Camille Lecointre et Aloise Retornaz confinées mais résignées

© DR

Le duo rentré depuis deux semaines de Palma, où elles devaient disputer les mondiaux, était dans l’attente, comme les autres athlètes des Jeux, du report ou non de l’épreuve phare du calendrier 2020. La sentence est tombée cet après-midi, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont reportés et prévus au plus tard à l’été 2021 sans préciser de date pour le moment.

” C’est hyper dur car on était sur une bonne dynamique avec Camille… mais assez logique vu la situation sanitaire dans le monde” explique Aloise Retornaz. ” Ça aurait été indécent de tenir les Jeux alors que nous sommes tous confinés et pour d’autres en urgence médical… Mais c’est vrai que d’un point de vue sportif c’est dur pour nous car nous étions favorites et prêtes ! Mais il faut se tenir aux règles instaurées, il est plus sage d’attendre des jours meilleurs pour célébrer les JO.” complète Camille Lecointre.

L’annonce a été faite ce mardi en début d’après-midi, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont reportés au plus tard à l’été 2021. De nombreux athlètes étaient en attente de cette décision, dont notre duo en 470 Camille Lecointre et Aloïse Retornaz.
Rentrées depuis deux semaines de Palma où elles devaient affronte r la flotte de 470 pour le championnat du monde, elles ne se sont plus entraînées depuis, confinement oblige. Le duo se concentrait alors sur leur préparation physique à la maison en attendant la fin du confinement et la décision du report ou non des JO.

Camille Lecointe :

” Je m’en doutais, ça nous pendant au nez ! Ce n’est donc pas une grosse surprise… D’un point de vue sportif, ce n’est pas une situation qui nous arrange, parce que nous étions dans la dernière ligne droite, avec Aloïse (Retornaz), nous étions prêtes, nous étions les favorites… Il faudra retrouver les bons réflexes et se remettre en ordre de marche pour être de nouveau favorites dans un an. Autrement, je trouve que c’est une sage décision. Ça aurait été indécent de tenir les Jeux alors que nous sommes tous confinés et pour d’autres en urgence médical, qu’il y a une crise sanitaire… Nous n’aurions pas eu la tête à célébrer quoi que ce soit. On se tient à la règle et on attendra des jours meilleurs pour célébrer les JO.
La suite? C’est un grand flou ! Déjà car il y a toujours une incertitude, celle de la future date de report, ce n’est pas facile de se mo tiver, de se préparer physiquement. Je n’arrive pas à y donner un sens pour l’instant. Puis cela remet tout en cause, dont “l’après JO” où nos projets personnels vont être bousculés..Et cela rajoute un quart de temps en plus dans notre préparation olympique, ce n’est pas rien, il faudra gérer notre timing, nous ne pouvons pas faire un copier-coller de cette année. Nous attendons de voir plus clair avant de pouvoir se projeter.”

Aloïse Retornaz :

” Pour moi, d’un point de vue sportif, c’est hyper dur car ton rêve s’éloigne un peu, même si cela fait plusieurs jours que nous nous en doutions, quand la nouvelle tombe, ça fait toujours mal… J’ai l’impression de ” courir après la carotte” ! En plus, nous étions dans une bonne dynamique avec Camille (Lecointre). Mais c’est une décision équitable car tous les athlètes n’ont pas pu s’entraîner sur l’eau de la même manière depuis le confinement.

D’un point de vue plus humain, c’est une décision plutôt logique quand on voit la situation sanitaire dans le monde. Ça n’aurait pas été humain de faire une épreuve de cette ampleur, ça n’aurait eu aucun sens.

La suite, c’est effectivement très flou…Nos projets post-JO sont remis en cause, je vais devoir me réorganiser et sûrement reprendre le travail (Ndlr, Aloïse travaille en tant qu’ingénieure).

Il y a un an, à cette même période avec Camille, nous nous entraînions à fond. Il n’y a donc pas de raison de ne pas continuer sur cette lancée pour 2021. Il va être important de bien être entourées, notamment de Gildas (Philippe), notre entraîneur et des autres coachs (sportif et mental) pour ne pas perdre pied et garder le cap. On va dire que c’est un nouveau challenge…!”

En attendant, le duo d’athlètes est comme tous les français confiné chez elles à Brest avec encore beaucoup de questions qui restent en suspend : la date officielle du report des JO, la fin du confinement en France et la reprise des entrainements sur l’eau. Le plus important pour l’instant est de respecter les règles et de rester chez soi !

Source

Kaori

Liens

Informations diverses