Six à la douzaine

© America's Cup

C’est officiel ! Face à l’afflux des communiqués spontanés des Challengers, le Defender ‘Oracle Team’ a publié un communiqué deux semaines après la date limite des inscriptions pour la 35e América’s Cup. L’objet : l’annonce des six Teams engagés dans l’America’s Cup, dont le Defender en lui même.

Les inscrits :

  • ORACLE TEAM USA (USA), the defending champion
  • Artemis Racing (SWE)
  • Ben Ainslie Racing (GBR)
  • Emirates Team New Zealand (NZL)
  • Luna Rossa Challenge (ITA)
  • Team France (FRA)

Pour James Spithill AUS, skipper d’Oracle Team, cette annonce fait écho. « C’est existant de voir la liste des prétendants à la Coupe. Nous allons devoir nous confronter à cinq forts Challengers qui disposent de beaucoup de ressources, de talent et d’expérience. »

« Notre équipe est très compétitive, » rajoute-t-il. « Nous aimons les challenges et, plus ils sont gros, meilleurs c’est. Il est facile d’être motivé quand vous avez de la concurrence en face. »

La 35e Coupe de l’America débutera en 2015 et 2016 avec les America’s Cup World Series, épreuves disputées un peu partout dans le monde. Cela conduira à la Coupe en elle-même en 2007 qui opposera un seul Challenger au Defender Oracle Team.

Il sera donné l’opportunité aux Challengers de tenir à domicile une épreuve des America’s Cup World Series. Pour l’heure la tenue de la finale n’est pas encore connue : San Diego USA ou les Bermudes USA ?
Ce choix devra pourtant être rapidement entériné, car en plus de la conception en elle-même du futur AC65, l’intérêt des sponsors n’est pas forcément identique… À l’heure où les budgets ne sont pas encore bouclés pour certains, l’annonce de la ville hôte sera déterminante…
Mais d’ici là suite au retrait de l’Australie, le Challenger of Record devra encore être annoncé et les règles de la prochaine édition affinées. En attendant le 9 septembre et l’annonce officielle…

Ils ont dit

Iain Percy, Artemis Racing :

Nous ne sommes pas en piste pour seulement remporter la prochaine édition. Nous sommes là pour la prochaine décennie.

Ben Ainslie, Bean Ainslie Racing :

Nous sommes fiers d’intégrer la compétition et de représenter le Royal Yacht Squadron, le Club à l’origine de l’America’s Cup. Notre objectif est de faire revenir le Trophée chez lui…

Dean Barker, Emirates Team New Zealand :

La Nouvelle-Zélande a une longue histoire avec l’America’s Cup. Nous notons la formidable concurrence sur cette 35e édition et nul doute qu’elle nous donnera du fil à retordre. Si nous avons déjà travaillé depuis la fin de la 34e édition, aujourd’hui le travail débute réellement.

Max Sirena, Luna Rossa Challenge :

C’est le 5e Challenge de Luna Rossa dans l’America’s Cup, un record historique. Cela prouve l’attachement de notre équipe pour la Coupe, mais aussi cela montre notre détermination pour la ramener en Italie. Cette édition sera très spectaculaire et cela fait déjà plusieurs mois que nous y travaillons pour être prêts pour le premier rendez-vous des AC World Series qui se tiendra l’an prochain.

Franck Cammas, Team France 

Team France est très fier d’annoncer sa participation à la 35e America’s Cup. C’est le premier pas d’un long travail qui sera très difficile. Avec Olivier de Kersauson, Michel Desjoyeaux et notre équipe, nous allons représenter la France à son plus haut niveau, que ce soit d’un point de vue sportif ou technologique.

Source

Richard Gladell, Sail-World.com

Liens

Texte

Gilles Morelle

Informations diverses

Sous le vent

Au vent