Les Dragon, les Diam 24 et les IMOCA s’apprêtent à assurer le spectacle !

  • © François Van Malleghem
  • © François Van Malleghem
  • © François Van Malleghem

Ce mercredi, comme on s’y attendait les conditions météo n’ont pas permis au comité de course du Grand Prix Guyader de lancer les premières courses des Dragon. Un vent de sud-est qui s’est progressivement orienté au secteur sud-ouest tout en se renforçant pour atteindre 25-30 nœuds dans l’après-midi, a, en effet, balayé la baie de Douarnenez, obligeant les bateaux à rester cloués à terre. Les 27 équipages de cette 20e édition entameront donc les débats demain, avec toutefois une heure d’avance sur le programme initial afin d’être en mesure d’enchaîner un maximum de manches. C’est, de ce fait, à 11 heures qu’ils entreront en piste, tout comme les Diam 24 OD qui, pour leur part, débuteront officiellement leur épreuve. De quoi assurer un spectacle tout en contrastes avant un autre grand moment de cette semaine de compétition : le grand départ de la Bermudes 1000 Race Douarnenez – Brest programmé, rappelons-le, à 17 heures ce jeudi.

Les prévisions météo se sont confirmées, ce mercredi. Aussi, comme on le redoutait, le comité de course du Trophée BMW – Studio Legale Duca n’a pas eu d’autre choix que d’annuler les courses du jour à l’issue du briefing de la mi-journée. Et pour cause, le temps, très instable avec des grains, n’a pas permis d’envisager d’envoyer des Dragonistes sur l’eau dans des conditions normales de sécurité. « On a relevé entre 23 et 27 nœuds de vent moyen en baie, avec jusqu’à 30-35 nœuds en rafales et plus encore en fin d’après-midi en raison du rapprochement du centre de la dépression. Bonne nouvelle cependant : le vent est prévu de mollir demain matin », a expliqué Jean-Jacques Quéré, le consultant météo de la course dont les fichiers annoncent entre 13 et 20 nœuds, ce jeudi. « Les conditions, bien qu’un peu toniques, notamment dans la matinée, devraient être parfaitement maniables et donc permettre de lancer de belles manches pour les Dragon et c’est pour cette raison que nous avons fait le choix d’avancer l’heure de la première course d’une heure par rapport au programme initial. Ainsi, eu lieu de d’être donné à 12 heures, le départ de la première régate sera lancé dès 11 heures », a commenté de son côté Olivier de Turckheim, le président du comité de course. Dans le même temps, les Diam 24 OD entameront officiellement leur Grand Prix. Un GP qui s’annonce, comme pour les Dragon, très disputé, toutes les têtes de série ayant répondu présentes à l’évènement, à commencer par Beijaflore, le tenant du titre, mais aussi Cheminées Poujoulat, Golfe du Morbihan Breizh Cola, E.F.G Private Bank Monaco, indiscutablement les grands animateurs de la classe depuis de début de la saison.

En fin de journée, ces derniers cèderont la place aux IMOCA sur le plan d’eau. Ces derniers, rejoindront alors la zone de départ de la Bermudes 1000 Race Douarnenez – Brest avant de mettre le cap, sur les coups de 17 heures, vers l’emblématique phare du Fastnet, les Açores et enfin la rade de Brest où les premiers sont attendus en milieu de semaine prochaine après avoir avalé un total de 2000 milles et engrangé de précieux milles en vue de la sélection au Vendée Globe 2020-2021.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24

Les vidéos associées : Grand Prix Guyader

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Multi50