Les forces en présence au Grand Prix International de la Côte d’Opale

© Mouchel Vincent - Ouest France

La neuvième édition du Grand Prix International de la Côte International de la Côte d’Opale prendra son envol samedi pour les 50 voiliers engagés IRC, HN et Sportboats. Revue de détails des forces en présence…

Le Grand Prix International de la Côte d’Opale est l’événement nautique à ne pas manquer pour un bon nombre de marins amateurs issus de la Région Nord-Pas-de-Calais, de la Normandie, de la Grande-Bretagne et de la Belgique. Comme chaque année, il alliera navigation au contact et côtière et festivités à terre. Les repas des équipages de la manifestation sont un motif de participation tant le Yacht Club Boulonnais et le Yacht Club de la Mer du Nord mettent les petits plats dans les grands et que l’ambiance est au beau fixe. C’est, en effet, le moment pour tous de parler de la journée de voile accompli le long de la belle côte d’Opale, en rade et hors rade de Boulogne-sur-Mer, entre les Cap Gris et Blanc-nez ou encore sur le plan d’eau des bancs de Flandre cher à Thomas Ruyant, parrain du Grand Prix 2012.

En IRC 1, 11 voiliers seront sur la ligne de départ samedi parmi lesquels il faut noter le retour de l’équipage dunkerquois de Philippe Bourgeois et Benoit d’Halluin. Ils ont remporté plusieurs fois l’épreuve et seront, à nouveau, des prétendants à la victoire à bord de leur nouveau bateau, un Archambault 35 dénommé « Dunkerque Plaisance » et à la décoration caractéristiques des voiliers de la Communauté urbaine de Dunkerque. Ils devront faire attention à un autre A 35 barré par le Dieppois Hervé Baret, un habitué du Grand Prix et au J111 Belge « Djinn ».

Les Half Tonner font légion en IRC 2. Christian Ratel, président du Yacht Club Boulonnais, Philippe Gens, Frédéric Denis et leur équipage seront sur le pont.

Chez les HN1, comment ne pas parler du tenant du titre, le first 31.7 « Borabor » et du JPK Belge « Little Demon ». Attention haute lutte en perspective !

Enfin, en sportboats, Aymeric Decroocq et son équipage semblent être favoris de la compétition mais ils devront garder un œil sur le team de Damien Seeten, fils du légendaire circuit navigateur nordiste, Joe, ou encore sur les jeunes régatiers dunkerquois de Guillaume Delacroix qui ont l’expérience des grands rendez-vous.

Ils ont dit :

Philippe Bourgeois, A35 « Dunkerque Plaisance » : « Nous avons remporté le Grand Prix à quatre reprises sur des supports différents. C’est avec grand plaisir que nous venons naviguer sur nos eaux. Nous venons de remporter Ramsgate – Boulogne et avons terminé troisièmes de Ostende – Ramsgate. Nous sommes donc en tête du trophée Gaetan Janssens dont fait parti le Grand Prix ».

Thomas Ruyant, parrain de l’épreuve, qui baptise son voilier vendredi à 12h00 à Dunkerque : « C’est un grand plaisir de venir avec mon voilier à Dunkerque et sur la Côte d’Opale. J’ai hâte d’être samedi à Boulogne-sur-Mer afin de rencontrer les marins nordistes et surtout de naviguer à leurs côtés ».

Frédéric Denis, Fletcher Lynd : « On va être 10 Half Tonner. C’est vraiment bien. La compétition va être rude. Il existe un vrai engouement autour des Half Tonner dans le Nord et en Belgique. Je viens sur le Grand Prix de la Côte d’Opale dans l’optique de gagner. On aura un classement spécial Half Tonner ».

Source

Tanguy Blondel

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 23 mai 2012

Matossé sous: Divers, IRC - ORC, Régates

Vues: 1370

Tags: , , , , ,

Au vent