Direction Rochebonne !

© Jacques Vapillon

Première nuit en mer pour les 64 Ministes de la 5e Mini en Mai, premiers bonheurs et déboires. Les conditions légères ont permis aux coureurs de se reposer avant d’entamer le long bord qui les amènera jusqu’au plateau de Rochebonne. La flotte est menée depuis le départ par Erwan le Mené (#800 Rousseau Clôture), très en forme et ultra motivé pour remporter pour la première fois cette course qu’il affectionne particulièrement. D’autres skippers ont eu moins de chance et ont été contraints à l’abandon.

En choisissant l’option nord au niveau de Groix et des Glénans, Valentin Gautier (#903 Banque du Léman) a joué les bonnes cartes en Série. Talonné de près par Ambrogio Becaria (#943 Wanted Sponsor) qui a fait une belle remontée dans la matinée, les deux marins sont au coude à coude avec Félix de Navacelle (#916 Felix Denav), qui compte bien conserver sa place dans le trio de tête. Ils devront se méfier de plusieurs concurrents, tels que Matthieu Vincent (#947 Occitane en Provence), Amélie Grassi (#944 Grassi Bateaux) ou Guillaume l’Hostis (#868 Alternative Sailing), trois petits nouveaux avec la ferme intention de briller vite et haut au sein de la Classe Mini. Les 15 premiers Séries se tiennent en moins de 30 minutes après plus de 24h de course, tout reste donc à jouer.

Du côté des Proto, Erwan le Mené (#800 Rousseau Clôture) a pris la tête dès le parcours en baie de Quiberon et ne semble pas vouloir la lâcher. Longtemps aux prises avec Jorg Riechers (#934 Lilienthal), Victor Turpin (#850 Initiatives Générations Océan) et le #865 (BFR Marée Haute Jaune) qui est depuis longtemps son rival direct et aujourd’hui skippé par François Jambou, Erwan a pris le large en milieu de matinée : “Il y a un élastique qui se tend et se détend entre eux et moi en fonction des conditions”, explique Erwan au passage du Raz de Sein au petit matin. “La nuit a été calme, j’ai pu me reposer et je vais tout faire pour rester en tête.”
Les conditions sont en effet plus favorables aux #800, comme l’explique Jorg Riechers : “Les vagues courtes et le peu de vent ne sont pas l’idéal pour nos bateaux au nez rond, ce sont plus des conditions pour Erwan. Je ne suis pas loin derrière et j’en suis vraiment content.”

Malheureusement, plusieurs abandons sont à signaler dus à des problèmes matériels sans gravité pour leur skipper. Pierre Legendre (#899 Quasar) a cassé son tangon au large de Groix dans une manœuvre de gennaker. Bruno Simonnet (#757 BFR Marée Haute Rouge) et Jean Ferrand (#742 BFR Marée Haute Orange) ont quant à eux subi des avaries de pilote automatique. Tous trois ont fait escale à Lorient cette nuit. Eric Jézégou (#291 Déphémérideux) a lui aussi signifié son abandon à la direction de course suite à un mal de dos persistant. Il fait actuellement route vers Douarnenez. Enfin, Laurent Bardinet sur Nano #816 a malheureusement fait une fâcheuse rencontre avec un bateau de pêche au large de la Pointe de Penmarch au petit matin. Laurent n’a pas été blessé dans la collision et fait actuellement route vers la Trinité-sur-Mer ou Lorient sous gréement de fortune.

La nuit qui vient s’annonce intense avec un long bord de portant vers le plateau de Rochebonne, prochaine étape du classement intermédiaire. Selon les prévisions actuelles, les premiers sont attendus vendredi dans la journée à la Trinité-sur-Mer.

Classement intermédiaire à l’Occidentale de Sein

Pointage à 18h30

Proto

1. Erwan le Mené – #800 Rousseau Clôture
2. François Jambou – #865 BFR Marée Haute Jaune
3. Jorg Riechers – #934 Lilienthal

Séries

1. Ambrogio Beccaria – #943 Wanted Sponsors
2. Valentin Gautier – #903 Banque du Léman
3. Amélie Grassi – #944 Grassi Bateaux

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent