Journée parfaite pour les planches à voiles

© Jean-Marie Liot

Les forts alizés – 25 nœuds – n’ont pas permis à toutes les séries de naviguer aujourd’hui laissant la part belle aux KiteFoil et Windfoil, pour qui, les conditions étaient exceptionnelles ! Trois courses ont pu être lancées pour ces deux classes avant que les deux flottes ne rejoignent le Karibea Speed Challenge, une course de pure vitesse !

Alignés sur une même ligne de départ, les deux séries se sont élancées sur un seul et unique bord depuis le large jusqu’au pied du Fort Saint Louis, site emblématique de Fort de France datant du XVIIe siècle.Les deux premiers des catégories KiteFoil et Windfoil se sont qualifiés pour la grande finale du Karibea Speed Challenge de samedi qui se jouera entre les deux concurrents les plus rapides de chacune des cinq series du plateau, avec à la clé un week-end offert dans un hôtel Karibea en Martinique.

Du coté des KiteFoilers, le podium semble déjà bien se profiler.
Intouchable et avec toujours deux longeurs d’avance sur les autres concurrents, c’est un carton plein pour Axel Mazella qui remporte les 7 manches lancées depuis le début de la competition. Derrière lui, Kieran le Borgne enchaine les secondes positions. Belle performance aussi de Morgan Lagravière, plus habitué aux courses au large, et qui semble aussi très bien maîtriser cette nouvelle discipline en talonnant toujours de très près les deux premiers.

Habitué des compétitions internationales, ce trio de tête se démarque du restant de la flotte. À tout juste 20 ans Axel Mazella fait déjà partie des meilleurs KiteFoilers – Champion du Monde des moins de 21 ans et vainqueur de la Gold Cup IKA Kitefoil en 2017 – et devrait être sélectionné si cette discipline est retenue pour les prochains JO de Paris 2024.

Trevor Caraes remporte le même succès du coté des Windfoil. Le jeune planchiste olympique RS:X, venu de Brest, affiche au tableau un 1-2-1, complétant bien ses trois belles perfomanes d’hier. “C’était très sympa sur l’eau aujourd’hui, et le Koribea speed challenge à ajouter un peu de piment à la journée, c’était une première pour nous de se mesurer aux Kite, même s’ils restent encore plus rapides que nous !”
Trevor Caraes n’est pas le seul planchiste olympique français dans la classe Windfoil. Derrière lui Thomas Lequesne, Mathurin Jolivet et Hélène Noesmoen, triple championne du monde junior RS:X et qui a remporté en janvier l’épreuve senior féminine RS:X de la Coupe du monde à Miami. “C’était vraiment une chouette journée, il y avait beaucoup de vent, j’ai pris de bons départs, mais je reste un peu plus lente que les garçons. Pas si simple de les défier.”

La Martinique Flying Regatta a été créée et est organisée par Sirius Events en partenariat avec le Comité Martiniquais du Tourisme et la ville de Fort de France ville ainsi que Corsair, Grand Port Maritime de France, Ligue de Voile de Martinique, direction de la mer) .

Source

Sirius Evénements

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18

Les vidéos associées : Flying Phantom

Les vidéos associées : GC32

Les vidéos associées : Moth International