Une journée d’ouverture alléchante !

© Thomas Bregradis

C’est demain, samedi 4 mai, que débutera à Douarnenez la 20e édition du Grand Prix Guyader. C’est peu dire que le programme sera complet dès cette première journée. Le concours de pêche Groix & Nature ouvrira les festivités puis on verra naviguer des supports très divers : les mythiques Windsurfer, les impressionnants IMOCA mais aussi des Class40, des ETF26 et des engins de vitesse (kitefoils, windsurf, OneFly). Le tout dans des conditions météo propices. Quant aux animations à terre, elles s’annoncent conviviales et délicieuses.

Tout est fin prêt à Douarnenez pour accueillir dans les meilleures conditions les participants du Grand Prix Guyader et le public. Demain, il y aura du spectacle sur trois sites : le Port de Tréboul, la plage des Sables Blancs et le port du Rosmeur. Côté météo, on attend des conditions favorables avec un vent de 15 à 20 nœuds et des éclaircies. Voici le programme de la journée.


8h : début du concours de pêche

C’est bien connu, les pêcheurs sont matinaux ! C’est donc à 8h demain matin que sera donné le départ du concours de pêche Groix et Nature. Ouvert à tous, l’événement réunira cette année plus de quarante équipages de passionnés, néophytes comme éclairés, dans un esprit de partage et de convivialité. Pour la première fois en six éditions, le concours se déroulera sur deux jours, et non un seul, les 4 et 5 mai. Autre particularité, il sera 100 % « no kill », c’est-à-dire que les pêcheurs devront relâcher dans leur milieu naturel tous les poissons capturés. Quatre classements distincts seront établis dimanche soir : Général, Amateurs, Juniors et Féminin.
10h30 : top départ des parcours côtiers pour les IMOCA, les Class40 et les ETF26
C’est depuis le port du Rosmeur que le public pourra assister au coup d’envoi des parcours côtiers disputés en baie de Douarnenez par les IMOCA, les Class40 et les ETF26. En préambule de la Bermudes 1000 Race Douarnenez-Brest, qui réunira 17 solitaires, neuf skippers IMOCA viendront se chauffer avec leurs équipages, dont Sam Davies. « Malgré un timing très serré suite à la remise à l’eau d’Initiatives Cœur avec ses très grands foils, j’ai tenu à participer au Grand Prix Guyader. On ne connaît pas encore le mode d’emploi du bateau dans sa nouvelle configuration et il sera intéressant de le tester en équipage et de se comparer aux autres IMOCA sur ce plan d’eau magnifique », explique Sam. En Class40, sept équipages seront engagés sur les courses côtières, dont cinq menés par des skippers qui ont pris part à la Route du Rhum Destination Guadeloupe 2018. Du côté des ETF26, des catamarans à foils de 26 pieds (8,10 mètres) engagés pour la première fois dans le Grand Prix Guyader, cinq équipages de régatiers aguerris seront en lice.

13h30 : Ouverture des spectaculaires runs du Défi Pom’Potes

Après leurs parcours côtiers respectifs, tous ces équipages se retrouveront pour l’un des temps forts du Grand Prix Guyader : les runs de vitesse du Défi Pom’Potes, disputés au plus près du public. Ils seront rejoints par des engins de vitesse (kitefoils, windsurf, OneFly) qui pourraient bien leur donner du fil à retordre. Pour tous, l’objectif sera simple : réaliser le meilleur chrono sur une distance de 3 milles entre le port du Rosmeur et une marque mouillée dans la baie. Les bateaux de course au large et les supports de glisse seront-ils en mesure de rivaliser avec la performance de référence établie par le kitesurfer Nicolas Parlier en 2015 ? Il avait tenu une impressionnante moyenne de 32,61 nœuds !

14h : Le come-back de la mythique Windsurfer

C’est à la plage des Sables Blancs que sera donné le départ du National Windsurfer qui marquera le grand retour d’une planche emblématique des années 70, qui a marqué l’histoire du windsurf. Plus moderne et plus légère que l’ancienne, la Windsurfer nouvelle génération est sortie des usines en 2018. Le National Windsurfer à Douarnenez sera la première manifestation en France sur ce support new look. Vingt-huit planchistes sont attendus, dont Faustine Merret, championne Olympique à Athènes en 2004. Seront également présentes Anne Herbert et sa sœur Maud, quintuple championne du monde entre 1991 et 1999 et 4e aux JO d’Atlanta en 1996. Commissaire Général du salon nautique international de Paris, fin connaisseur de l’ancienne Windsurfer, Alain Pichavant sera le parrain de l’événement.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24

Les vidéos associées : Grand Prix Guyader

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Multi50