Le Special Award pour le CER

© Gilles Morelle

Le CER bien représenté aux Swiss Sailing Awards, reçoit le ”Special Award” du jury. Ce prix récompense ses 40 ans de formation des régatiers lémaniques !🏆

Émouvante présentation de l’histoire du CER réalisée par M. Pierre Fehlmann devant le publique de navigateurs Suisses :

”Mesdames Messieurs,

Le Centre d’Entraînement à la Régate de Genève, le fameux CER, est aujourd’hui à l’honneur, et nous pouvons tous nous réjouir de fêter cette organisation qui est devenue, au fil des ans, une véritable institution.

Car c’est sur la durée que l’on juge de la qualité des idées, et le CER démontre la clairvoyance de ses fondateurs, il y a 40 ans.

Ceux qui l’ont créé ne se doutaient certainement pas que la petite organisation des débuts deviendrait la pépinière de talent, presque incontournable, qu’elle est aujourd’hui.

La création du CER remonte donc à la fin des années 70. Quelques navigateurs du bout du Léman, qui rentraient du Tour de France à la voile où ils avaient défendu les couleurs de la ville de Genève, regrettaient qu’aucune structure n’existe pour continuer à préparer le prochain Tour de France. Les clubs nautiques n’offraient que des entraînements en dériveurs, et les possibilités qui s’offraient aux jeunes qui voulaient naviguer étaient rares pour ceux qui ne connaissaient pas de propriétaires de bateaux.

Roderick Van Schreven, équipier de Pierre Felhmann sur Disque d’Or, et qui commençait une carrière diplomatique, n’a pas hésité à aller voir les autorités de la Ville de Genève pour leur exposer cette lacune. « Vous payez des fortunes pour entretenir des terrains de football qui ne servent que quelques heures par semaine. Alors que nous disposons d’un stade nautique gratuit en plein centre-ville » avait-il dit pour convaincre les autorités de le suivre. Sa démarche ne manquait pas d’audace, d’autant plus que le maire de Genève du moment, Roger Dafflon, était communiste, et donc pas forcément tourné vers les sports d’élite. Pourtant, convaincu que la voile devait aussi s’ouvrir aux classes populaires, Roger Dafflon a suivi Roderick, et deux « Funs » ont été acquis, et baptisé en grande pompe sur la place du Molard.

Durant cinq ans, des dizaines de jeunes ont ainsi pu découvrir la voile de compétition en lesté, et préparer le Tour de France à la Voile, qui restait l’événement phare de l’été. Certains se souviennent encore des aller et venu, sur une minuscule annexe en PVC, à la godille, entre le quai de Cologny et les mouillages des deux bateaux. Le CER n’avait d’autres structures que ses voiliers, géré par ses membres.

Cinq ans plus tard, avec la dynamique de Dominique Wavre, et d’autres acteurs du nautisme comme René Rochat ou Bernard Haisly, le CER devenait une association disposant d’un confortable budget de fonctionnement. La Ville de Genève débloquait un budget pour un poste d’entraîneur cantonal, afin de payer à plein temps un responsable. Trois Surprise, ont été acquis, et la Société Nautique de Genève a offert d’accueillir les jeunes régatiers, en mettant gracieusement à disposition trois places d’amarrages. La digue nord de la Nautique devenait the place to be pour les régatiers du petit lac. Pour une modeste cotisation annuelle de 100 francs, chaque membre pouvait naviguer quatre fois par semaine, et participer à toutes les épreuves du calendrier des Surprise. La participation au Tour de France à la Voile était, pour les meilleurs éléments, la cerise sur le gâteau.

Dominique Wavre, Christian Wahl, Kiny Parade, Vincent Gillioz, Etienne David, Julien di Biase, Loick Fuhrer, Jérôme Clerc, Elodie-Jane Mettraux, Nicolas Groux et Nelson Mettraux ont à tour de rôle fait vivre l’association qui a formé des centaines de régatiers durant ses quarante ans d’histoire. On retrouve des anciens du CER dans sur tous les circuits majeurs, de la Solitaire du Figaro à l’America’s Cup en passant par le Vendée Globe, le D35 Trophy ou la Whitbread et Volvo Ocean Race.

La force de cette association, c’est bien sûr de bénéficier d’un soutien public remarquable, et les autorités de la Ville de Genève doivent être saluées pour leur engagement et leur constance. Mais le CER a aussi toujours su s’adapter, avec parfois une bonne dose d’audace, pour proposer les meilleurs supports à ses membres. Le passage au D35 pour deux saisons étant peut-être un des meilleurs exemples de cette audace.

Avec un palmarès à faire pâlir les meilleurs, le CER a aussi toujours réussi à conserver son subtil équilibre entre formation et résultats sportifs. Des dizaines de marins n’auraient probablement pas pu se réaliser sans son existence.

En obtenant aujourd’hui cette distinction (swiss sailing award), nous saluons tous ceux qui se sont investi ces quarante dernières années, qu’ils soient régatiers, mais aussi partenaires, fonctionnaires, bénévoles ou politiciens. Souhaitons au CER de vivre les quarante prochaines années avec autant de succès que celle qui viennent de s’écouler.

Longue vie au CER, et bravo à tous!”

Un grand merci au réassureur Aon et au magazine Skippers pour le prix et cette marque de reconnaissance!

Un merci VIP à la Ville de Genève – Officiel pour son soutien sans faille mais aussi à tous nos partenaires et mécènes.

Un merci particulier à toutes celles et ceux qui ont rendus ces 40 années exceptionnelles!

Et bien sûr, un énorme bravo à tous les vainqueurs et nominés :

  • Junior Sailor of the Year: Maxime Chabloz SKA
  • Female Sailor of the Year: Justine Mettraux SNG
  • Male Sailor of the Year: Mateo Sanz Lanz – Windsurfing GYC
  • Sailing Team of the Year: TEAM TILT SAILING
  • Sailing Project of the Year: Bol d’Or Mirabaud
  • Public Award: Alan Roura – La Fabrique CNLy
  • Special Award: Centre d’Entraînement à la Régate CER

Source

Centre d’Entraînement à la Régate

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile