La Roesti Sailing Team ouvrent leur porte au CER

© Jean-Marie Liot

Le CER, la Roesti Sailing Team et la Banque du Léman s’associent pour permettre à plus de jeunes Suisses de régater en mer. Valentin Gautier et Simon Koster accueilleront cette saison dix jeunes du CER lors de trois semaines de navigation et de régates en mer cette saison « Ce projet s’intègre dans la dynamique de l’Académie que l’on essaie de lancer », explique Valentin Gautier. « Même si nous n’avons pas encore trouvé les fonds nécessaires pour la création de cette Académie, nous voulions déjà travailler dans cette direction et accompagner des jeunes marins. »

Les championnats du Monde en ligne de mire !

Une équipe de jeunes du CER est en train d’être constituée. Il y aura des groupes de cinq personnes pour chaque bloc de navigation. L’objectif principal de ce projet est de disputer le Championnat du monde de Class 40 du 13 au 19 juin prochain à la Rochelle. Ce sera une semaine de régate avec des parcours offshore alternés avec des parcours plus côtiers. Deux blocs d’entraînement vont être organisés pour amener les jeunes du CER à réaliser cet objectif. Le premier aura lieu en avril : les jeunes vont se rendre à Lorient afin de découvrir le bateau ainsi que le milieu marin lorientais, qui est très différent de celui du Léman. Le deuxième bloc aura lieu en mai, avec quelques jours d’entraînement avant leur participation à l’Armen Race, course qui part de la Trinité-sur-mer et qui durera entre 24h et 48h. « Ce sera un bon objectif de perfectionnement pour le mondial de Class40 en juin, » ajoute Valentin.

« Ce projet va nous faire progresser, nous allons pouvoir tester d’autres choses avec d’autres personnes à bord, je pense que ce sera très enrichissant », précise Simon Koster.

Un bateau aussi sur le Léman !

Le CER Offshore est soutenu par la Banque du Léman. Dans le cadre de ce partenariat, la Banque du Léman devient également sponsor officiel du CER et d’un Surprise sur le lac Léman, qui est aux couleurs de la banque. Celui-ci participe cette saison aux principales régates lémaniques de la saison : Genève-Rolle-Genève, Bol d’Or Mirabaud, quelques Critériums, les 5 jours du Léman, la Syz Translémanique en Solitaire.

Et alors cette première semaine ?

Alexander Ott nous décrit sa première semaine en mer avec le Banque du Léman qui se déroule cette semaine de Pâques :

« Le premier jour, nous avons pu rencontrer les deux skippers de banque du Léman, Simon et Valentin. Nous avons discuté de leur parcours et surtout découvert le bateau. Les sensations étaient immédiatement présentes, le bateau atteignant facilement les 17kn avec 20kn de vent.

Le deuxième jour nous avons fixé des rôles fixes sur le bateau pour amener à un apprentissage rapide. Cela nous a permis de faire un entraînement principalement axé sur les manœuvres et rodées celle-ci

Le troisième jour était davantage axé sur les changements de voiles d’avant tout en gardant un certain rythme de manœuvres. À la fin de cette journée nous naviguions en quasi-autonomie.

Le quatrième et cinquième jour ont été dédiés à une navigation offshore de 24h autour de belle-ile en mer et de l’île d’Yeu.

Toute l’équipe présente tient à chaleureusement remercier les deux skippers Simon et Valentin de nous avoir accueilli. Avoir ces deux « coachs » était un immense avantage non seulement pour avoir un apprentissage rapide et complet mais aussi car ils nous transmettent leurs expériences respectives. Ils nous ont aussi fait réaliser qu’avec une motivation suffisante nous pouvions également nous lancer dans le Offshore. Ce monde-là paraît lointain quand on navigue uniquement sur le lac Léman mais il est intéressant de savoir que les deux skippers sont des anciens du CER et ont commencé au même endroit que nous. » nous partage alexander

Pouvoir naviguer sur un class40 performant tel que le Banque du Léman est une expérience unique. Le CER est ravi de pouvoir proposer à ces jeunes cette opportunité qui sera renouvelé en mai lors l’Armen Race puis en juin pour les mondiaux de Class40 à la Rochelle ».

Mathis Henaff poursuit :  »Cette semaine sur class40 avec Valentin et Simon a été très formatrice pour moi. Sur la plage avant, j’ai pu beaucoup apprendre à propos de la répartition des poids sous le pont en fonction des allures, du plan de pont complexe et des techniques pour manier et hisser des gros volumes de voiles. Aussi, on a pu travailler pas mal la communication avec le cockpit pour faire des manoeuvres les plus rapides et mieux exécutées. »

Source

Centre d’Entraînement à la Régate

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent