Nouveautés en cascade sur le Tour de France à la Voile 2012

© Jean-Marie Liot/TFV2011

Nouvel organisateur du Tour de France à la Voile, A.S.O. (Amaury Sport Organisation) a présenté ce matin à la presse et à une partie des concurrents le dispositif prévu pour l’édition 2012 du Tour de France à la Voile. Connu pour son savoir-faire en matière d’organisation d’événements outdoor, A.S.O. était très attendu par le milieu nautique où il fait son entrée cette année. « 2012 sera pour nous une année de transition » précise Yann Le Moënner, Directeur Général d’A.S.O., qui rappelle que son groupe n’a eu que cinq mois pour mettre sur pied cette édition 2012. Pourtant, il a pu annoncer dès ce matin un nouveau partenaire principal : SAMSUNG. 

Au-delà de cette annonce, l’organisateur a déjà commencé à apporter sa touche personnelle sur cette épreuve qui fêtera cette année son 35ème anniversaire, avec trois objectifs prioritaires : consolider la relation avec les concurrents, renforcer la médiatisation et séduire le grand public en dynamisant la vie à terre et en mouillant certaines lignes d’arrivée au plus près des côtes.

Afin d’améliorer la lisibilité de l’épreuve, l’organisateur s’est autorisé à bousculer quelques traditions.

Ainsi, de nouvelles couleurs apparaîtront dans les spis pour identifier les leaders des différents classements. Aux côtés du classement général (spi bleu) et du classement amateur (spi rose), deux classements spécifiques permettront d’identifier les spécialistes : classement au large (spi vert) et classement technique (spi rouge).

Par ailleurs, le classement « à rebours », qui sacrait le concurrent ayant le minimum de points, sera remplacé par un classement où comme dans de nombreux sports, il faudra cumuler le maximum de points pour être sacré vainqueur.

Enfin, les coefficients ont eux aussi été modifiés avec l’apparition d’un coefficient 4 pour les étapes les plus longues (supérieures à 150 milles). Pour Christophe Gaumont, directeur de course : « ces coefficients vont permettre de rétablir l’équilibre entre les courses au large et les parcours techniques d’une heure et demi. Le vainqueur du Tour de France à la Voile 2012 devra être polyvalent ! ».

Le Tour de France à la Voile 2012 est donc bien lancé même si c’est à Dunkerque que sera donné le véritable coup d’envoi. Rendez-vous le 29 juin pour l’ouverture du village !

Interview de Yann Le Moënner, Directeur Général d’A.S.O.

1. Quelles ont été vos principales motivations pour l’acquisition du Tour de France à la Voile ?

Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’entrer de plain-pied dans l’univers de la voile. Le Tour de France à la Voile, c’est avant tout une référence sportive, puisque c’est l’une des rares courses alliant le large et les parcours techniques tout au long d’un mois extrêmement intensif.
Cette épreuve s’inscrit dans l’ADN d’A.S.O. et a beaucoup de similitudes avec les événements hors stade et itinérants que nous avons l’habitude d’organiser. Cela fait appel à des savoir-faire que nous avons développés depuis longtemps sur le TDF cycliste ou le Dakar.
Nous avons à cœur de relancer la dimension populaire de l’événement et d’en faire une belle fête à terre dans chacune des Villes Etapes.

2. Quels seront les changements majeurs qui marqueront l’arrivée d’A.S.O dès cette année ?

Il est d’abord important de rappeler que l’édition 2012 sera pour nous, une année de transition. Comme nous avons repris l’épreuve à seulement 5 mois de son départ, nous avons dû cibler des axes d’amélioration clés pour 2012. Nous avons donc décidé d’intervenir cette année, prioritairement sur 3 problématiques : renforcer la relation avec les concurrents, accroître la médiatisation de l’épreuve et développer le village à terre. Les concurrents sont les principaux acteurs de l’événement ; il est donc primordial pour nous de comprendre leurs attentes et de tenter d’y répondre au mieux.
Pour ce qui est de la médiatisation, l’image du jour quotidienne sur France 3 va par exemple permettre d’accroître significativement la visibilité de l’épreuve en France alors que son émergence internationale continuera de grandir via notamment un plan de diffusion couvrant l’Europe, le Canada ou le Brésil.
Enfin, nous voulons faire du Village du Tour de France à la Voile un lieu populaire et festif. Nous avons donc amorcé cette année un long chantier « Vie à terre » : amélioration des conditions d’accueil du public, attention particulière portée au contenu et aux animations, efforts importants sur la communication pour tenter de renforcer dès cette année, la fréquentation globale du Village.

3. Quelle est votre vision à long terme pour l’événement ?

Nous avons la volonté très claire de nous engager sur le long terme. Nous abordons ce challenge avec à la fois énormément d’humilité et d’ambition. Humilité, car s’agissant d’un nouveau sport pour A.S.O., nous devons prendre le temps de nous approprier l’événement et de bien appréhender ce milieu. Notamment, ne disposant pas de compétences sportives à date, nous sommes heureux de poursuivre la collaboration existante avec la Fédération Française de Voile sur la direction sportive.
Par ailleurs, nous avons énormément d’ambition pour le « redéveloppement » de l’épreuve. Concurrents, public, médiatisation, internationalisation… : l’idée fondamentale est de redonner ses lettres de noblesse au Tour de France à la Voile et que la fête soit aussi belle à terre qu’en mer.

Focus sur le Tour de France à la Voile 2012 avec Christophe Gaumont, directeur de course

1. Quelles sont les grandes nouveautés pour le Tour de France à la Voile 2012 ?

Deux choses essentielles nous ont guidés pour le parcours 2012. Tout d’abord la volonté de préserver un équilibre entre courses au large et parcours techniques et d’autre part, le besoin de partager davantage notre sport avec le public.
Pour débuter le Tour de France à la Voile, deux parcours côtiers de 50 milles sont prévus à Dunkerque « Tour des bancs de Flandres »et à Dieppe. Cela fait partie des nouveautés. Nous avons également souhaité ajouter un coefficient toujours dans le respect de l’équilibre parcours technique / parcours au large. Pour les courses inférieures à 50 milles, le coefficient restera de 1. Il sera de 2 entre 50 et 100 milles. Au-delà de 100 milles et jusqu’à 150, le coefficient sera de 3. Pour les courses supérieures à 150 milles, ce sera 4. Ces grandes étapes sont au nombre de 3 : Dunkerque – Dieppe, Dieppe – Saint Cast, Roscoff – Talmont Saint Hilaire.
Ces coefficients vont permettre de valoriser les courses au large par rapport aux parcours d’une heure et demie. Le vainqueur du Tour de France à la Voile 2012 devra être polyvalent !
Pour nous rapprocher du public, nous avons choisi de déplacer certains parcours au plus près de la terre. Ainsi, nous ferons dans la mesure du possible des parcours avec une arrivée décalée devant le port pour chaque dernière course du jour.

2. Quelles sont les évolutions apportées en termes de classement ?

Nous avons toujours un classement général ainsi qu’une extraction du général pour un classement amateur. Cela s’effectue dans la continuité des éditions précédentes. A cela, A.S.O. a choisi d’ajouter un classement « au large » dont le leader arborera un spi vert spécifique. Ce classement sera le cumul de l’ensemble des étapes de large. Parallèlement, il y aura un classement « technique », identifié par un spi rouge, somme de tous les résultats cumulés sur des parcours techniques (parcours bananes). Sur ces deux classements, il n’est pas possible d’enlever les mauvaises manches, ce qui récompensera au final les équipages les plus réguliers sur l’ensemble du tour de France. Ces classements devraient aider à la compréhension du Tour de France à la Voile, le vainqueur de l’édition restant bien évidemment le leader du classement général. Enfin, nous avons choisi de modifier le mode de calcul des points toujours pour faciliter la compréhension du grand public. Le premier sera donc celui qui aura le plus grand nombre de points contrairement aux années passées.

Liste des inscrits

  • BAE SYSTEMS (OMA) / Cédric Pouligny
  • BIENNE VOILE – SRS (SUI) / Lorenz Mueller
  • BRED / La NORMANDIE (FRA) / Arthur Herreman
  • Bretagne – Crédit Mutuel Elite (FRA) / Nicolas Troussel
  • Côtes d’Armor Bretagne (FRA) / Josselin Le Moine
  • COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA) / Daniel Souben
  • FASCINATING SEAS INTERNATIONAL (RUS) / Léonid Klépikov
  • ILE DE FRANCE (FRA) / Vincent Aillaud
  • ISKAREEN (GER) / Sönke Bruhns
  • MARTINIQUE MEDIABAT (FRA) / Mathieu Mourès
  • NANTES SAINT-NAZAIRE – E.LECLERC (FRA) / Corentin Douguet
  • Region de Bruxelles – Capitale / Brussels Hoofdstedelijk Gewest – Destination Martinique / Fort-de-France Ville Capitale (BEL – FRA) / Mady Fobert
  • Solidaires En Peloton (FRA) / Victorien Erussard
  • TOULON PROVENCE MEDITERRANEE – COYCH (FRA) / Fabien Henry
  • TU Delft (NED) / Pieter Van Notten
  • Ville de Genève – Carrefour Prévention (SUI) / Jérôme Clerc

Source

ASO

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 31 mai 2012

Matossé sous: M34, Monotypie, Tour de France à la Voile

Vues: 1133

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile