l’entraînement. Nous sommes motivés même si nous savons que la concurrence va être rude dans notre classe. »

Cyril Kongo, artiste graffeur :

«Mon inspiration pour mon travail d’aujourd’hui a été, bien évidemment, liée aux Voiles de Saint-Barth. J’ai essayé de traduire l’évènement en graph, avec une multitude de couleurs, en l’occurrence celles des Caraïbes. Bien sûr, j’ai apporté ma « petite » touche de peinture urbaine dans ce contexte très naturel. La voile n’est pas un monde que je connais, mais j’adore les passionnés. Ce qui me motive le plus c’est de pouvoir cristalliser un moment convivial. Aujourd’hui, j’ai réalisé un graph sur une voile afin de symboliser notre rencontre qui, au départ, s’est faite via mon éditeur qui est également celui du livre des Voiles de Saint-Barth. Il m’offert ce livre et peu de temps après j’ai rencontré François Tolède. L’idée de ma prestation est née autour d’un premier Ty punch. Au deuxième nous avons conclu. Ca s’est fait très simplement et je suis aujourd’hui ravi de participer à ma façon à l’évènement. »

Source

Gaia Coretti Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Les Voiles de St Barth