Entrée en matière réussie pour Franck Cammas

  • INSHORE, REGATTA, REGATES, LANVEOC, ECOLE NAVALE
    © Jacques Vapillon/ Ecole Navale
  • INSHORE, REGATTA, REGATES, LANVEOC, ECOLE NAVALE
    © Jacques Vapillon/ Ecole Navale
  • INSHORE, REGATTA, REGATES, LANVEOC, ECOLE NAVALE
    © Jacques Vapillon/ Ecole Navale

L’Ecole Navale nous avait promis un superbe spectacle aujourd’hui, et c’est pari réussi ! Avec du soleil, 8 à 12 nœuds de vent, une mer plate, et des « stars de la voile » sur l’eau, toutes les conditions étaient réunies pour rendre cette première journée de courses exceptionnelle (les mauvaises conditions météorologiques ayant contraint le comité de course à annuler celles d’hier). A l’issue de cette journée, Franck Cammas, à la barre du Diam 24 Groupama pour la première fois de la saison, prend la première place du classement général provisoire du Grand Prix de l’Ecole Navale.

Dès 11h, divisée en deux groupes (établis en fonction des résultats du Grand Prix Guyader), la flotte des Diam 24 s’est élancée pour quatre parcours construits en Stade Nautique. A ce jeu-là, dans le groupe A, Vincent Riou (PRB) et Fred Guilmin (Combiwest) ont brillé et ont remporté chacun deux manches. Du côté du groupe B, c’est Franck Cammas à la barre de Groupama qui s’est imposé en remportant deux manches également. Sodebo, avec à son bord Marie Riou (double championne du monde en Nacra 17 avec Billy Besson en 2013 et 2014), a fait preuve d’une belle régularité tout au long de la journée.

Puis vers 16h30, c’est dans un vent forcissant que les vingt-quatre équipages ont pris le départ d’un Raid Côtier de 15 milles. Le parcours consistait à faire un aller-retour entre l’Ecole Navale et le port de commerce de Brest, en passant par les fameuses Ile Ronde et Ile Longue. En tête pendant plus de la moitié de la course, Franck Cammas signe une nouvelle victoire, suivi de près par Pierre-Loïc Berthet et ses hommes à bord de Courrier Choc.

A 50 jours tout rond du départ du Tour de France à la Voile, une chose est sûre : la pression monte, tout autant le niveau général de la flotte. Demain, les bateaux partiront dès 11h pour plusieurs parcours techniques, dans des conditions quasi similaires à celles du jour.

Les mots des marins :

Franck Cammas, Groupama :

Nous avons progressé tout au long de la journée. Au début, nous avons fait des erreurs sur les transitions et les choix de bord, nous n’étions pas clairvoyants sur la tactique. Sur des petits parcours comme ceux-là, il faut faire des choses simples, et éviter de se mettre dans des conditions difficiles avec du monde autour. Si nous arrivons à naviguer seul, ça fonctionne bien et c’est ce que nous avons fait suite à la première manche en Stade Nautique. Et nous terminons d’ailleurs deux fois premiers, et une fois troisième. Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits de nos départs, nous avons essayé de prendre des options différentes du reste de la flotte, et nous passons toujours la première bouée dans les 4-5 premiers. Nous sommes contents. Sur le raid côtier, nous gagnons donc c’est parfait ! Pour moi, c’était très intéressant car c’est en faisant de longs bords que l’on sent le bateau (Franck Cammas naviguait pour la première fois en compétition à la barre du Diam 24, ndlr)

Pierre-Loïc Berthet, Courrier Choc :

Nous tirons un bilan très positif de cette journée, nous sommes super contents, nous ne nous attendions pas à être là ce soir. Cela faisait trois épreuves que nous n’étions pas très à l’aise et qu’on sentait qu’on avait le potentiel pour être dans le coup. Aujourd’hui, nous avons réussi à prendre moins de risques, à être plus dans le coup et tout s’est bien goupillé. La concurrence est rude ici, alors quand nous faisons une bonne journée, ça nous permet de voir la suite un peu plus sereinement. Sur le raid côtier, nous avons réussi à prendre un bon départ avec Groupama, nous allions vite, nous nous sommes tirés la bourre jusque la presqu’Ile de Plougastel. Puis une fois que nous avions passé le port de Brest, nous nous sommes échappés et c’était plus facile. Nous terminons deuxième.

Vincent Riou, PRB :

Aujourd’hui ça s’est bien passé, surtout sur les Stades Nautiques. Nous avons réussi à ne pas prendre trop de risques au départ et nous étions toujours dans le bon paquet à la bouée de dégagement. Nous avons trouvé une facilité en vitesse que nous n’avions pas, cela nous change pas mal la vie et nous permet d’être dans le coup. Sur le raid côtier, le passage à Brest était compliqué, et nous avons fait une erreur à l’arrivée à l’Ecole Navale qui nous a fait perdre quelques places. L’arrivée de Maxime Paul dans l’équipage redonne aussi un peu de fraicheur à l’équipage. Notre « potentiel » confiance augmente mais notre objectif final reste le Tour le France à la Voile. Demain, nous rechangerons d’équipier : Aymeric Arthaud remplacera Maxime Paul.

Programme de la course :

  • Samedi 16 mai:
    11h : début des courses
    20h30 : dîner des équipages à l’espace nautique de Lanvéoc
  • Dimanche 17 mai:
    8h30 : Début des courses
    14h : Remise des prix du 1er championnat de voile de la défense
    15h30 : Remise des prix CFPMH à l’École Navale

Classement général provisoire du Grand Prix de l’Ecole Navale :

  1. Groupama (Franck Cammas) : 13 pts
  2. Courrier Choc (Pierre-Loïc Berthet) : 18 pts
  3. PRB (Vincent Riou) : 20 pts
  4. Spindrift (Xavier Revil) : 20 pts
  5. CombiWest (Frédéric Guilmin) : 21 pts
  6. Armor Lux – Comptoir de la Mer (Erwan Tabarly) : 25 pts
  7. West Courtage Ecole Navale (Simon Moriceau) : 27 pts
  8. ENGIE (Sébastien Rogues) : 30 pts
  9. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) : 32 pts
  10. Dunkerque Voile (Loïc Fequet) : 37 pts

Source

Agence Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Diam 24

Les vidéos associées : Grand Prix de l'Ecole Navale