Transit routier, la plus longue étape

© JM LIOT / TFV / ASO

De la Vendée à l’Espagne, la plus longue étape de ce Tour 2013 se fait par la route !

Depuis hier soir, les 12 M34 sont démâtés, grutés et mis sur remorque. Une fois sanglés et emballés, ces bateaux de 10,34 m de long et de 2,98 m de large sont transportés jusqu’à Roses. L’opération depuis la sortie de l’eau jusqu’à la mise en place du monotype sur la remorque dure à peu près trois heures pour chaque équipage.

Certaines équipes professionnelles font appel à des transporteurs, les autres se chargent eux-mêmes de ce transit d’un millier de kilomètres environ. Convertis en « convoi exceptionnel », les camions de l’assistance tractent une imposante cargaison. « C’est de la navigation terrestre avec un bateau ! » résume Thierry Brosshart de Bienne Voile. Une navigation différente mais qui demande tout autant d’attention, surtout après la fatigue déjà accumulée en Manche et Atlantique. Certains équipiers profitent d’ailleurs de ces deux jours de transit pour se ressourcer à la maison avant de retrouver leur team en Méditerranée.

Reprise de la compétition samedi prochain devant le port catalan de Roses, à la frontière espagnole. Bonne route à tous !

Grand succès des animations sur le village du Tour de France à la Voile

Le village du Tour de France à la Voile ne désemplit pas ! A Dieppe, c’est plus de 53 000 personnes qui ont défilé sur le quai Henri IV en seulement trois jours. A Saint Gilles Croix de Vie, ils sont des milliers à avoir assisté avant-hier soir au concert proposé sur la grande scène.
La journée, dans chaque ville étape, les familles peuvent profiter des animations gratuites pour tous que ce soit sur le village ou sur les plages. Accro-voile ou simulateur de voile pour les enfants, concours de stand up paddle pour les grands, il y en a pour tous les goûts ! Le Tour de France à la Voile est un événement populaire qui prend tout son sens cette année à travers la volonté de déployer la vie à terre. Le pari est réussi. Ce soir, pour le dernier concert en Atlantique, on s’attend de nouveau à un village bondé. Au cœur de la ville, avec vue sur le port, la Soirée Tubes de l’été devrait faire grimper encore un peu plus une température déjà élevée en Vendée !

Une oreille sur la zone de grutage

Jean-François Bret, grutier du port de St Gilles Croix de Vie :
« Les voiliers, j’ai l’habitude. La manœuvre se décompose en trois étapes. On commence par le démâtage puis on pose le mât et les marins ont le temps de le préparer pendant que je sors le bateau. Ensuite, je reprends le mât pour le reposer sur la coque. »

Donatien Carme, préparateur de Nantes St Nazaire E.Leclerc :
« Nous sommes assez rôdés à ce genre d’exercice, nous le faisons plusieurs fois par an dès qu’il y a une régate à l’autre bout de la France. Tout compris, du démâtage à la remorque, c’est trois heures de boulot. On a mis le bateau sur la remorque et on va partir dans l’après-midi pour faire un premier bout de route. On repartira après une bonne nuit car on est fatigués après ce premier bassin Atlantique ! »

Nicolas Groux, équipier de Ville de Genève Carrefour AddictionS :
« Nous prenons la route ce soir après avoir sorti le bateau de l’eau et fait une petite sieste. On le fait nous-mêmes et c’est un peu stressant : on peut toujours abimer le bateau pendant les manutentions … Et demain, on recommence à Roses ! Nous en profitons pour tout contrôler après trois semaines à tirer sur le bateau. On a eu quelques soucis de mât et on a touché avec la quille donc on va regarder ça de près. »

Thierry Brosshart, Bienne Voile -SRS :
« On finit de paqueter le bateau et de préparer le transport. Il y a plus de 1000 km et un bateau, ce n’est pas fait pour voyager sur une remorque : il faut s’assurer qu’il tient bien. Nous partirons en fin d’après-midi pour faire la route de nuit. Il faut faire attention et rester prudent car la remorque et le camion-cuisine qui la tracte sont lourds. Il faut se méfier de tous les ronds-points et croisements … C’est de la navigation terrestre avec un bateau ! »

Classement général provisoire après 22 courses, avant jury :
1 GROUPAMA 34, CAMMAS Franck 868 pts – Spi Bleu
2 BRETAGNE CREDIT MUTUEL ELITE, TROUSSEL Nicolas 813 pts
3 COURRIER DUNKERQUE 3, SOUBEN Daniel 805 pts
4 SODEBO, COVILLE Thomas 786,7 pts
5 TEAM OMANSAIL, POULIGNY Cédric 769 pts
6 TOULON PROVENCE MEDITERRANEE – COYCH, BERNAZ Jean-Baptiste 691 pts
7 VILLE DE GENEVE – CARREFOUR ADDICTIONS, METTRAUX Elodie-Jane et GROUX Nicolas 681 pts
8 NANTES – SAINT NAZAIRE – E.LECLERC, DOUGUET Corentin 664 pts
9 NORMANDIE, CHOQUENET Baptiste 626 pts
10 MARTINIQUE – BE.BRUSSELS, WOLTERS Delphine et MOURES Matthieu 596 pts
11 ISKAREEN, DITTMERS Christiane et BRUHNS Sönke 584 pts
12 BIENNE – VOILE – SRS, PETER Luzius et KUNZ François 539 pts

Classement au large après 6 courses, avant jury :
1 BRETAGNE CREDIT MUTUEL ELITE, TROUSSEL Nicolas 482 pts – Spi Vert
2 GROUPAMA 34, CAMMAS Franck 474 pts
3 COURRIER DUNKERQUE 3, SOUBEN Daniel 448 pts (…)

Classement technique après 16 courses, avant jury :
1 GROUPAMA 34, CAMMAS Franck 394 pts
2 COURRIER DUNKERQUE 3, SOUBEN Daniel 357 pts – Spi Rouge
3 TEAM OMANSAIL 348 pts (…)

Classement amateur après 22 courses, avant jury :
1NORMANDIE, CHOQUENET Baptiste 626 pts – Spi Rose
2 MARTINIQUE – BE.BRUSSELS, WOLTERS Delphine et MOURES Matthieu 596 pts
3 ISKAREEN, DITTMERS Christiane et BRUHNS Sönke 584 pts
4 BIENNE – VOILE – SRS, PETER Luzius et KUNZ François 539 pts

Source

ASO

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile