Les Suisses dominent la flotte, mais le podium reste ouvert

© Llyod Images

Après son excellente journée hier, le skipper suisse Jérôme Clerc est parvenu à se maintenir en haut du classement en ce deuxième jour des Extreme Sailing Series™ à Nice. Les spectateurs étaient nombreux sur la plage pour suivre la régate et la tension était palpable parmi les équipages car tout le monde sait que cet Acte sera déterminant pour le classement final de la saison 2014. Ce soir, seulement 26 points séparent le premier du dernier. C’est à peine plus que le nombre de points en jeu dans la toute dernière manche dimanche. Cette épreuve s’annonce donc comme la plus serrée de la saison. Mais les Suisses de Realteam se veulent confiants. «Je crois que nous sommes vraiment à l’aise dans ces conditions et nous avons une stratégie bien établie et très simple depuis le début de la saison et elle marche !», déclare Jérôme Clerc. «Donc dans ces conditions et sur ce type de parcours, nous avons un peu l’impression d’avoir trouvé la formule qui fonctionne. Les courses sur Extreme 40 sont différentes de jour en jour, donc on a l’habitude de faire face à des conditions changeantes. Il faut juste garder la même approche, continuer à naviguer simplement et garder notre avance sans faire de mauvaises manches.»

Derrière Realteam, les autres équipes ne lâchent rien. Boostés par leur nouveau titre de champion du monde de 49er et leur nomination pour celui de Marin de l’Année ISAF, Pete Burling et son coéquipier Blair Tuke ont semble t’il trouvé la bonne stratégie pour mener Emirates Team New Zealand à la victoire. Leur régularité sur les devants de la flotte aujourd’hui leur permet de passer de la sixième à la deuxième place du classement. «Vous abordez forcément chaque épreuve avec l’objectif de la gagner», explique Pete Burling. «Je n’ai navigué que huit jours avec Jero (Lomas) et quatre avec Glenn (Ashby), et bien sûr énormément avec Blair, mais notre groupe commence déjà à bien fonctionner. Pour être franc, je n’ai pas eu l’impression que c’était une journée exceptionnelle aujourd’hui donc je ne croyais pas que nous serions si bien placés au classement. Nous ne sommes qu’à quelques points du premier rang et c’est ce que nous visons.»

Gazprom Team Russia continue d’impressionner sur le plan d’eau et se maintient à la troisième place, juste un point devant l’actuel leader du circuit, Alinghi. Les Suisses reviennent dans le jeu après des résultats en demi-teinte hier. Leur Extreme 40 fut le plus rapide sur l’eau et celui qui a décroché le plus grand nombre de points, soit 49 sur les 70 à gagner au total. Le barreur Morgan Larson revient sur l’ambiance à bord et la communication entre les équipiers : «Pendant la course, Anna (Tunnicliffe) nous a dit : vous savez quoi, on n’a pas besoin de gagner des manches, on a juste besoin de marquer des points donc si on finit troisième toute la journée, je serai super contente ! Ce sont les mots d’une championne qui a confiance en elle, et c’était bon à entendre pour nous tous, parce qu’il nous fallait un peu de magie pour gagner.»

Derrière, la bataille fait rage entre J.P. Morgan BAR et GAC Pindar à égalité avec 75 points, et le champion en titre, The Wave, Muscat juste un point dans leur sillage. Une position peu confortable pour Leigh McMillan qui vise un troisième sacre consécutif cette année. «Il reste encore pas mal de manches à courir ces prochains jours. Nous avons bien navigué aujourd’hui même si cela ne se voit pas au classement. Malheureusement, les quelques erreurs que nous avons faites étaient de grosses erreurs et cela nous a coûté beaucoup de points. L’équipage fonctionne bien, nous devons continuer à nous battre.»

Chez les Français en revanche, la journée fut plus difficile qu’hier. Groupama sailing team n’a gagné qu’une seule manche et en a surtout terminé plusieurs en queue de flotte, ce qui les fait rétrograder à la neuvième place. «Nous allons débriefer les courses comme nous le faisons d’habitude» confie le skipper Franck Cammas. «Nous étions moins inspirés aujourd’hui c’est évident, hier nous avons réussi à faire des jolis coups tactiques. Nous avons gagné une manche aujourd’hui, c’est positif et cela montre que nous sommes capables de faire de belles choses. Il faut maintenant que nous arrivions à être plus réguliers et à provoquer des situations favorables. Tout se joue sur des détails et sur des mètres perdus qui au final font la différence. Finalement nous n’avons jamais été aussi proches des premiers, la flotte est très serrée et les écarts sont faibles donc tout peut évoluer très vite. Tout est jouable, ce qui est dommage c’est notre frustration sur certaines manches où on sait que l’on pouvait faire mieux.»

Demain, ne ratez pas l’avant-dernière journée de course, en direct à partir de 15h30 heure locale (GMT+2) avec les commentaires de Hannah White, Ambassadrice Mondiale de Land Rover et David Carr sur extremesailingseries.com

Classement de l’Acte 7 des Extreme Sailing Series™ à Nice après deux jours et 15 manches courues. (03.10.14)
Position / Equipe / Points
1er Realteam by Realstone (SUI) Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Bruno Barbarin, Bryan Mettraux, Thierry Wasem 92 points.
2e Emirates Team New Zealand (NZL) Peter Burling, Glenn Ashby, Blair Tuke, Jeremy Lomas, Edwin Delaat 84 points.
3e Gazprom Team Russia (RUS) Igor Lisovenko, Phil Robertson, Garth Ellingham, Pete Cumming, Aleksey Kulakov 82 points.
4e Alinghi (SUI) Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 81 points.
5e J.P. Morgan BAR (GBR) Ben Ainslie, Nick Hutton, Paul Campbell-James, Bleddyn Mon, Matt Cornwell 75 points.
6e GAC Pindar (AUS) Nathan Wilmot, Seve Jarvin, Hugh Styles, Tyson Lamond, James Wierzbowski 75 points.
7e The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler, Nasser Al Mashari 74 points.
8e Oman Air (OMA) Rob Greenhalgh, Ted Hackney, Kyle Langford, Hashim Al Rashdi, Musab Al Hadi 73 points.
9e Groupama sailing team (FRA) Franck Cammas, Tanguy Cariou, Valentin Bellet, Arnaud Jarlegan, Devan Le Bihan 71 points.
10e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Thierry Douillard, Christian Kamp, Brad Farrand 66 points.
11e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Mark Bulkeley, Shaun Mason, Stewart Dodson 66 points.

Source

Extreme Sailing Series

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Extreme Sailing Series