Brugger/Bühler en pleine forme à Miami

  • 2016, Nacra 17, Olympic Sailing, Sailing World Cup, Sea, SUI 220 Matias Buhler Matias SUIMB18 Nathalie Brugger SUINB1, World Sailing, WSC Miami 2016
    © Pedro Martinez
  • 2016, Nacra 17, Olympic Sailing, Sailing World Cup, Sea, SUI 220 Matias Buhler Matias SUIMB18 Nathalie Brugger SUINB1, World Sailing, WSC Miami 2016
    © Jesus Renedo
  • 2016, AUS 2 Jason Waterhouse AUSJW14 Lisa Darmanin AUSLD4, Nacra 17, NED 40 Mandy Mulder NEDMM2 Coen de Koning NEDCD1, Olympic Sailing, Sailing World Cup, Sea, SUI 220 Matias Buhler Matias SUIMB18 Nathalie Brugger SUINB1, World Sailing, WSC Miami 2016
    © Jesus Renedo

Nathalie Brugger et Matias Bühler (GYC) ont fièrement représenté le drapeau suisse lors de la Coupe du Monde de voile à Miami, en catamaran mixte Nacra 17. Ils montent sur la troisième marche du podium de cette première épreuve majeure du début d’année olympique

Le catamaran suisse a brillé lors du premier rendez-vous vélique de l’année olympique : la fribourgeoise Nathalie Brugger et son barreur Matias Bühler (Gstaad Yacht Club) terminent troisièmes de la Coupe du monde de voile grâce à une progression importante pendant la semaine à Miami, en Floride.

775 navigateurs ont participé à la World Cup du 25 au 30 janvier, épreuve qualificative pour les américains mais pas pour les suisses, qui ont donc profité de l’événement pour se mesurer à l’élite mondiale et progresser. Deux semaines après avoir remporté la Midwinter Regatta de Miami, Nathalie et Matias confirment leur niveau à la coupe du Monde au terme d’une longue semaine avec seize manches disputées dans des conditions très difficiles techniquement et tactiquement.

« C’est super de débuter une année olympique avec deux podiums, des résultats qui tombent à pic après une fin de saison 2015 assez difficile », confie Nathalie. « La confiance est de retour et l’ambiance au sein du team est excellente. Nous avons travaillé dur ces derniers mois avec notre nouvel entraîneur Mitch Booth et nous avons réussi à réunir tous les ingrédients pour obtenir de bons résultats. »

 

« Je suis très satisfait du résultat, mais surtout de notre progression chaque jour » ajoute Matias. L’équipe naviguait face à 47 équipes de 26 nations. « C’est une motivation supplémentaire pour nous donner à fond tous les jours. Dans ce sport, la force mentale est primordiale ; nous avons réussi à reprendre confiance en nous et à rester concentrés sur les points importants pour être performants. Nous sommes confiants pour notre qualification Olympique, nos derniers résultats illustrent bien nos progrès. On sent qu’on est en pleine courbe de progression ! »

Le duo a déjà qualifié la suisse en Nacra 17 pour Rio 2016, mais doit maintenant satisfaire les critères de Swiss Olympic et réaliser un Top 12 aux mondiaux de Clearwater (9-14 février) pour confirmer sa place à Rio 2016.

Les autres navigateurs suisses présents à Miami ont signé des bons résultats, de bonne augure pour cette année olympique. Guillaume Girod était treizième à la fin de la première journée, alors que le jeune duo Schneiter/Cujean a signé des manches de 2 et de 8 très réjouissantes. Quant à Lucie Ben-Amor (31) et Andrea Nordquist (44), elles représentaient la Suisse en Laser Radial.

Les deux équipages de 470 (Fahrni/Siegenthaler et Brauchli/Hausser) ainsi que la Laseriste Maud Jayet n’étaient pas présents à Miami, mais visent toujours une qualification pour Rio 2016.

Mateo Sanz Lanz est le seul suisse qui a déjà son billet d’entrée Olympique. Les autres navigateurs peuvent obtenir le graal lors des mondiaux de chaque classe ou pendant le Trofeo Princesa Sofia à Palma fin mars.

Résultats suisses à la Coupe du Monde de Miami :

  • Nacra 17 Bühler/Brugger : 3/47
  • Laser Radial : Lucie Ben-Amor 31/60 & Andrea Nordquist 44/60
  • Laser Standard Guillaume Girod 45/98
  • 49er Schneiter/Cujean : 43/61

Source

Maxcomm Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent