Artemis Racing prend son envol

Un grand pas en avant pour le Challenger Artemis Racing qui, après avoir fait voler Loïck Peyron sur un Moth, a fait décoller son AC45 en baie de San Francisco USA.

Il aura fallu un mois complet aux équipes architecturale et technique pour transformer l’AC45 de monotype en prototype volant. Le projet a été mené par Adam May, l’expert en foils d’Artemis Racing.

« Nous avons formé un petit commando pour parvenir à faire voler notre AC45, » raconte Adam May. « Les choses se sont faites assez simplement pour pouvoir voler rapidement. Nous avons travaillé sur notre second AC45 et sommes partis des expériences vues sur les autres projets. Aujourd’hui nos tests sur l’eau progressent à grands pas pour contrôler le vol sur foils. Le bateau va bien et Nathan Outteridge a trouvé ses repères rapidement. »

À défaut de faire voler leur AC72, ces vols en AC45 redonnent du baume au cœur de l’équipe.

« Notre équipe à terre et nos navigants ont travaillé dur jour et nuit pour nous permettre de naviguer rapidement et prendre notre envol. Voler et contrôler intégralement notre nouveau AC45 dès notre première sortie est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire d’Artemis Racing, » avoue Nathan Outteridge. « L’été va être sensationnel ! »

Source

Jennifer Hall

Liens

Texte

Gilles Morelle pour Adonnnante.com

Informations diverses

Sous le vent

Au vent