Changement de décors

© DR

Changement de décor pour ce deuxième jour ! Le soleil a laissé sa place à du gros temps. Pluie, orage, vent forcissant, cette journée a été musclée, marquée par de nombreuses casses et abandons. De belles batailles notamment entre Sayann Madraco et Géranium Killer, tandis que Near Miss s’envole sur l’eau.

C’est la guerre sur l’eau
12 nœuds fraichissant en début de manche, le vent s’est considérablement renforcé pour s’établir à 25 nœuds et 30 en rafale. Des conditions ou seuls les concurrents les plus affutés ont pu tirer profit de cette deuxième journée de course. La casse et les abandons ont jalonnés les 3 manches de ces parcours banane. De nombreux bateaux ont déchiré leur spi, les voileries Porquerollaises et Hyéroises ont du pain sur la planche !
La première manche a été marquée dans le groupe 2 par une guerre fratricide entre Sayann Madraco et Géranium Killer. Sayann Madraco effectue des figures de styles et reste couché au tapis, durant 20 secondes. Il ne remettra plus son spi.
Near Miss indéboulonnable confirme sa première place dans le groupe 1 au général du jour. A 9,5 nœuds de vitesse moyenne, le TP 52 pulvérise son concurrent Speedy dans la cinquième manche.
Encore une belle prestation de l’équipage Natalia qui confirme sa première place IRC1 en finesse et délicatesse à l’image de son skipper : Natalia Brailoiu.

Match et contacts
12 bateaux sont comptabilisés DNF (do not finish), soit 20 % de la flotte, ce qui reflète bien les conditions météos soutenues : Imagine, Magician, Adrenaline 4, Calagan, bateaux pourtant bien préparés n’ont pas résisté à la casse de matériel (Spinacker, barre à roue…) La rage de vaincre pour assurer des précieux points a poussé les équipages à prendre de nombreux risques. Batailles, stratégie, intox, tous les coups étaient permis, âmes sensibles s’abstenir…

Bruits de pontons
Le vent, la fatigue ont harassés les équipages. Sur les pontons, un silence inhabituel règne. Pour certains l’heure est au débriefing, pour d’autres, constat et réparation accaparent les équipages. La pression redescend doucement…
Maintenant, place à la détente et à la convivialité avec l’incontournable fête des vignerons de l’île ou les commentaires, anecdotes et moment forts ponctueront cette belle soirée.

Podiums du Classement Général Provisoire, AVANT JURY, sous réserve de modifications, des réclamations en cours devant être instruites par le jury
Groupe GR1 (GR1) après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: “Near Miss”, Franck Noel ( (Tp 52 / Suisse) 7 points
2: “Natalia”, Luca Lanzillo ( (Swann 42 / Roumanie) 15 points
3: “Speedy”, Bernard Xiberas ( (Marten 49 / Société Nautique de Marseille) 27 points

Groupe GR2 (GR2) après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: “Sayann Madraco”, Cyril Baillie (First 40.7 Gte / Cercle Nautique de la Napoule) 11 points
2: “Glenn Ellen 5 le Marseillais”, Dominique Tian (A 40 Rc / Societe Nautique de Marseille) 14 points 3: “Geranium Killer”, Charles Metenier (A 40 Rc / Union Nationale Pour la Course Au Large) 15 points

Groupe GR3 (GR3) après 6 courses (dont 5 retenues.)
1: “Prime-Time”, Marc Alperovitch (A 35 / Union Nautique Marseillaise) 11 points
2: “Kick”, Yvon Laout (Bavaria 38 Match / Union Nautique Marseillaise) 13 points
3: “Sas Eurovoiles”, Denis Infante (Melges 24 / Cercle Org Yachting Competition Hyerois) 16 points

Groupe 12MJ (12M)
1: “Ikra” (12mj) Morault Yves Marie, Union Nationale Pour la Course Au Large (tc 01h12:17)
2: “South Australia” Fauroux Jacques, Union du Yachting Cannois (tc 01h14:55)
3: “Kookaburra III” (12mj) Trehard Christian, Yacht Club Antibes (tc 01h31:06)

Source

Isabelle Viala Faure

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 18 mai 2012

Matossé sous: IRC - ORC, Régates, Semaine de Porquerolles

Vues: 1177

Tags: , ,

Sous le vent