La saison 2020 est lancée à la SNT

© Jakez

La saison des régates a repris ce week-end à Société Nautique de La Trinité-sur-Mer (SNT) avec le premier Challenge de Printemps. Forte de son titre de Club Compétition 2019 décerné par la Fédération Française de Voile en décembre dernier, la SNT a accueilli 43 équipages. Tous sont déjà très motivés par la perspective du Spi Ouest-France Destination Morbihan qui se tiendra du 9 au 13 avril. Samedi, dans 15 à 20 nœuds de vent et sous un ciel plutôt clément, les IRC C, Osiris Habitable B, Mach 6.5, Open 7.50 et les Grand Surprise ont réalisé deux parcours techniques tandis que les IRC A, IRC B, IRC Double, Mini 6.50 et Osiris Habitable A parcouraient 19 milles sur un parcours côtier dans la baie de Quiberon. A leur retour à terre, un vin chaud a permis aux équipages de partager un bon moment de retrouvailles et a remis du baume au cœur des réfrigérés. Dimanche, les conditions soutenues de vent ont contraint le Comité de Course à envoyer l’Aperçu sur A dans la matinée, annulant toutes les courses du jour.

Les maestri Jean-Claude Nicoleau et Nicolas Loday (Codiam), Alain Foulquier (Saga), Guy Tortiger (Comat Groupe) et Bernard Fondrillon (Vasco) ont bien évidemment répondu présents à la première régate de l’année dans des conditions agréables pour reprendre la compétition en IRC A. Les classements des IRC A sont en attente pour cause de demande de redressement faite par le Comité de Course. La décision passera au jury le 15 février.

En IRC B, Benoît Rousselin (Delnic) démarre la saison en trombe devant le vainqueur du Challenge d’Automne 2019 Jean-Yves le Goff (Realax). Le président le l’UNCL (Union Nationale pour la Course au Large), Jean-Philippe Cau sur son Ofcet 32 Of Course, s’adjuge la troisième place du parcours côtier.

Gildas le Barazer (Frasquita) reprend du service en grande forme en IRC C. Il remporte les deux manches du week-end et semble bien vouloir réitérer sa magnifique performance du dernier Challenge d’Automne pendant lequel il avait tout raflé. La deuxième position revient à Matthieu Visbecq (Navarchsoft) aux prises avec Guy Pronier et son Quarter Tonner Sphénoïde.

En bon connaisseur de la baie de Quiberon, Penny Aubert (Georgia Le Conservatoire du Littoral) s’est imposé devant Eric Bastard (Ishsha). Le Bongo 960 Raroia du Lorientais Pierre Barsotti a su jouer des coudes parmi les IRC Double et ainsi prendre la troisième place du parcours côtier.

Le vainqueur du Challenge d’Automne 2019 en Osiris Habitable A, Eric Delamare (Badboy), revient lui aussi très en forme. Il remporte l’unique manche du week-end devant Patrick Roussel (Gauvain). Ce dernier, lui aussi vainqueur à l’automne 2019 dans la catégorie Osiris Habitable B, ne s’est pas laissé impressionner par Olivier Kayser (Nuage II) qui prend la troisième position.

Erwan Lebeau (Souezhadenn) semble bien décidé à s’imposer en Osiris Habitable B et réalise un week-end parfait devant Pierre-Henri Amalric (Papa au Rhum). Les deux concurrents qui ont bataillé pendant la saison 2019 ont su s’imposer devant Claude Gallou, qui a mis de côté son Guépard, pour son First 27.7 Buena Vista III.

Du côté des Mach 6.5, Manu Guedon (West Paysages – Le Carré 56) prend la tête du classement devant le Team Alternative Sailing mené par Mathieu Jones. L’équipage d’Exocet, troisième Mach 6.5 présent, a accueilli Pierre Leboucher pour lui faire découvrir les joies du sportboat tout en profitant des conseils du marin nantais. Enchanté de ce premier essai, le vice-champion d’Europe WASZP, vice-champion du Monde 470 et 3e à la dernière Transat Jacques Vabre en Class40, pourrait bien renouveler l’expérience entre deux entraînements en Figaro.

Daniel Poisson (Open Your Eyes) en Open 7.50 et David Cano (Sabali) en Mini 6.50 ont été les seuls a courir dans leurs catégories respectives. La reprise ayant lieu tôt dans l’année, ils auront certainement plus de concurrence lors des week-ends à venir.

Les classements sont très serrés en Grand Surprise. En tête, on retrouve François Bergerault (L’Atelier des Chefs) qui devance d’un point Loïc Loppin (ASC BNP Paribas) et Lionel Cazali (Lascar). Ce dernier, toujours aux avant-postes des Challenges trinitains, ne comptera pas en rester là.

Manu Guedon – skipper du Mach 6.5 West Paysages-Le Carré 56 :

“C’était super, nous avons eu des conditions géniales. Nous avons fait des bons surfs, le Comité de Course était bon et nous nous sommes régalés ! Nous étions trois Mach sur la ligne de départ mais nous sommes encore tôt dans l’année et je ne suis pas inquiet, les copains seront présents les prochains week-ends. A bord, l’équipage est en train de se monter pour la saison et il y a une bonne ambiance. Notre objectif est de gagner le Spi Ouest-France 2020. Nous sommes passés à deux points de la victoire l’année dernière et nous comptons bien remporter la timbale cette année ! L’équipage qui m’accompagne (Eric Flageul, Cyril Ducrot et Axel Nicoleau) connaît bien le bateau et notre vitesse est bonne, tous les ingrédients sont là pour faire des étincelles.”

Source

Celia mas-delfault

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 février 2020

Matossé sous: Régates, Spi Ouest France, Trophée Atlantique

Vues: 619

Tags: , , , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : Spi Ouest France