Les Jeux Olympiques de Tokyo dans le viseur

© Ewan Lebourdais

Faute de compétitions, Camille Lecointre et Aloise Retornaz, le duo féminin sélectionné pour les Jeux Olympiques en 470, ont passé leur fin d’année 2020 à enchaîner les entraînements avec plusieurs équipages de leur série. Ces duos, qui seront adversaires lors des futures compétitions, se sont réunis en Espagne pour créer des blocs d’entraînements afin de se challenger. Tout ce petit monde s’est retrouvé pour la première compétition de l’année 2021 : les Winter Series de Lanzarote. Résultat ? Une timide 5ème place (après résultat) pour Camille et Aloise.

D’une année 2019 riche en victoires à une saison 2020 blanche

Les deux compétitrices avaient conclu l’année 2019 avec un titre de “Marin de l’année 2019” qui récompensait une année riche en victoires et podium et avec une confiance remontée à bloc ! Grandes favorites, l’année 2020 devait être l’année de la consécration mais la crise sanitaire qui a touché le monde en a décidé autrement. Toutes les compétitions furent annulées à l’exception de la World Cup à Miami en janvier 2020 (qu’elles remportent) et le Challenge Cornu en août dernier à Plouguerneau. L’adaptation fut alors le mot d’ordre pour continuer à se préparer et à garder en tête l’objectif n°1 : Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Aux entraînements, entraînements et re-entraînements

Dès le mois d’octobre 2020, les coaches des différentes nationalités ont décidé de mutualiser les entraînements afin de permettre aux athlètes de continuer à performer ensemble et se challenger. Le but étant de se confronter sur l’eau mais aussi de ne pas perdre la motivation psychologiquement. C’est alors que pendant deux mois en Espagne, nos françaises ont pu côtoyer les anglaises, les espagnoles, suisses… grâce à des conditions sur le plan d’eau idéales, elles ont pu se tester, se comparer, corriger les erreurs.

2021 le retour à la compétition ?

Pour le moment toutes les compétitions en 470 sont maintenues afin de permettre aux duos de préparer de façon optimale les Jeux Olympiques de cet été à Tokyo. Les deux athlètes ont donc participé au premier challenge de l’année : les Winter Series de Lanzarote en Espagne. Résultat ? 5ème au général derrière les Suisses, les Israéliennes, les Anglaises et les Espagnoles qui finissent premières.

Camille Lecointre :

” Ce furent 4 jours compliqués dont une journée avec un vent assez fort donc difficile à gérer. Nous avons eu du mal à mettre au point une stratégie sur le plan d’eau, notamment au près où nous n’avons pas réussi à trouver de solutions à temps, du moins pas assez pour remonter le classement. Nous avons fait deux départs à la volée ce qui n’a rien arrangé ! Au final nous terminons sur une bonne note, 2ème sur la Medal Race. Rien n’est jamais acquis, c’est une petite alarme qui permet de se jauger par rapport aux autres.”

Aloïse Retornaz :

” Dur dur cette première compétition ! Les deux premiers jours étaient très frustrants car les conditions sur l’eau étaient vraiment compliquées mais les autres aussi ont bien galéré ! [rire]. On s’est remis dans le match un peu tard avec nos deux pénalités. Nous sommes donc allées sur la Medal Race sans pression et ça s’est bien passé, on finit sur une bonne note. Même si ce fut très compliqué, je relativise car ça s’est joué à très peu.”

Prochaine étape : le Portugal pour le Grand Prix de Vilamoura en février et le Mondial au mois de mars. En attendant, le duo continue de s’entraîner tant tactiquement que psychologiquement afin de pouvoir affronter avec les meilleures armes les compétitions à venir et l’écheance tant attendue en juillet prochain. A suivre.

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent