Qui peut contrer Courrier Dunkerque ?

© Lloyd Images

La 4ème étape de ce Sailing Arabia – The Tour 2012 a été d’une lenteur décourageante pour les neuf Farr 30 en compétition. En dépit de ces conditions anémiques, la bataille sur l’eau n’en a pas été moins rude, les équipages se livrant entre eux à de véritables empoignades de match race, notamment en approche de la ligne d’arrivée.

Daniel Souben et son équipage professionnel français se sont donc une nouvelle fois imposés, empochant leur 4ème succès d’affilée.

En accomplissant un véritable sans faute depuis le début de l’épreuve, Courrier Dunkerque est désormais presque sûr de remporter le SATT 2012, malgré les efforts déployés par son principal adversaire, le Commercialbank de Bertrand Pacé et de ses fidèles lieutenants.

Cette démonstration de force a sans doute un petit goût de revanche pour Souben et ses hommes qui s’étaient vu arracher par Pacé la victoire finale lors de la dernière manche à la Seyne sur Mer sur le Tour de France à la voile 2011.

Bien que dominateur depuis Manama (Bahrain), Souben précisait ce matin au ponton que la connaissance des spécificités du plan d’eau par les Omanais le rendait prudent pour la suite des événements.

“C’est encore une belle victoire pour nous. Nous en sommes d’autant plus fiers que c’était la plus dure des étapes jusqu’à présent. Notre équipe a fait un super travail tant à terre pour la préparation du bateau que sur l’eau. Cependant, je reste prudent. Nos amis omanais connaissent maintenant le plan d’eau par cœur. Cela va devenir vraiment intéressant pour ces 2 dernières étapes. »

Partis hier matin de Ras Al Khaimah dans 2 noeuds de brise, les 9 concurrents ont du s’y prendre à deux fois pour prendre un bon départ, sauf Kingdom of Saudi Arabia qui était rappelé lors du second coup d’envoi.

Après avoir quitté l’abri de Ras Al Khaimah, les Farr 30 se sont retrouvés sur une mer chaotique, luttant contre de grosses vagues. Après une navigation de 35 milles au pied des spectaculaires montagnes de la côte émirati, les concurrents ont enfin touché un vent stable de 6 nœuds qui les a accompagnés jusqu’à l’entrée du détroit d’Ormuz.

Devant le détroit, la brise est à nouveau tombée, soufflant péniblement à 2-3 nœuds alors que des courants venaient compliquer la donne tactique de ces derniers 35 milles.
Cette manche de petit temps a une nouvelle fois permis à Dunkerque de s’imposer devant Commercialbank. BAE Systems finit à une décevante 8ème place à 15 mn du vainqueur derrière des équipages moins pro, comme les filles de Al Thuraya BankMuscat, et l’équipage 100% omanais de Team Renaissance.

Déçu par sa performance, Pouligny analyse :

«Nous étions troisième à la dernière porte. Alors que nous progressions dans l’étroit détroit d’Ormuz et que nous luttions contre de forts courants nous avons manqué de lucidité à cause de la fatigue et nous avons raté la bascule de vent. Nous n’avons jamais pu revenir.”

Team Renaissance, un équipage 100% omanais mené par Ahmed Al Mamari a profité pleinement de la défaillance de BAE Systems dans les derniers milles et monte pour la première fois sur le podium.

“Cette 4ème étape a été très difficile et nous avons beaucoup de chance de finir sur le podium. Faire dans les 3 premiers contre des équipages professionnels est un vrai accomplissement pour nous. Nous allons désormais jouer à domicile. Je pense que cela va être un léger avantage pour nous. »

Team Bahrain qui avait brillé dans les In-Port de Ras Al Khaimah a confirmé sa très forte progression depuis le début de l’épreuve en ratant de peu le podium. Une petite minute sépare en effet les deux concurrents sur la ligne d’arrivée à Dibba.

La bataille pour la cinquième et sixième a été intense entre les femmes d’Al Thuraya BankMuscat et l’équipe de Muscat 2012. Un finish à couteaux tirés puisque les filles s’effacent d’une longueur devant leurs homologues masculins.

Au final de cette manche, moins de 15 minutes séparent le vainqueur Courrier Dunkerque du 8ème, BAE Systems. Seul le retardataire, Team Ras Al Khaimah fermait la marche en 9ème position avec plus de 15 mn de retard.

L’escale de Dibba sera accueillie par le magnifique Six Senses Resort and Spa Zighy Bay. C’est dans ce cadre d’exception que seront disputés les In-Port de demain dont les résultats ne comptent pas pour le classement général final.

La flotte a déjà parcouru 1.047 kilomètres (565 milles) depuis le départ de Manama (Bahrain) le 12 février dernier. Elle a fait escale au Qatar, aux Émirats arabes unis et à Ras Al Khaimah. Elle va naviguer désormais jusqu’à la fin le 27 février, sur les eaux du Sultanat d’Oman.
Départ ETAPE 5 : Samedi 25 février

RESULTATS
ETAPE 4 – Heure d’arrivée le 23 février – heure CET
1. Courrier Dunkerque 06:07:55
2. Commercialbank 06:10:45
3. Renaissance 06:13:35
4. Team Bahreïn 06:14:37
5. Muscat 2012 06:18:15
6. Al Thuraya BankMuscat 06:18:17
7. Team Kingdom of Saudi Arabia 06:23:15
8. BAE Systems 06:23:30
9. Team Ras Al Khaimah 07:12:25

Classement général après 4 étapes
1. Courrier Dunkerque 36 points
2. Commercialbank 30 points
3. BAE Systems 25 points
4. Renaissance 25 points
5. Al Thuraya BankMuscat 22 points
6. Team Bahreïn 16 points
7. Muscat 2012 12 points
8. Team Kingdom of Saudi Arabia 10 points
9. Team Ras Al Khaimah 9 points

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent