Dernières heures à quai pour les 15 solitaires et 14 équipages…

© SFS/Gilles Martin-Raget

Dernières heures à terre pour les seize bateaux en équipage et quinze en solitaire qui se préparent à affronter la grande bleue. Samedi 12 mars, dès 12h, sera lancée la 7ème édition de cette course au large au départ de Saint-Tropez sans escale. Le terrain de jeu, la Méditerranée. A l’origine de cette épreuve, deux membres actifs de la Société Nautique de Saint-Tropez, Christian Nelias et Georges Korhel, qui souhaitait une grande épreuve sportive au large en Méditerranée. C’est en 2010, avec la régate des Antipodes (du nom du partenaire) que l’épreuve était lancée avec six voiliers en lice. Cette année-là Louis Burton qui se préparait pour la route du Rhum remportait l’épreuve avec deux co-équipiers sur le Class’40 « Spirit of Fille de Feu ». Six ans plus tard, la course s’intensifie avec trente et un bateaux en lice et s’ouvre aux coureurs en solitaire. Les figaristes entrent ainsi dans la danse avec cinq concurrents dont encore un jeune espoir, Pierre Quiroga qui se retrouve face à un ténor de la classe, Laurent Pellecuer et contre d’autres figaristes Michel Cohen, Laurent Camprubi et Denis Bouan. Autre groupe des « solo », celui des amateurs de la Transquadra avec quelques redoutables adversaires comme Eric Bompard, vainqueur de la Transquadra solo, Daniel Dupont, vainqueur en duo de l’édition 2014-2015 ainsi que Frédéric Ponsenard, vainqueur de l’édition précédente 2011-2012… Du côté des voiliers avec équipage, le plateau est plus diversifié avec un seul voilier de professionnel, SFSII mais rien n’est pour autant gagné et les habitués des courses en Méditerranée comme l’équipage tropézien sur Albacor 5, vainqueur de l’épreuve en 2011 ou encore Ansha, Give me five, Lady First, l’insolite, Obsession, Patitifa, Patricia 2 et Xantus… Sans oublier, le plus fidèle de la course, l’équipage de Peips avec une 7ème participation ! Et un nouveau voilier en lice, OZ, un Open 60 avec un équipage russe passionnés eux aussi de belles courses ! Les voiliers en équipage seront les premiers à prendre le départ devant Saint-Tropez le 12 mars à 12h suivi des « solo », direction la Corse. Et pour ceux qui restent à quai, ils pourront se consoler en suivant la course via un lien internet sur le site de la Société Nautique de St-Tropez et grâce aux balises Iridium installées sur les bateaux en course.

Météo favorable pour un parcours vers la Corse

Aujourd’hui, après les confirmations d’inscriptions, le contrôle des bateaux, le briefing du comité, le directeur de course, Georges Korhel a réuni les skippers ce vendredi 11 mars 2016 à 16h, pour leur annoncer le parcours. Suite aux prévisions météorologiques de l’expert, Pascal Landure qui dévoilait lors du Briefing les conditions de ces prochaines journées sur la zone, les coureurs en solitaires effectueront donc un parcours de près de 400 milles nautiques entre Saint-Tropez et la Corse en la contournant par l’est puis retour. Pour les bateaux en équipages, ils partiront sur la ligne de départ devant le Môle de Saint-Tropez en premier dès 12h sur un parcours en direction du nord de la Corse avant de rejoindre l’île italienne de Ponza puis regagner le sud de la Sardaigne et enfin revenir sur Saint-Tropez..

La vague des solitaires, entre figaristes et Transquadras…

Avec l’ouverture des inscriptions aux solitaires, quinze voiliers sont en lice pour un parcours plus court que les voiliers en équipages et effectueront un parcours d’environ 400 nautiques entre Saint-Tropez et la Corse. Parmi les voiliers « solo », une forte présence de JPK 1010, de SUNFAST 3200 et de FIGARO. A bord, des amoureux de la mer et des courses au large pour qui cette épreuve est un excellent entrainement ! Un véritable engouement pour la course en solitaire et un nombre en hausse grâce à des courses comme la course du Figaro devenue plus professionnalisée et bien sûr la Tranquadra qui s’est ouverte aux quadragénaires amateurs…. En lice les voilier ART IMMOBILIER CONSTRUCTION avec Daniel Dupont, AR WECH ALL avec Michel Pelegrin, BOULINOU avec Eric Bompard, BROCELIANDE avec Denis Bouan, COCO avec Frédéric Ponsenard, EPSILON avec Laurent Favreau, EURO VOILE avec Christophe Barrue, HIPPOCRATUS avec Laurent Pellecuer, HOKUA avec Frank Paillet, JANIE PHILIP avec Laurent Camprubi, JB avec Pierre Quiroga, JOOPE avec Olivier Roman, NAUTIPLUS GEROUL avec Roland Montagny, TELEMAQUE avec Eric Merlier, TINTOREL avec Michel Cohen. A noter que cette course est inscrite au calendrier de l’UNCL des épreuves du Championnat Offshore IRC 2016 Equipage et Solitaire.

La ronde des équipiers

Parmi les concurrents en équipage, des habitués de la course tels que le voilier PEIPS de Christian Deschepper présent depuis 2010 et devenant ainsi le plus fidèle participant devant les voiliers PEGASUS de Francesco Conforto (5ème participation), PATITIFA de Pierre Ortolan (4ème participation,) ANSHA de Mattéo Carli Roy, XANTUS de Bastien de Brouwer (2ème participation). Nouveaux venus, les voiliers GIVE ME FIVE 40 de Adrien Follin, FEELING GOOD de Paul Camps, L’INSOLITE de Ronald LE LEUXHE, JUBILATIONS d’Arnaud Vuillemin, LADY FIRST de Jean-Pierre Dreau, MATAF de Jean-Yves Legall, OBSESSION de Christophe Magnin, PATRICIA II, un pogo 40 avec Mario GirellI, et les plus grandes unités comme le VOR70 (3ème participation) et OZ, un open 60 avec Mikhail Agafontsev, etc.. Vainqueur de l’épreuve en 2011, le voilier ALBACOR 5 dont ce sera la 5ème participation sera également en lice mais avec un équipage tropézien dont le skipper Patrick Gibert.

Source

SN St Tropez

Liens

Informations diverses

Sous le vent