Huit manches disputées, quatre équipes se démarquent.

© Vincent Curutchet/Dark Frame/Lloyd Images

La première journée de l’Act 8 à Florianópolis présenté par Land Rover a offert “la plus belle régate de l’année” selon le barreur d’Alinghi Morgan Larson et le skipper de SAP Extreme Sailing Team Jes Gram-Hansen. La dernière épreuve de la saison 2013 a démarré en beauté dans la capitale de l’état de Santa Catarina au sud du Brésil, qui accueille ce week-end les huit équipages Extreme 40. Au programme: soleil, mer belle et brise régulière comprise entre 14 et 20 noeuds. Quatre équipes différentes sont sorties vainqueurs des huit manches courues sur le plan d’eau brésilien et The Wave, Muscat pointe en tête du classement provisoire. Demain l’événement ouvrira officiellement ses portes au public. Et à en croire les prévisions météo, les spectateurs vont en avoir plein leurs yeux, car le vent devrait se renforcer cette nuit pour souffler jusqu’à 30 noeuds en rafales. Les internautes pourront suivre la course sur le site officiel à partir de 16h00 heure locale, soit 18h00 GMT.

Le match entre les deux adversaires de toujours The Wave, Muscat et Alinghi a commencé et les deux équipes pensent déjà à dimanche, quand l’une d’entre elles sera sacrée championne de la saison 2013. Sur l’eau aujourd’hui, l’équipe omanaise et l’équipe suisse ont navigué à couteaux tirés sans lacher le moindre mètre. Elles ont chacune remporté deux manches. D’après les analyses de performances SAP, les Suisses ont été les plus rapides, mais en termes de manoeuvres, ce sont les Omanais qui dominent et qui réussissent à prendre cinq points d’avance en tête du classement provisoire. “Nous n’avons jamais lâché The Wave Muscat du regard”, confie Morgan Larson “et chaque fois que nous le pouvions, nous avons tenté de lui barrer la route. Ils naviguent très bien et ce n’était pas simple. Nous avons réussi à les destabiliser un peu mais ils sont solides! Cinq points, ce n’est pas beaucoup, mais il faudrait que ces cinq points soient à notre avantage. Demain nous allons donc adopter une approche différente pour réduire l’écart”.

Malgré les conditions idéales, la navigation n’a pas été de tout repos aujourd’hui. Red Bull Sailing Team n’a pas eu la journée qu’il espérait pour grimper sur le podium final. Une avarie de drisse les a contraint à abandonner la seconde manche et à perdre de précieux points au classement. Les double médaillés d’or olympique parviennent toutefois à réparer rapidement et remportent la troisième manche. Ils sont maintenant à égalité de points avec leur principal adversaire pour la troisième marche du podium, SAP Extreme Sailing Team, mais avec une seule victoire, contre trois pour les Danois, les Autrichiens figurent un rang derrière au classement, pour la plus grande satisfaction de Gram-Hansen: “C’était une journée magnifique, sans aucun doute la meilleure de l’année. Nous avons eu des conditions exceptionnelles. Une belle brise avec quelques bascules régulières qui ont offert à tous des possibilités d’action. Oui je crois que c’était la pus belle journée de régate de l’année!“

Pour leur troisième épreuve de la saison Extreme Sailing Series, ChinaSpirit a très vite su trouver ses marques en finissant régulièrement dans la première moitié du tableau, soit une fantastique progression depuis l’Act 7 à Nice sur la Côte d’Azur. Son skipper néo-zélandais, Phil Robertson, l’un des plus jeunes de la flotte, se dit ravi de la performance de son équipe: “Nous avons été très réguliers aujourd’hui en terminant toujours autour de la quatrième place. Nous voulions vraiment décrocher de bons résultats dès le premier jour. Nous avions une bonne vitesse, mais il va falloir recommencer demain! Nous avons hâte d’avoir plus de vent ! Ca va être passionnant!”.

L’équipe locale de Team Brazil Mapfre était opposée à l’élite des Extreme 40 et soutenue par le public qui suivait la course depuis le rivage, et qui reviendra en grand nombre demain pour fêter la Journée de la République, qui est un jour férié au Brésil. Et avec des conditions plus musclées au programme, les spectateurs ne seront pas déçus. Les Régates en Stade promettent une course palpitante sur le plan d’eau de Florianopolis. Pour Leigh McMillan, il va falloir jouer la sécurité et cumuler le maximum de points pour le classement cet Act 8, présenté par Land Rover. “Notre priorité demain sera de garder le bateau en un seul morceau et de terminer toutes les manches. Ce sera très difficile et nous allons essayer de ne pas prendre trop de risques et de nous en sortir sans trop de dégats. Il faudra miser sur la sécurité!”

Classement Provisoire de l’Act 8 des Extreme Sailing Series™ 2013 à Florianópolis présenté par Land Rover à l’issue de la première journée, et après 8 manches courrues (14.11.13)
Position / Team / Points
1er The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Ed Smyth, Pete Greenhalgh, Musab Al Hadi, Hashim Al Rashdi 69 points.
2e Alinghi (SUI) Morgan Larson, Stuart Pollard, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 64 points.
3e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Matthew Adams, Simon Cooke, Kinley Fowler 56 points.
4e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Pete Cumming, Mikkel Røssberg, Nicolai Sehested 56 points.
5e ChinaSpirit (CHN) Phil Robertson, Garth Ellingham, Brad Hooker, Louis Viat, Nick Catley 54 points.
6e Realteam (SUI) Arnaud Psarofaghis, Bruno Barbarin, Nils Palmieri, Cedric Schmidt, Thierry Wassem 49 points.
7e GAC Pindar (NZL) Will Tiller, Matt Steven, Stewart Dodson, Tom Bentham, Shaun Mason 37 points.
8e Team Brazil Mapfre (BRA) Clínio de Freitas, André Mirsky, Daniel Santiago, André Chang, Bruno di Bernardi 28 points.

Source

Extreme Sailing Series™

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Extreme Sailing Series