Une journée très Souben

© Jean-Marie Liot / ASO

9h30. Les 15 monotypes du Tour de France à la Voile quittent le quai Henri IV. Une jolie brise fraîche de Sud envahit la baie de Dieppe, ces 12-15 nœuds de vent propulsent les M34 à bonne allure et le comité décide l’envoi de trois parcours techniques.

Courrier Dunkerque une fois…

La première manche est donnée sur un parcours d’un peu plus d’un mille et pour deux tours. Dès le départ, les quinze bateaux sont tellement impatients que bon nombre d’entre eux « volent » le départ et poussent le comité à lancer un rappel général. Afin de ne pas perdre de temps et d’afficher sa fermeté, le comité envoie un pavillon noir : tout bateau coupant la ligne avant le départ se verra sanctionné d’une disqualification pour la manche.
Sagement, les bateaux s’alignent et prennent un bon départ. TPM Coych impose la cadence sans attendre, les hommes de Fabien Henry et de Tugdual Becquemie passent toutes les marques en tête et font briller la couleur verte de leur spi de leader du classement large. Suprématie au large et efficacité dans les parcours techniques, les Sudistes impressionnent !
Au passage de la dernière marque de parcours, TPM Coych affale son spi, envoie le génois alors que Courrier Dunkerque 3 conserve le spi et revient fort. Cette erreur coûte cher aux Hyérois qui renvoient le spi un peu précipitamment commettant une faute sur Courrier Dunkerque. Daniel Souben agite son pavillon, la réclamation est posée. Quelques heures plus tard, le jury statue, les Dunkerquois sont déclarés vainqueurs de la manche et TPM Coych est disqualifié. Nantes prend la deuxième place et Ville de Genève Carrefour prévention entre dans le trio de tête.
Sur cette première manche du jour, les Martiniquais font forte impression en signant une belle 5ème place !

Courrier Dunkerque deux fois…

Une deuxième manche en trois tours cette fois et un deuxième rappel général, pas de « black flag » cependant. Bertrand Pacé, un peu enthousiaste, se fait sanctionner, et doit repasser la ligne, imité par les Allemands d’Iskareen. Courrier Dunkerque 3 prend les devants et donne le La, la maîtrise des Dunkerquois est incontestable, et presque incontestée, à part par les Nantais qui ne lâchent rien. Daniel Souben enfonce le clou et creuse l’écart, sous spi comme au près, les Nordistes sont intouchables et remportent largement cette deuxième manche. Derrière, Nantes St Nazaire E. Leclerc prend la deuxième place et Ile de France la troisième.
Jamais loin, on trouve les Suisses de Ville de Genève Carrefour Prévention 5ème derrière les hommes de Troussel à bord de Bretagne Crédit Mutuel Elite. Sous les ordres d’Elodie Jane Mettraux et de Jérôme Clerc, le bateau transalpin impose son style chez les amateurs et taquine sérieusement les leaders du classement général.

Adjugé vendu à Courrier Dunkerque

La troisième manche est un mélange des genres : deux tours et une troisième remontée au près pour une arrivée décalée au vent. « Bon départ ! » clame le comité à la VHF. C’est la dernière manche et les bateaux sont bien échauffés. Les leaders se relaient en tête, même les jeunes Néerlandais de Tu Delft ont leur moment de gloire en pointant un moment à la première place.
Un dernier bord de près, long et intense, une tentative de décalage de Nantes St Nazaire E. Leclerc et encore une démonstration de Ville de Genève Carrefour prévention… C’est finalement les Dunkerquois qui confirment leur grande forme du jour en remportant la troisième manche, devant Nantes St Nazaire et TPM Coych. Ville de Genève est 4ème : impressionnante régularité des Suisses qui ont désormais une belle avance au classement amateur.
Daniel Souben et son équipage rentrent au port le sourire aux lèvres. La journée d’aujourd’hui a en effet de quoi les satisfaire ! Les Dunkerquois reprennent le spi bleu de leader. Nicolas Troussel occupe quant à lui la deuxième place à 10 points de Courrier Dunkerque. TPM Coych est troisième.

