Les inscriptions sont ouvertes!

© EP Media

Après un printemps compliqué, la vie a repris sur le Léman. Les semaines du soir s’enchaînent autour du Lac, cela s’active également à la Société Nautique de Genève, en vue de la prochaine SYZ Translémanique en Solitaire. Prévue le samedi 29 août prochain, tous les voyants sont au vert pour un bon déroulement de la 47ème édition. Le Comité d’organisation continue à suivre de près les décisions du Conseil Fédéral, ainsi que l’évolution de la crise sanitaire.

Les inscriptions pour la 47ème édition sont ouvertes, avec plus de 40 bateaux déjà inscrits ! Pour des questions de sécurités, 100 concurrents maximum seront acceptés.

Christophe Amberger prend la présidence de la SYZ Translémanique en solitaire

Christophe Amberger Le navigateur genevois succède à Jean-Luc Lévêque et reprend le flambeau pour les quatre prochaines éditions. Epaulé au Comité d’organisation par Yann Petremand et René Grept, il sera entouré d’une équipe expérimentée et motivée. “La SYZ Translémanique a toujours été un rêve d’enfant pour moi”, confie Christophe. “Lorsqu’on m’a invité à la diriger, j’ai accepté avec plaisir. C’est une vraie régate avec d’excellents navigateurs passionnés. Après y avoir participé pendant dix ans, je suis un peu triste de ne pas la faire pour les quatre prochaines années, c’est une régate extraordinaire. C’est un vécu personnel simplement inoubliable! C’est une course qui donne tout son sens au mot translémanique, une vraie aventure de jour et de nuit. Mon ambition est de garder autant de participants, et surtout le même engouement!”

Le Comité d’organisation et le Cercle de la Voile de la Société Nautique de Genève remercient chaleureusement Jean-Luc Lévêque pour son engagement à la présidence de la course. “Nono a révolutionné la course en poussant à ce qu’elle aille jusqu’au bout du lac. Il a également eu l’intelligence d’ouvrir le passage à St Prex. Il a eu le courage d’appliquer ce que lui aurait aimé faire en tant que régatier ! Les challenge Temps Compensé et Temps Réel ont aussi été mis en place sous la présidence de Nono. Il aura vraiment marqué la SYZ Translémanique en Solitaire pendant ces quatre ans – merci Nono !”
La 47ème édition se tiendra le samedi 29 août 2020 au départ de la Société Nautique de Genève.

Quel est le bateau idéal pour participer à la SYZ Translémanique en Solitaire ?

Toucan, Surprise, Melges, Luthi, Psaros, Grand Surprise et bien d’autres. Les supports sont nombreux pour participer à la SYZ Translémanique en Solitaire. Nous avons profité de la Solitaire des Séries, organisée le 4 juillet à la Société Nautique de Genève, pour faire le tour des pontons afin d’essayer de répondre à cette question. La réponse est unanime : « Le mien! »

Marius Lanz :

« Le Surprise ! C’est un bateau chouette à naviguer seul, je me sens très en sécurité, et c’est un challenge supplémentaire d’avoir un des bateaux les plus lents de la flotte sur cette régate d’endurance. »

Luc Munier :

« Indéniablement le Psaros 33 ! C’est un bateau qui concilie une facilité de navigation pour le non professionnel et une vitesse qui peut gagner la SYZ Translem. »

Hans-Peter Bichelmeier :

« Le Melges 24 ! Parce que je le connais bien, donc je peux le naviguer seul. Il n’est pas trop mal en rating non plus, selon les conditions de vent ! »

Valentin Berner :

« Le Toucan, quelle question ! Parce que c’est le plus beau bateau du lac. »

Christophe Amberger :

« Le Fou d’Amour, évidemment! Plus sérieusement, il faut un bateau qui soit facilement navigable seul. Les jeunes privilégient les gros tirants. Pour les moins jeunes comme moi, 8m70 c’est absolument parfait ! Cela se gère seul sans problème, tout en restant rapide. Le meilleur compromis, avec en prime beaucoup de plaisir ! »

Stéphane Noble :

« Clairement le Surprise ! Pour sa dimension humaine, c’est la série où le plus de bateaux sont représentés, ce qui crée une course dans la course. Il est fiable, et marche bien dans tous les temps ! »

Source

MaxComm Media

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent