Yann Guichard à la barre !

© Gilles Martin-Raget / America's Cup

Les AC World Series de Naples approchent. Dans une douzaine de jours – du 16 au 21 avril – Energy Team sera à pied d’oeuvre pour cette dernière épreuve en AC45 avant la Louis Vuitton Cup. Yann Guichard sera à la barre du multicoque français et Christophe Espagnon au réglage de l’aile. Le point avec Antoine Mermod, directeur technique d’Energy Team.

L’an passé, la baie de Naples avait été le théâtre d’une des plus spectaculaires étapes du circuit des AC World Series. Les concurrents y avaient eu droit à toutes les gammes de conditions, y compris du vent violent et une mer à la limite du praticable. Très spectaculaire ! Il est évidemment trop tôt pour prédire s’il en sera de même cette année, mais quelles que soient les conditions, la bagarre y sera encore somptueuse, avec neuf équipages AC45 en lice, dont bien sûr les Français d’Energy Team.

L’événement se tiendra du jeudi 16 au dimanche 21 avril avec au programme : entraînement les 16 et 17 avril, régates du 18 au 21. Sept courses en flottes sont prévues du jeudi au dimanche. Côté match-racing : qualifications et premiers quarts de finale le jeudi, autres quarts de finale le vendredi, demi-finales le samedi et finale le dimanche.

Objectif : podium, voire mieux…

Pour Energy Team, ce sera une nouvelle occasion de montrer les couleurs et de briller devant les “Tifosi” napolitains qui s’étaient déplacés par milliers l’an passé. Antoine Mermod, directeur technique d’Energy Team : “en 2012, nous avions fini 4e à Naples et nous avions raté de très peu le podium des courses en flotte, sur la toute dernière manche. Alors cette fois, disons que l’objectif est simple : gagner ! En tous cas, nous avons clairement le niveau pour monter sur le podium. En outre, James Spithill ne sera pas là pour barrer l’AC45 d’Oracle. A nous d’en profiter”.

La concurrence sera rude, avec Oracle USA, Emirates Team New Zealand, les deux Luna Rossa (Swordfish et Piranha), Artemis, JP Morgan Bar, China Team et HS Racing, à bord duquel on retrouvera rien moins que les Autrichiens Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher, doubles Champions Olympiques en Tornado.

Guichard à la barre, Espagnon à l’aile

Mais pas de complexe à avoir : côté Energy Team, la feuille de match sera largement au niveau avec Yann Guichard à la barre. Il sera assisté de l’équipe habituelle composée de Christophe André, Arnaud Jarlegan, Devan Le Bihan et du “nouveau venu” Christophe Espagnon – un autre « monstre » du Tornado et du multicoque – qui sera chargé du réglage de l’aile rigide en lieu et place du Suisse Arnaud Psarofaghis. “Christophe s’est très bien adapté à l’équipe. Il navigue depuis longtemps avec Yann, ils se connaissent très bien. Nous avons je crois une cohésion d’équipage excellente, dans la continuité de ce que nous faisons depuis deux ans”.

L’équipe navigante sera à pied d’oeuvre à Naples dès le 11 avril pour s’entrainer une bonne semaine avant le début des hostilités. “Tout le monde est super motivé” assure Antoine Mermod, “alors soyons ambitieux, jouons la gagne !” Entre le Vésuve et Capri, Energy Team devra apprivoiser la magnifique baie de Naples et ses spécificités. “Par les vents dominants d’ouest, le plan d’eau est fabuleux, avec du vent sur mer plate. En revanche, s’il y a du sud, la mer devient vite désordonnée et ce sera plus musclé…”

Source

Agence Mer & Média

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series