Dieppe – St Cast : Du près, du près… et encore du près

Demain, la flotte quittera la Normandie pour rallier la Bretagne. De Dieppe à Saint Cast, les 15 équipages devront parcourir 190 milles. Le programme des réjouissances pour ce deuxième ralliement tournera autour du près. Bateau penché, équipiers au rappel dans les filières, la trentaine d’heures de course s’annonce pénible sur le plan physique. Les stratèges auront aussi du pain sur la planche comme l’explique Eric Péron, navigateur de TPM Coych : « Le vent devrait être assez stable, le jeu va donc se faire beaucoup sur le courant, il va falloir jongler avec les renverses, et quelques effets de site. Les fichiers nous donnent essentiellement du près, à 80%, autant dire que ça ne va pas être très drôle ».

Il faudra donc aller se protéger du courant quand il sera de face, et au contraire l’exploiter au maximum lorsqu’il sera favorable. Cette navigation demandera pas mal de concentration et de préparation aux équipages qui partiront demain à 10h30.

Une oreille sur les pontons

Malo Bessec – TPM Coych :
« Nous sommes bien partis, et avons pris la tête, ensuite on a eu la chance d’avoir une risée sur le dogleg qui nous a permis de nous échapper. Nous faisons la manche en tête et sur la toute fin Courrier Dunkerque 3 garde le spi sur une arrivée qui était spiable, et nous mettons le génois, une erreur parce qu’ils sont revenus sur nous. Nous avons donc renvoyé le spi. »

Daniel Souben – Courrier Dunkerque 3 :
« C’était une journée importante, il fallait commencer à marquer notre passage dans ce Tour de France à la Voile 2012, et Dieppe était la parfaite occasion de le faire, aujourd’hui il y avait 3 coef 1, et nous sommes en confiance pour le ralliement coef 4. On ne devait pas se faire décrocher, nous avons navigué propre, les manœuvres se sont bien enchainées, nous avons été percutants, et l’équipage a été excellent, une vraie belle journée ! Nous sommes en permanence sur le fil, la concurrence est rude, parfois on a un peu plus de réussite et ça se passe bien, parfois les autres sont un peu au-dessus, ça se joue à peu de chose… »

Classement général provisoire après 12 manches :

1- COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) – Daniel Souben / 259 points – SPI BLEU
2- BRETAGNE – CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) – Nicolas Troussel / 249 pts
3- TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) – Fabien Henry / Tugdual Becquemie / 247 pts
4- BAE SYSTEMS (OMA 4) – Cédric Pouligny / 238 pts
5-VILLE DE GENEVE – CARREFOUR PREVENTION (SUI 19) – Jérôme Clerc / Elodie Mettraux / 238 pts
6-NANTES SAINT NAZAIRE – E.LECLERC (FRA 6) – Corentin Douguet / 228 pts
7- ILE DE FRANCE (FRA 1) – Vincent Aillaud / 225 pts
8- BRED / La NORMANDIE (FRA 15), skippé par Arthur Herreman / Baptiste Choquenet / 200 pts
9- CÔTES D’ARMOR BRETAGNE (FRA 14) – Josselin Le Moine / 198 pts
10-REGION DE BRUXELLES – CAPITALE / BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST (BEL 2) – Bertrand Pacé / 196 pts
11- TU DELFT (NED 1) – Pieter Van Notten / 183 pts
12-ISKAREEN (GER 11) – Christiane Dittmers / Sönke Bruhns / 168 pts
13-MARTINIQUE – MEDIABAT (FRA 2) – Mathieu Mourès / 167 pts
14-FASCINATING SEAS INTERNATIONAL (RUS 023) – Léonid Klepikov / 156 pts
15-BIENNE VOILE – SRS (SUI 22) – Lorenz Mueller / François Kunz / 109 pts

Classement amateur après 12 courses :

1 – Ville de Genève – Carrefour Prévention, Elodie Jane Mettraux / Jérôme Clerc, 237 pts- SPI ROSE
2 – BRED / La Normandie, Arthur Herreman / Baptiste Choquenet, 200 pts
3 – Côtes d’Armor Bretagne, Josselin Le Moine, 197 pts

Classement technique après 12 courses :

1 – COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) – Daniel Souben / 227 pts
2 – Bretagne Crédit Mutuel Elite, Nicolas Troussel, 217 pts SPI ROUGE
3- BAE SYSTEMS (OMA 4) – Cédric Pouligny / 207 ptss

Classement au large après 2 courses:

1 – Toulon Provence Méditerranée – COYCH, Fabien Henry, 71 pts SPI VERT
2- BRETAGNE – CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) – Nicolas Troussel / 70 pts
3 – ILE DE FRANCE (FRA 1) – Vincent Aillaud / 176 pts, 70 pts

Source

ASO

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile