Une manche sinon rien…

© Stefano Gattini

Une seule manche a été courue aujourd’hui, mais quelle manche ! Après un départ dans un vent d’Est, les 240 concurrents répartis dans les trois séries (Longtze Premier, Smeralda 888 et IRC), sont lancés pour virer les deux marques situées près du Cap Martin, situé à plus d’1.5 milles nautiques.

Lors de la deuxième remontée au près, le vent se renforçant à plus de 30 nœuds, a redistribué les cartes du jeu pour l’ensemble des concurrents, leur imposant toute une série de changements de voiles, de réglages et de manœuvres… une situation en surpuissance pour ces équipages et leur bateau. Du grand spectacle avec des départs au lof sous spi, des surfs sur les vagues…

Pour cette première journée de régate, les favoris parviennent néanmoins à s’imposer aux avant-postes, avec en Smeralda 888 la victoire de Bear Essentials, avec à la tactique François Brenac devant Vamos au prince Charles de Bourbon-Siciles et celle de Tendrisse en Longtze Premier, emmené par Laurent Abignoli.

En IRC, les Français maitrisent l’armada italienne pourtant venue en nombre (avec 10 équipages transalpins) participer pour la première fois à la Primo Cup. Midivoiles prend la tête en temps réel et compensé du classement général provisoire devant le Farr 30 Give me 5 à Adrien Follin.

Demain, ce sont encore des conditions musclées mais moins fortes qu’aujourd’hui qui seront offertes aux concurrents. Départ à 10h00 avec une remise des prix programmée à 17h00, avec particularité de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse : le tirage au sort du précieux lingot d’or, mis en jeu par le Credit Suisse, partenaire titre de l’épreuve.

Une manche sinon rien…

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 11 février 2012

Matossé sous: IRC - ORC, Monotype, Primo Cup, Régates

Vues: 1030

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent