Yannick Brauchli et Romuald Hausser qualifiés pour Rio

Cette semaine a été décisive pour la voile olympique suisse : alors que l’équipage féminin de 470 (Fahrni/Siegenthaler) s’est qualifié en début de semaine pour Rio 2016, c’est aujourd’hui au tour du duo masculin de la classe, Yannick Brauchli et Romuald Hausser, de se qualifier pour les Jeux. En terminant dixième nation du Trofeo Princesa Sofia à Palma de Majorque, ils satisfont les critères de qualification personnelle mis en place par Swiss Olympic. C’est le quatrième bateau suisse à confirmer sa place pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro (BRA).

Bonne nouvelle pour la voile olympique suisse : Yannick Brauchli (SCE/SVT) et Romuald Hausser (CNV) se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro (BRA) dans la classe du dériveur double 470. Ils terminent dixième nation du Trofeo Princesa Sofia à Palma de Majorque, et satisfont ainsi le critère de qualification personnelle établi par Swiss Olympic : ils devaient terminer dans les 12 premières nations. Yannick et Romuald avaient manqué de peu cette qualification lors des mondiaux à Buenos Aires (ARG) le mois dernier. Pour rappel, le duo expérimenté, qui navigue ensemble depuis de nombreuses années, avait qualifié la nation dans la classe à Santander (ESP) en 2014.

Avec cinq courses dans le TOP 10 cette semaine, Yannick et Romuald terminent onzièmes du général. « Enfin, c’est fait ! » se réjouit le barreur zurichois Yannick Brauchli. « C’est vraiment génial. Ce n’était pas facile d’y arriver, avec une saison difficile l’année dernière. Mais le puzzle commence à se mettre en place ! On se réjouit des prochains mois jusqu’aux Jeux. Nous avons fait une de nos meilleures régates ici à Palma, et avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés, notamment sur les départs. Ce qui nous a permis de nous qualifier ! »

Son équipier genevois n’est pas moins fier. « Nous avons été disqualifiés d’une manche en début de régate, et n’avions donc pas le droit à l’erreur aujourd’hui », ajoute Romuald. « Nous avons fait une très bonne compétition, avec des manches solides. C’est le fruit d’un bon travail depuis octobre, avec l’équipe féminine suisse de 470, et notre nouveau coach Sebastian Peri Brusa. Il a trouvé la bonne façon de nous parler, nous sommes dans une phase ascendante, ! »

L’entraineur argentin a rejoint l’équipe en début d’année. « Je suis très heureux, très fier qu’ils se soient qualifiés ! » poursuit Peri. « On fait une bonne performance cette semaine, mais le potentiel est là pour faire mieux. J’ai beaucoup parlé à Romuald et Yannick ces derniers temps, pour qu’ils travaillent mieux en tant qu’équipe, vers un objectif commun. Nous avons tous travaillé dans la même direction, en sortant le meilleur de chacun et cela a marché ! » « C’était difficile et long pour eux, mais nous sommes tous très heureux qu’ils se soient qualifiés » conclut le chef d’équipe Tom Reulein.

Les deux membres de Swiss Sailing Team ont déjà participé aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, où ils avaient terminé à la belle 16ème place. L’objectif pour Rio est clair : se qualifier pour la Medal Race, qui réunit les dix meilleurs bateaux de la compétition, et terminer dans le TOP 8.

Sébastien Schneiter et Lucien Cujean (49er), Maud Jayet (Laser Radial) ainsi que Guillaume Girod (Laser Standard) étaient en course pour une qualification olympique, mais n’ont pas obtenu leur ticket.

Source

Maxcomm Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent